Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

15 jours en Polynésie Française

Posted on 10 0 m read 398 views

La Polynésie Française est un paradis sur terre et nous avons pu le vérifier pendant 15 jours sur les îles sous le vent. Les paysages sont assez indescriptibles avec des lagons aux eaux turquoises, une nature omniprésente sur le flanc des montagnes au milieu des îles, une faune sous-marine hallucinante, une population bienveillante…enfin voilà, vous l’aurez compris, nous avons été conquis.

Après 8 mois de roadtrip en Australie, en Indonésie et aux Etats-Unis, nous avons décidé de continuer notre voyage en Polynésie Française qui était un rêve que l’on pensait inaccessible. On a tous eu l’occasion (ou pas), une fois dans sa vie de regarder les billets d’avion pour partir sur cet archipel et le constat depuis la France est hallucinant avec des billets d’avion oscillant au alentour de 2500 euros par personne A/R.

L’opportunité était trop belle d’être en Australie pour réaliser ce rêve avec des billets beaucoup moins chers car nous avons payé 900 euros par personne A/R. Et voici comment en plein mois d’aout 2017, nous prenons la direction de la Polynésie Française.

La Polynésie Française est composée de 5 archipels avec des centaines d’îles différentes sur une superficie aussi grande que l’Europe. Nous avons construit notre itinéraire en se concentrant sur l’archipel des îles sous le vent pour une question de budget et de temps.

Nous avons décidé de passer 3 jours (c’est le minimum pour découvrir une ile) sur 5 îles différentes avec Tahiti, Moorea, Huahiné, Bora-Bora, Raiatea et Tahaa. Nous avons adoré car elles ont toutes un charme particulier.

On va pas vous le cacher, un voyage en Polynésie est un budget important entre les prix de la nourriture (des exemples avec la brioche à 16 euros, le pain de mie à 9 euros et les Choco-Pops à 8 euros.), des logements (une variation de prix très forte), les locations de voiture (exemple : entre 50 et 100 euros par jours) et des trajets entre les îles (environ 400 euros). Le fait d’être sur des îles au bout du monde fait exploser les prix.

Au niveau des trajets, nous avions pris un forfait « multi-îles » avec Air Tahiti pour découvrir les 5 îles. Pour les locations de voiture sur les îles, nous avons eu quelques bons plans grâce à des polynésiens rencontrés sur place qui négociait pour nous.

Pour les logements, nous avons privilégié les AirBnB ou des hôtels type pension familiale (très réputée en Polynésie) qui sont beaucoup plus économiques mais attention car on est loin du luxe avec des chambres assez vétustes pour la plupart des hébergements en dessous de 100 euros la nuit.

Informations

Nombre de jours : 15 jours

Moyen de transport : Avion + Voiture de location

Logement : Pension et AirBnb

Période de l’année : Aout

Budget : Approximativement 4000 euros pour 2 personnes tout compris.

Itinéraire

Ile de Moorea

Les 3 premiers jours de notre aventure en Polynésie Française ont commencé sur l’île de Moorea qui restera l’un de nos coups de coeur. On pourrait l’appeler le paradis avec ces lagons magnifiques aux eaux turquoises et ces montagnes au milieu d’une nature luxuriante. Un charme qui opère tout de suite.

Le meilleur moyen de découvrir Moorea est de faire le tour de l’île en voiture ou scooter car il y a des points d’intérêt tout au long du parcours. Il faut au moins 3 jours pour profiter de l’ile et découvrir la magie de ces paysages et de sa faune marine.

Nous avons logé dans le petit village qui est aussi le port principal de Moorea : Vaiare.

Notre tour de l’île commence par le belvédère de Toatea surplombant le fameux hôtel Sofitel. Le point de vue est superbe sur le lagon et la vue sur Tahiti est parfaite. L’hôtel Sofitel est aussi un lieu sympa le soir pour voir des spectacles polynésiens et écouter de la musique traditionnelle gratuitement.

polynésie françaiseLa plage de Temae, quelques mètres plus loin est très jolie avec une eau transparente où il est difficile de se faire prier pour se baigner. Pas vraiment de coraux mais des raies enfouies dans le sable.

