Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

5 jours en Slovénie

Posted on 2 0 m read

La Slovénie est le pays qui a clôturé notre roadtrip de 3 semaines en Europe après avoir découvert les Dolomites et le nord de la Croatie. On avait beaucoup entendu parler de la Slovénie ces dernières années et nous avons donc saisi l’opportunité de la découvrir à notre tour.

La Slovénie est une destination nature avec des parcs nationaux et de jolis paysages entre montagnes, lacs, cascades, rivières ou encore des gorges. La capitale Ljubljana se trouve au centre du pays tandis que son littoral n’excède pas 50 kilomètres. On y trouve aussi des grottes et des châteaux réputés et reconnus dans toute l’Europe.

Notre itinéraire en Slovénie s’est focalisé autour du parc national du Triglav (avec comme camp de base la ville de Bled) et de sa partie littorale coincée entre l’Italie et la Croatie (dans la ville de Piran).

Il est possible de découvrir la Slovénie sur un long week-end en se concentrant sur une seule région ou y rester plusieurs semaines pour découvrir les nombreuses curiosités à chaque coin du pays. L’atout de la Slovénie est aussi sa proximité avec l’Italie, la Croatie, l’Autriche ou encore la Hongrie.

Retrouvez toutes nos destinations en Europe : https://www.la-poze-travel.com/category/voyages/europe/

Détail Slovénie

Nombre de jours : 5 jours

Moyen de transport : Notre propre de voiture

Logement : Hôtel Booking.com

Période de l’année : Juillet

Budget :  Environ 300 pour 2 personnes tout compris excepté les billets d’avion

Itinéraire en Slovénie

Jour 1 : Piran

Piran est notre première étape en Slovénie pour la bonne et simple raison que nous arrivions du nord de la Croatie. Nous commençons donc la découverte du pays par sa partie littorale et nous n’avons pas été déçus. Piran est un joli village faisant face à la mer Adriatique. L’endroit est superbe avec une vieille ville aux ruelles colorées, un campanile au point de vue magnifique, des places très mignonnes et une plage de galets agréable avec cette chaleur de juillet.

Le village et vraiment mignon et la balade vaut vraiment le coup en se perdant dans les ruelles. C’est un spot parfait pour profiter de son voyage sans se soucier de grand-chose. La plage de galet en bas de l’église et sa fortification est parfaite pour se baigner même si nous vous conseillons d’amener des chaussures d’eau.

Surplombant la ville, vous pourrez accéder aux remparts qui vous donneront un panorama magnifique sur la ville et la mer Adriatique.

Conseil

Parking : Tous les parkings à Piran sont payants. Nous vous conseillons de vous garer au parking nommé Arze qui se trouve à côté des remparts où vous jouirez d’une superbe vue en descendant vers la ville. Lors de notre arrivée au parking Arze, le parking était complet et nous avons donc fait demi-tour vers le deuxième parking de la ville à Fornace. Le tarif est de 1,20€ pour 1h de stationnement sachant que pour Fornace une navette gratuite mise à disposition par la ville vous amènera directement à Piran.

Remparts : Les remparts de Piran ne sont pas en accès gratuit, il vous faudra payer 2 euros par personne.

Plage : La plage principale se trouve en bas des fortifications de l’église de la ville. Comme dit précédemment, n’oubliez pas vos chaussures d’eau.

Jour 2 : Pericnik Falls & Vintgar Gorge

Pericnik Falls

Une nouvelle journée en Slovénie à la découverte d’une cascade, la cascade Pericnik Falls. On arrive au milieu de la nature slovène sur un petit parking et nous voici en bas de la cascade. Depuis le pont, on la voit de loin, mais elle impressionne déjà. Il faut une vingtaine de minutes de marche avec un petit dénivelé pour arriver au plus près de la cascade et en prendre plein les yeux. La cascade est d’une hauteur de 52 mètres avec un fort débit tombant dans une petite marre plus bas. Autant vous dire qu’on se prend de l’eau, mais c’est un kiff de se retrouve ici avec ce paysage montagneux et forestier. On peut passer derrière le filet d’eau de la cascade grâce à un petit chemin ce qui permet d’avoir de nouveaux points de vue très sympas.

