Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

Bacalar : le paradis aux 7 nuances de bleu au Mexique

Posted on 0 0 m read

Bacalar, un mot qui nous fait encore aujourd’hui rêver. Quel endroit exceptionnel où le long d’un petit village se trouve une longue lagune aux nuances de bleu à couper le souffle et à vous donner le sourire jusqu’aux oreilles.

Ce qui marque dès notre arrivée, c’est la couleur de l’eau même si on s’attendait à un moment de fou, on était au-delà de nos espérances.

Bacalar est un petit village à la frontière du Belize qui a la chance d’être bordé par cette fameuse lagune. Il faut savoir que la lagune est difficilement accessible sans payer. Il faut soit faire une excursion en bateau ou soit avoir un hôtel avec accès direct à la lagune. Quelques petits accès très peu visibles restent accessibles, mais il faut bien chercher.

Dans tous les cas, l’expérience est au rendez-vous et on prend totalement notre pied dans ce paysage idyllique. Pour profiter de Bacalar, nous vous recommandons de rester 2 à 3 jours minimum.

Découvrez tous nos articles sur le Mexique et notre roadtrip de 15 jours sur la péninsule du Yucatan : https://www.la-poze-travel.com/category/voyages/amerique/mexique/

Bacalar

On ne pas vous mentir, Bacalar est clairement un de nos coups de cœur de voyage. Il fait bon se prélasser sur l’un des pontons de la lagune, de profiter d’une des nombreuses cénotes accessibles, de faire une excursion en voilier sur les eaux limpides ou encore de profiter de la dynamique du village avec ses restaurants et son fort San Felipe.

Logement avec vue lagune

Nous avons logé pendant 3 jours dans une magnifique maison avec accès direct à la lagune et une vue à couper le souffle toute la journée, mais aussi et surtout au lever de soleil. On se rappelle encore le moment où nous sommes entrés dans notre chambre avec vue sur la lagune, c’était tellement beau, presque irréel. Les levers de soleil sur la lagune sont assez exceptionnels et que dire de la baignade dans l’eau chaude plus ou moins transparente depuis le ponton de la maison. Après s’être levé tôt pour le lever de soleil, quoi de mieux de se poser dans un hamac mexicain à ne se soucier de rien.

Le logement en AirBnB était tout simplement sublime avec nos hôtes Marta et Daniel (une Polonaise et un mexicain) qui seront vous mettre à l’aise en proposant des brunchs typiquement mexicains, une chambre avec vue sur la lagune et toutes les installations pour profiter au mieux de Bacalar comme petit paradis. Voici le lien du logement ici.

mexique

L’anse de Cocalitos

L’anse de Cocalitos est pour nous le spot parfait pour profiter de la lagune si vous n’avez pas un logement avec accès direct à la lagune. L’entrée pour y accéder est payante : 75 pesos par voiture.

Dans cette anse, on peut y découvrir les fameux stromatolithes, considérés comme les plus anciennes roches fossiles d’origine biologique connus qu’il ne faut évidemment pas toucher ou monter dessus, car ils sont vivants.

La baignade est un régal notamment si vous vous isolez à gauche après la balançoire. Encore une fois, on ne peut que vous conseiller d’y aller tôt pour éviter la foule même si l’espace est tellement grand que vous pourrez en profiter dans tous les cas. Il y a tout pour passer du bon temps avec la balançoire, des hamacs ou encore de quoi se restaurer.

mexique

bacalar

mexique

Cénote Azul

Le cénote Azul tranche complètement avec les cénotes que nous avons pu voir pendant notre roadtrip avec une couleur bleue marine noire distinctif. Nous n’avons pas été nagés, mais le drone a fait le travail pour nous.