Le petit village de Maharepa est parfait pour déjeuner et prendre du bon temps. On y trouve toutes les commodités en cas de besoin (banques, supermarchés, restaurants…). Il y a aussi des petites plages tout au long de la route (elles sont loin d’être paradisiaques).

On arrive rapidement à Cook’s Bay qui est une superbe baie surplombée par un mont verdoyant. Le paysage est magnifique et la chapelle Saint Joseph avec son toit rouge pointu lui donne un véritable charme.

polynésie françaiseIl faut absolument entrer dans les terres et prendre la direction de la route des ananas pour découvrir le panorama depuis le belvédère. Tout simplement sublime avec ces monts surplombant la baie de Cook. Ce belvédère est aussi accessible depuis la baie d’Opunohu que l’on vous conseille car la route est plus praticable. Un vrai régal ce paysage made in Polynésie Française.

polynésie française

Comment ne pas s’arrêter à la plage de Mareto après avoir apprécié le point de vue. Ce lieu est parfait pour se baigner, faire du snorkeling ou encore profiter du coucher du soleil.

polynésie française

Après la baie de Cook, nous arrivons rapidement à la baie d’Opunohu. Cette baie est tout aussi belle que la baie de Cook avec une nature vraiment préservée. Comme dit précédemment, il est aussi possible d’accéder à la route du belvédère depuis la baie d’Opunohu (on vous le conseille).

polynésie françaisepolynésie française

Le must sur l’île de Moorea, c’est la plage des Tipanniers. Pas forcément facile à trouver mais elle est incontournable pour faire du snorkeling mais surtout pour louer des kayaks pour rencontrer des raies et…une dizaine de requins. Le moment est privilégié et totalement fou. On ne va pas se leurrer même si c’est interdit, il se murmure que certains donnent à manger à cet endroit pour que les animaux marins reviennent tous les jours. La plage des Tipaniers est aussi parfaite pour rejoindre les motus paradisiaques de Tiahura et Fareone caractéristique de la Polynésie Française.

polynésie française

polynésie française

Toute la côte ouest de Moorea se ressemble avec de magnifiques plages plus intimes, des villages aux édifices religieux très jolis et toujours des fonds marins à couper le souffle. On retiendra la plage de Painapo, l’église de Haapiti ou encore la baie d’Atiha.

polynésie française

Ile de Huahiné

Après notre passage sur l’ile de Moorea, nous avons pris la direction de Huahiné pour la suite de notre voyage en Polynésie Française. Cette île est sans doute la plus préservé et nature avec des fôrets luxuriantes, des petits villages typiques et des plages à couper le souffle.

Comme sur l’île de Moora, nous avons loué une voiture pour faire le tour de l’île qui est en vrai deux îles séparées par un pont. Huahiné Iti et Huahiné Nui.

Nous avons logé dans une pension familiale tout au sud de Huahine Iti près de Parea dans un bungalow les pieds dans l’eau.

Notre itinéraire a débuté à Fare qui est le centre administratif de la ville. Il faut remettre dans son contexte, Fare est un petit village avec une seule route et quelques commerces. Parfait pour faire le plein.

polynésie françaiseSur la route entre Fare et Maeva, on peut apercevoir le lac Fauna Nui qui est un long  bras de mer. On arrive rapidement à Maeva qui à la particularité d’avoir conservé des parcs à poissons de part et d’autres du pont qui coupe la ville. On le voit encore mieux avec le drone.

polynésie françaiseCe que nous avons préféré sur Huahiné, c’est le jardin de corail au niveau de l’ancien Sofitel. C’est tout simplement un kiff. Imaginez-vous une magnifique plage avec un lagon digne de ce nom et surtout nous étions seuls avec quelques locaux. Le snorkeling est plutôt sympa et le panorama sur les motus autour tellement paradisiaque.

polynésie française

polynésie française

Nous avons continué notre parcours au belvédère entre la baie de Maroe et Faie au milieu de l’île. La route monte et nous arrivons à un point de vue fantastique sur la magnifique nature, les superbes baies et surtout Huahine Iti en arrière plan. La végétation est dense à cet endroit.