Conseil

Le parking de la cascade est payant au tarif de 2 euros pour 3 heures (si nos souvenirs sont bons). Le règlement se fait dans l’auberge à côté du parking.

Vintgar Gorge

Alors là, difficile à vous donner notre ressenti. Les gorges sont belles, la balade est top sur des promontoires en bois, l’eau est d’un bleu particulier et l’on découvre au fil de la visite quelques cascades ou spots très sympas.

Nous n’avons pas eu le coup de cœur pour la simple et bonne raison que nous n’avons pas pu suivre notre propre conseil : venir très tôt le matin.  En pleine saison, il faut venir tôt pour ne pas gâcher l’expérience et « rentabiliser » un minimum le tarif à l’entrée de 25 euros pour deux personnes en comprenant le parking. Nous avons fait la visite aux alentours de 10h30 et il y avait déjà beaucoup de monde entrainant même des bouchons sur les promontoires en bois.

En dehors de l’accès payant à Vintgar Gorge se trouve la belle cascade Sum avec un promontoire où il est sympa de faire une pause.

Conseil

Parking : Le parking sur place coûte 5 euros au niveau de l’entrée Spodnje Gorge

L’entrée : Il existe deux entrées dans le village de Spognje Gorge et près de Sum Slap. Le tarif pour un adulte dans les gorges est de 10 euros par personne. Nous avons commencé la visite par le village de Spodnje Gorge. Ne perdez pas votre ticket qui vous permettra de sortir à Sum Slap puis de refaire le chemin inverse jusqu’à votre voiture. Il y a des portiques aux deux entrées.

En pleine saison, venez très tôt avant 9h30 pour profiter un minimum du spot sans trop de monde ou en fin d’après-midi avant la fermeture à 19h.

Il faut compter 1 à 2h de visite selon les arrêts sur le chemin.

Jour 3 : Ljubjana, les grottes de Postojna & Skocjan & Predjama

Pour ce troisième jour en Slovénie, nous n’avons pas eu de chance avec la météo. Il a plu toute la journée et nous n’avons rien fait excepté un petit tour du lac de Bled. Une journée de repos lors de notre roadtrip assez speed de 3 semaines en Europe. Cependant, il y a de nombreuses choses à faire en Slovénie et notamment quand la météo n’est pas de la partie.

Ljubljana

La capitale Ljubljana est une première possibilité de visite lors d’un jour de mauvais temps. Nous en avons entendu que du bien. Une balade dans la vieille ville avec ses ruelles colorées ou de son château en surplomb est une bonne idée. Un petit tour dans les musées de la ville ou à la découverte de la gastronomie slovène peut sans doute permettre de passer une bonne journée.

Grotte Postojna

Quoi de mieux qu’une visite de la grotte Postojna lors que la météo n’est pas maussade. Comptez 1h30 de visite avec une balade en petit train puis une promenade à pied de 1,5kms. La grotte est grande et spectaculaire avec des galeries, des salles et des tunnels dignes de ce nom. À vous les stalactites et les stalagmites impressionnantes tout au long de la visite. Le tarif de l’entrée est d’un peu moins de 30 euros pour un adulte et 5 euros le parking.

Château Predjama

À quelques kilomètres de la grotte de Postojna, vous trouverez le château de Predjama qui a la particularité d’avoir étai construit à même la falaise. Photogénique et fascinant, ce château du moyen-âge possède une renommée mondiale et se trouve au-dessus d’une nouvelle grotte, la deuxième plus longue de Slovénie. Le tarif individuel est de 15 euros pour le château par adulte et 11 euros pour la grotte sous le château.

Grotte Skocjan

La grotte de Skocjan est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Véritable canyon sous la terre avec une cavité de plus de 100 mètres de hauteur, la promenade est, il parait, fabuleuse. On peut aussi y voir des cascades et de l’eau rugir ici et là. Le tarif de l’entrée est de 20 euros.