mexique

mexique

Excursion en voilier

C’est l’excursion obligatoire lors d’un séjour à Bacalar. Quel kiff, une expérience hors du commun. Nous sommes passés par l’établissement Las Velas qui nous avait été chaudement recommandé par les propriétaires de notre Airbnb. L’excursion privatisée nous a coûté 1800 pesos pour deux personnes (contre 1200 pesos pour deux personnes si vous êtes en excursion « collective » à 4). Notre guide Ramon qui parle espagnol, Anglais et quelques mots français était tout simplement parfait (voici son site ou WhatsApp : +52 2 71 185 854 7)

En début d’après-midi, nous embarquons donc le temps d’une demi-journée sur un petit Hobbie Cat qui a ajouté du fun à l’expérience (oui on avoue qu’on s’attendait à un grand voilier ahah) en mode privatisé avec notre capitaine d’un jour. Ce qui est top avec l’excursion privatisée c’est que nous avons eu le choix de l’itinéraire sur la lagune. Nous avons donc pris l’itinéraire à l’opposé de tous les touristes en direction du Belize et autant vous dire que nous ne l’avions pas regretté. Nous étions seuls sur l’eau, peu de bateaux à l’horizon et cette eau toujours aussi magique rien que pour nous. Le voilier avance au gré du vent dans un silence que nous préservons pour profiter du moment. On s’arrête sur quelques spots ici et là au gré nos envies pour la baignade et le farniente. Un kiff total, nous sommes aux anges.

Le retour vers Bacalar est totalement épique avec un coucher de soleil exceptionnel depuis le bateau. Pas un bruit excepté le clapotement de l’eau sur le voilier et les couleurs qui se dévoile au fur et à mesure des minutes dans le ciel. Le meilleur moyen de profiter du sunset est d’être au milieu de la lagune.

Après avoir apprécié le coucher de soleil comme il se doit, le vent nous a fait défaut et il a fallu revenir à Bacalar à la rame. On en rigole encore rien que d’y penser. Une bonne heure à ramer à la recherche du vent et des fous rires comme jamais.

mexique

Los Rapidos

À quelques kilomètres de Bacalar, nous avons pris la direction de Los Rapidos. Los Rapidos est un espace où des rapides au courant modéré dévalent à des endroits précis de la lagune. La couleur de l’eau est une nouvelle fois irrésistible et c’est un jeu plutôt marrant de se laisser transporter par le courant dans des endroits préservés et encore peu aménagés. Pour se trouver seuls à Los Rapidos, il faut se perdre un peu et chercher voir connaître des spots. De notre côté, nous sommes allées au niveau du restaurant Los Rapidos où l’entrée est payante et la rive des rapides aménagés pour la population et les touristes (possibilité de louer des canoës, etc). Il est quand même possible de trouver un peu plus de calme en amont du rapide.

mexique

Bacalar village

Fort San Felipe

Le fort San Felipe est l’un des seuls vestiges dans le village. Il est possible de le visiter, de comprendre l’histoire autour de cet édifice et d’avoir des vues encore différentes sur la lagune et les alentours. L’entrée est payante : 58 pesos. Le Fort se trouve sur une place très dynamique où il fait bon prendre le pouls du village voir y manger.

Street art

Comme dans beaucoup de villes et villages, le street art est assez développé à Bacalar. Vous trouverez des fresques avec des messages plus ou moins clairs disséminés un peu partout dans le village.

Se restaurer à Bacalar

On vous conseille deux restaurants que nous avons testés : le Playita qui est un must à Bacalar et le Savora Bakhalal qui est très sympa notamment pour déjeuner.

Par contre, on vous déconseille le restaurant Kai Pez malgré sa bonne localisation.


On vous recommande Bacalar sans hésiter, ce petit paradis est encore préservé et démontre que le voyage peut nous éblouir et nous émerveiller partout dans le monde. Un air de Polynésie Française se ressent près de la lagune et l’ambiance mexicaine finit de nous convaincre que Bacalar est le coup de coeur de notre voyage dans le Yucatan.

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Suivez toutes nos aventures :

Vous avez aimé cet article ?

N’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest pour un futur voyage !

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.