polynésie française

polynésie française

On arrive rapidement dans le petit village de Faie qui est réputé pour les anguilles aux yeux bleus qui sont très impressionnantes et visibles dans le ruisseau du village.

polynésie françaiseEn direction de Huahine Iti, il faut s’arrêter sur le pont entre les deux îles qui permet de superbes points de vue sur les baies.

polynésie française

Sur Huahine Iti, entre Parea et Haapu, il faut prendre son temps car il y a de nombreux endroits cachés qui valent le coup. On a trouvé de superbes plages et c’est aussi parfait pour le sunset.

polynésie française

Ile de Bora Bora

Rien que d’entendre le mot Bora Bora, ça nous faisait rêver, on avait tellement peur d’être déçu et non ce fut une nouvelle fois un coup de coeur pour cette magnifique île de Polynésie Française.

En descendant de l’avion à l’aéroport de Bora Bora, on est tout de suite dans le bain avec les couleurs de ce lagon tout simplement fabuleuses. Difficile de les décrire avec un camaieu de bleu fantastique.

polynésie françaiseNous avons pris un logement dans la ville de Vaitape qui propose toutes les commodités et où l’on arrive avec le bateau depuis l’aéroport (pour information, l’aéroport se trouve sur un motu en face de Bora Bora). Nous avons loué des vélos (directement dans notre AirBnb) pour faire le tour de l’île et profiter des différents points d’intérêt de Bora Bora. Il est aussi possible de louer des scooters ou des voitures mais le prix n’est pas le même.

Vaitape n’est pas la plus belle ville de Bora Bora mais elle propose quelques vues sympas sur les motus. Elle nous a permis de trouver un hébergement et une belle anecdote. En effet, pour le dernier coucher de soleil sur Bora, nous avons passé un instant sur le port à admirer le spectacle sauf que le vent a fait tomber nos vélos (qui étaient sur béquille) par terre en propulsant notre sac et nos cadenas dans l’eau. Ni une ni deux, Valentin a sauté à l’eau dans le port pour récupérer tout ça (enfin seulement le sac).

polynésie françaiseAprès Vaitape, nous avons continué sur la Baie de Povai qui est superbe avec de nombreux bateaux et une charmante jetée.

polynésie française

polynésie française

La plage de Matira au sud de l’île est la plus belle et l’une des seules à Bora Bora. L’endroit est idyllique avec des eaux transparentes et une bande de sable assez longue qui s’avère parfaite pour se détendre.

polynésie française

polynésie française

La route entre la pointe de Matira et Anau est vraiment cool avec des paysages à couper le souffle et un autre visage de l’île moins touristique. Il faut absolument s’arrêter à la pointe de Fitiiu en haut du mini col sur la route après Anau. Attention, il faut régler un petit montant à la famille qui gère l’endroit pour accéder au sentier. Au bout de la pointe, on y découvre un panorama assez exceptionnel et des anciens canons de la Seconde Guerre Mondiale.

polynésie françaisepolynésie française

Le reste du tour de l’île permet d’avoir des vues fabuleuses sur les motus et le lagon de Bora Bora. Quelques baies ici et là, des villages typiques et un plaisir de faire du vélo à l’autre bout du monde.

Ile de Raiatea

Beaucoup moins touristique que Bora Bora, Raiatea est une île très nature qui n’était pas prévue dans notre premier itinéraire en Polynésie Française. Nous voulions aller à Maupiti mais il n’y avait plus de logement. Raiatea est une grande île où nous avons logé à Utoroa qui est la plus grande ville. Comme dans les autres îles, nous avons loué une voiture pour faire le tour de Raiatea.