Jour 4 : Cascade Savica, lac Bohinj et le lac Bled

Cascade Savica

La cascade Savica est sans doute l’une des plus connues de Slovénie pour sa proximité avec le lac Bohinj. Après avoir longé le lac Bohinj, nous prenons une petite route menant au parking de la cascade Savica et de plusieurs autres chemins de randonnée. Pour atteindre la cascade Savica, il faut marche une trentaine de minute avec un petit dénivelé jusqu’à un promontoire en bois où l’on aperçoit la belle cascade. Lors de notre arrivée à la cascade, la brume du matin et de l’épisode maussade de la veille est encore présente. Il nous aura fallu un petit quart d’heure pour que les nuages se dissipent et laisse apparaitre le fort débit de la cascade et la petite marre d’eau turquoise en contrebas. Il est possible de descendre un peu plus bas que le promontoire grâce à quelques marches pour se rapprocher de la cascade et sentir le petit crachin d’eau. Le paysage autour est plutôt cool avec cette nature luxuriante.

Conseil

Parking : le parking pour accéder à la cascade est payant à hauteur de 4 euros par véhicule.

Entrée : Le tarif pour accéder à la cascade est de 3 euros par adulte.

Le lac Bohinj

Le lac Bohinj est le plus grand lac de Slovénie et on s’en aperçoit vite en longeant sa rive sud accessible en voiture. Des plages et des espaces aménagés permettent de se baigner dans le lac et d’exercer de nombreuses activités aquatiques comme le Paddle, le kayak ou autres.

De jolis villages slovènes se trouvent autour du lac comme Ribcev Laz avec son pont en pierre et son église très photogénique. On y trouve aussi une belle plage en herbe parfaite pour la baignade.

L’incontournable pour nous au lac Bohinj est la randonnée qui amène au point de vue de Pec qui surplombe le lac et donne un magnifique panorama sur le lac et les alentours. Il vous faudra marcher une vingtaine de minutes depuis le pont à droite en arrivant à Stara Fuzina avec un petit dénivelé. Depuis le pont, il faut suivre une sorte de chemin en terre dans une sorte de champs ou un panneau jaune vous indique « 9 Pec, Rudica » puis suivre tout au long du chemin les traces de couleurs blanches et jaunes. La récompense qui vous attend en haut est un petit banc avec une vue sur tout le lac Bohinj, la nature et les villages des environs.

Conseil

Parking : Encore une fois, tous les parkings sont payants avec dans certains endroits une limitation horaire à 120 minutes et d’autres des forfaits à la journée. Comptez entre 1,30 euro l’heure à une quinzaine d’euros la journée. Des parkings éloignés des villages, eux aussi payants, sont gardés et reliés par une navette gratuite.

Le lac Bled

Le lac de Bled est sans hésiter notre coup de cœur lors de notre voyage en Slovénie. Même en pleine saison et avec pas mal de monde, le charme a clairement opéré et on a tout simplement kiffé. Au-delà du lac, c’est évidemment cette île en plein milieu qui donne du cachet à l’endroit. Mais pas que, le château sur la falaise en surplomb du lac ou encore les paysages environnants sont vraiment magnifiques.

Le meilleur moyen de profiter du village de Bled et de son lac est le vélo. Faire le tour du lac en vélo ou même à pied est un bon moment.

Le must est de monter au point de vue Mala Osjnica que vous atteindrez en une trentaine de minutes et qui se trouve à près de 700 mètres de hauteur par rapport au lac de Bled ce qui donne un panorama de fou sur le lac, mais aussi le château et la nature aux alentours. En vérité, il y a deux points de vue. Le premier se trouve après l’escalade d’une centaine de marches bien raides avec une vue à couper le souffle et un petit banc et le deuxième est un peu plus haut plus aménagé avec des grillages, mais beaucoup plus dégagé pour un panorama spectaculaire. Le top sur ce chemin de randonnée est de voir le lac de Bled et son île tout au long de la promenade.