L’indispensable sur l’île de Raiatea est le Mont Tapioi qui surplombe la ville d’Uturoa. Il est possible d’y monter à pied en 30 minutes environ. Le parcours n’est pas vraiment balisé, nous avons dû demander à des locaux pour trouver le chemin(il se trouve entre la poste et la gendarmerie au nord de l’île). La balade passe par des propriétés privées et n’est pas ouverte tous les jours et surtout pas à n’importe quelle heure. Ne pas hésiter à se renseigner pour ne pas avoir de mauvaises surprises.
En haut du Mont Tapioi, la vue est tout simplement magique avec un panorama sur le lagon de Raiatea mais aussi de Tahaa en face. Il n’y avait personne ce jour là et il suffit de se poser et de contempler ce paysage hors du commun.

polynésie française

polynésie française

Après cette balade, nous décidons de faire le tour de l’île en voiture (environ 100kms) en commençant par la baie de Faaroa qui s’engouffre dans l’île pour donner un paysage très sympa avec d’un côté la baie et de l’autre les sommets montagneux avec une rivière assez imposante. Quelques points de vue ici et là sur la route permettent d’apprécier le paysage.

polynésie française

Quelques kilomètres plus loin, on arrive rapidement au Marae Taputapuatea qui est très célèbre sur l’île mais aussi dans toute la Polynésie Française. Il se visite aisément avec ou guide (payant avec guide). Une plage artificielle à côté du site permet de se détendre en profitant du soleil.

Puis, nous arrivons rapidement à la baie d’Hotopu qui est plus impressionnante que Faarea selon nous malgré un nombre réduit de points de vue.

polynésie française

La route traversière permet d’arriver à un belvédère dans l’arrière pays de l’île et dans les montagnes vertes où l’on jouit d’un panorama assez fou même si la végétation et des grillages commencent à prendre le dessus.

De la baie de faatemu à Apooiti, on roule en admirant le paysage ! Ici et là on passe dans un village typique, puis un découvrir un motu puis une vue à couper le souffle. Cette cote est beaucoup plus tranquille et sauvage et il ne faut pas hésiter à s’arrêter et profiter du moment. C’est à cet endroit où depuis le Mont Tapioi que l’on apercevra les plus beaux couchers de soleil.

Île de Tahaa

Pour visiter l’île de Tahaa, nous avons décidé de prendre une excursion à la journée qui nous permettait de découvrir un peu l’île avec visite d’une plantation de vanille, visite d’une ferme perlière et un arrêt d’une demi journée sur un motu pour profiter du jardin de corail qui est tout simplement superbe.

polynésie française

Île de Tahiti

L’île de Tahiti est de loin la plus connue par son nom ! On confond même souvent Tahiti et Polynésie Française mais qu’importe, quand vous êtes à Tahiti, vous êtes en Polynésie donc vous êtes au paradis.

L’île de Tahiti est notre île d’arrivée et de départ avec un vol depuis Brisbane en Australie avec escale à Auckland en Nouvelle-Zélande.

Comme pour toutes les îles, nous avons loué une voiture pour faire le tour des points d’intérêt et profiter au mieux de notre voyage en Polynésie Française.

Papeete est la capitale de Tahiti et de la Polynésie Française. Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin. Le marché de la ville est connu mais malheureusement fermé le jour de notre passage.

Tahiti est composé de 2 îles : Tahiti Nui et Tahiti Hui. Il faut absolument aller au delà de Tahiti qui est l’île que nous avons le moins aimée.

Lors de notre passage à Tahiti Nui, nous avons pu découvrir les plages de l’ouest comme Vaiava ou Papehue qui sont parfaites pour bronzer et se baigner en avec vue sur Moorea et pour le coucher de soleil.

polynésie françaisepolynésie françaisepolynésie françaiseLes Grottes de Maraa plus au sud sont un arrêt pour une petite promenade mais rien d’exceptionnel non plus.

polynésie françaiseLa pointe du Taharaa sur la côte est propose un beau point de vue sur le lagon et Papeete avec un promontoire en bois. La plage Lafayette est une belle plage de sable noir accessible depuis l’hôtel Tahiti Pearl Beach.

polynésie françaiseLa pointe Venus est une plage au sable noir prisée des locaux et dominée par un magnifique phare. Cette baie possède une forte connotation historique notamment avec le Capitaine Cook.