Et évidemment en plein mois de juillet, le dernier kiff est d’aller se baigner en fin de journée dans le lac en attendant que le soleil se couche. L’eau est vraiment bonne et les nombreux espaces aménagés permettent de profiter.

Conseil

Parking : Comme beaucoup en Slovénie les parkings à Bled sont payants et plutôt chers. Privilégier la marche à pied ou le vélo.

Jour 5 : La Soca Valley

Cascade Kozjak

La cascade Kozjak se trouve près du village de Kobarid. On se gare sur un petit parking au milieu de nulle part et on longe pendant quelques minutes la Soca avant d’arriver dans une sorte de gorge où se trouve cette magnifique cascade. Un ponton en bois et construit à même la roche permet d’être au plus près de la cascade dans cet univers un peu mystérieux. C’est un détour qui vaut le coup et le décor tout autour est vraiment sympa.

Sur le chemin du retour, nous n’avons pas résisté à l’envie de descendre près de la Soca qui dévalait un peu plus bas. La couleur de l’eau, d’un bleu clair et turquoise était vraiment impressionnante. Une petite passerelle au-dessus de la Soca donne un charme à l’endroit.

Conseil

Parking : Le parking est payant pour environ 2 euros pour 1h30 avec des horodateurs.

Entrée : L’entrée de la cascade Kozjak est payante au tarif de 4 euros par personne. Une cabane en bois avec un garde à 100 mètres de la cascade vous demandera de payer.

Le village de Soca

Après cette première introduction avec le fleuve Soca, nous prenons la direction du village du même nom pour déjeuner. Paradis du kayak et du canoé, nous avons fait un arrêt au niveau du canyon à quelques mètres avant le village. Parfait pour manger près du fleuve et pour la petite balade au niveau du canyon où le décor est magnifique. On y voit des cascades, des gouffres et des bassins avec cette eau toujours aussi belle. On ne s’attendait pas vraiment à ce spot et nous n’avons pas été déçus. Il faisait chaud ce jour-là et nous voulions nous baigner. Autant vous dire qu’elle était glacée et que nous n’avons pas réussi à nous mettre à l’eau.

Le lac de Predil

Le lac de Predil à la frontière entre la Slovénie et l’Italie a été l’endroit parfait pour se baigner sur le chemin du retour. Un grand lac avec un super paysage et une eau plutôt clémente au niveau des températures. Le parking est gratuit et c’est un arrêt agréable.

Sources Zelenci

On avait entendu parler des sources Zelenci où le paysage était censé valoir le coup. Rien d’exceptionnel excepté une petite tour et des passerelles en bois près d’une source d’eau. La toile de fond avec la nature reste jolie. Une petite marche de 10 minutes vous permettra d’y accéder depuis la route.

Mangart

Nous avons voulu monter au sommet de Mangart qui se trouve dans le Triglav National Park et où débute une randonnée de 2h aller permettant d’accéder au sommet. Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de le faire dans cette journée. Cependant, il faut savoir que la route est étroite, mais aussi exceptionnelle et qu’un droit de passage vous sera demandé au tarif de 5 euros si nos souvenirs sont bons.

Information Slovénie

Itinéraire

Votre itinéraire en Slovénie va dépendre complètement de votre temps de voyage dans le pays. Si vous faites un long week-end, il vous faudra cibler une région précise et pourquoi pas Ljubljana et les alentours du Triglav National Park.

Si vous restez entre 5 jours et une semaine, nous pensons que les incontournables entre Piran sur la côte, les grottes au sud, la capitale Ljubljana et le Triglav National Park sont possibles.

Si vous avez plus d’une semaine, vous allez pouvoir découvrir les régions un peu plus méconnues notamment à l’est vers Maribor ou au-dessus de la capitale. Il y a tellement à découvrir en Slovénie que vous ne devrez pas vous ennuyer et si vous vous ennuyez il y a toujours les supers spots en Italie, en Croatie, en Autriche ou en Hongrie.