Toujours sur la côte est, nous avons découvert la cascade de faaurumai qui est un site avec plusieurs cascades (une seule était accessible ce jour là). En direction des terres, c’est un bel endroit à ne pas rater. Un peu en amont des cascades sur la route principale de l’est de l’île, vous verrez un panneau « trou souffleur » qui est un geyser en cas de forte houle.

polynésie françaiseIl y a de nombreux points de vue sur toute la côte est où il est très sympa de s’y arrêter.

polynésie française

Sur Tahiti Iti qui est plus petite et une presqu’île, nous avons adoré le belvédère qui donne un point de vue époustouflant sur Tahiti et ses nombreux lagons ainsi que la jonction entre les deux Tahiti. On y découvre aussi des paysages plus verts et montagneux sur un joli plateau. Très différents de tout ce qu’on a vu sur Tahiti ce qui lui donne un charme.

polynésie françaisepolynésie françaiseVous l’aurez compris, un voyage de rêve en Polynésie Française où nous avons tout simplement été émerveillés par ces paysages idylliques.

Est-ce que la Polynésie Française fait partie de votre bucket list ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour discuter sur cette destination.

Découvrez notre autres voyages en Océanie : https://www.la-poze-travel.com/category/oceanie/

Plus d’information sur la Polynésie Française sur le site de l’office de tourisme : https://tahititourisme.fr/fr-fr/

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 Comments
  • Aurore
    juillet 8, 2018

    Au délà des plages paradisiaques et de l’eau transparente, les terres ont aussi l’air incroyable. Cette verdure ! On dirait vraiment le paradis sur terre ♥

    • la-poze
      octobre 30, 2018

      Oui c’est un petit paradis sur terre la Polynésie et encore nous avons découvert qu’une petite partie. C’est vrai qu’on était émerveillé par les nuances de couleurs, les plages et comme tu le dis cette nature plus sauvage dans les terres.

  • monrevefamilier
    août 26, 2018

    Vous avez l’air d’avoir vu pas mal d’îles, ça fait rêver ! La nature est incroyable !

    • la-poze
      août 26, 2018

      Oui les îles avaient un charme assez unique, elles étaient plutôt différentes et c’est ça la richesse de la Polynésie ! Sachant que l’on n’a vu un pourcentage minime des îles par rapport à la superficie de la Polynésie qui est aussi grand que l’Europe !

  • Clémentine
    septembre 12, 2018

    Je ne sais pas pourquoi, mais en cliquant sur votre article, j’avais le pressentiment que j’allais voir des photos de ouf. Eh bien… j’avais raison xD! C’est absolument incroyable toutes ces nuances de bleu, paradisiaque à souhait. J’espère pouvoir y aller lors de notre prochain voyage en Océanie, mais c’est clair que les prix sont assez impressionnants, c’est d’ailleurs pour ça qu’on y avait pas été pendant notre année en Australie. Mais on peut se dire qu’un paradis comme celui-là, ça se mérite 🙂 Merci en tout cas, vous m’avez fait rêver!

    • la-poze
      septembre 12, 2018

      Oui c’était complément fou la Polynésie on a adoré ! Les paysages sont splendides, la population très sympa et les fonds marins au top ! On ne pouvait pas laisser cette opportunité d’y aller pendant notre trip de 9 mois ! En tout cas on n’a pas été déçu et on le conseille à tout le monde. Si tu as l’opportunité un jour n’hésite pas c’est à faire !

  • Gaëlle de Smoothie Bikini
    novembre 1, 2018

    Magnifique ce voyage !! Votre vidéo est superbe, ça fait rêver. Je suis allée à Hawaï depuis l’Australie, c’était superbe aussi 🙂

    • la-poze
      novembre 1, 2018

      Oui la Polynésie est vraiment magnifique ! Par contre on aimerait trop aller à Hawaii maintenant (on a failli y aller l’été dernier), cette destination nous donne trop envie !

  • Ida caroline
    novembre 25, 2018

    Merci de me faire voyager dans ce pays dont je rêve depuis des années!
    Un rêve qui j’espère deviendra réalité un jour!
    Belle journée

    • la-poze
      novembre 25, 2018

      On te le conseille vraiment c’est magnifique ! Les paysages sont superbes et on se croirait au paradis le temps d’un instant. On espère que tu pourras y aller !