La monnaie

Tout se passe en Euro donc aucun souci.

Comment venir en Slovénie ?

Il y a de nombreuses solutions pour venir en Slovénie :

  • Votre propre voiture, car au final la Slovénie n’est pas si éloignée et vous pourrez faire d’autres arrêts sur la route que ce soit dans le nord de l’Italie ou en Croatie.
  • L’avion où vous pouvez atterrir à Ljubljana qui est l’aéroport le plus central de la Slovénie et louer une voiture pour plus de praticité et de liberté.
  • Le bus avec les compagnies comme Flixbus ou autres qui proposent des trajets jusqu’aux différents points d’intérêt de Slovénie depuis la France

Les logements

A contrario de ce que nous pensions, les logements étaient plutôt chers en Slovénie même si on doit l’avouer nous avons réservés au dernier moment. Il y a sans doute des bons coups à faire, mais en s’y prenant à l’avance. Pour information, nous avons réservé nos logements à Bled qui est sans doute l’un des endroits les plus touristiques de Slovénie.

La météo

Capricieuse et au jour le jour, voici ce que nous pouvons dire de la météo de la Slovénie. Le pays est vert et on comprend pourquoi, il peut pleuvoir et même en haute saison. Lors de notre passage, nous avons eu les 4 saisons sur les 5 jours, mais après vous savez la météo est tellement aléatoire qu’il est difficile d’anticiper.

Essence

L’essence n’est pas très chère en Slovénie en tout cas moins chère qu’en France (Juillet 2019), c’est un point intéressant à prendre en compte. Le gasoil se trouve aux alentours des 1,20 euro le litre.

Autoroute

Point très important en Slovénie, le paiement des autoroutes se fait par le biais de vignettes. Il faut acheter une vignette soit à la frontière ou dans une station-service qui vous permettra de prendre l’autoroute sans problème avec la police. La vignette qui se colle sur le pare-brise coûte le prix fixe de 15 euros pour 7 jours et vous permet de prendre l’autoroute en illimité.

Les parkings

En Slovénie et encore plus en pleine saison, il faudra vous faire une raison avec les parkings, car ils sont en grande majorité payants.

Les touristes

On ne va pas vous mentir en plein été, il y a beaucoup de vacanciers et on a pu le voir notamment à au Gorge de Vintgar ou à Bled. Le secret reste de se lever tôt pour apprécier pleinement tous ces lieux touristiques.


La Slovénie est un pays à faire et permet une bonne dose de nature notamment autour du parc national Triglav. Le lac de Bled restera notre coup de cœur du voyage même si nous avons aussi bien aimé la cascade Pericnik et la Soca Valley. Il faut savoir que nous avons fait qu’une partie de la Slovénie et qu’il existe de nombreuses autres curiosités que ce soit notamment dans la capitale Ljubljana, les grottes ou près de la frontière hongroise vers Maribor.

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Retrouvez toutes nos aventures sur les réseaux sociaux :

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Comments
  • kikimagtravel
    août 22, 2019

    Pas cool pour votre journée mauvais temps, c’est vrai que quand on part sur une courte durée, dès qu’il pleut une journée ça met des bâtons dans les roues dans nos découvertes ! Je me souviens qu’on avait passé 6 jours en Irlande et on a eu 6 jours de pluie, de la vraie malchance, enfin bref vous avez quand même vu un paquet de choses ( et ça aurait pu être pire qu’on se le dise ). Sinon toutes les photos sont absolument sublimes ! Des couleurs époustouflantes et merci pour toutes ces infos ! ! hâte de voir la suite ….

    • la-poze
      août 23, 2019

      Oui c’est vrai même si on était en roadtrip depuis 3 semaines donc heureusement il y a eu qu’une seule journée ! Ah oui 6 jours de pluie sur 6 ça devait pas être marrant. Mais oui ma Slovènie est une belle destination et je suis sûr que tu aimerais avec tous ces paysages nature.