Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

Une semaine à Majorque aux Baléares en Espagne

Majorque est la destination idéale dans le bassin méditerranéen pour un voyage hors saison. Majorque fait partie des îles Baléares en Espagne et nous avons pu la découvrir lors d’un roadtrip d’une semaine tout autour de l’île.

Après les îles d’Ibiza et de Formentera que nous avions adorées il y a quelques mois, nous avions hâte de visiter Majorque.

Si vous aimez les criques au camaïeu de bleu, si vous aimez les montagnes et la nature, si vous aimez les petits villages typiques, si vous aimez les balades ou les randonnées…alors vous aimerez l’île de Majorque.

Son climat est agréable tout au long de l’année, ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on l’appelle l’île aux 300 jours de soleil. La période la plus propice selon nous pour découvrir Majorque reste entre avril et juin ou entre septembre et octobre car les températures sont encore propices à la baignade et la majorité des établissements touristiques sont encore ouverts.

Lors de notre séjour d’une semaine à Majorque, nous avons pu découvrir les nombreuses facettes de l’île avec les fameuses calas parsemés tout autour de l’île mais aussi la Sierra Tramuntana, les jolis petits villages, le cap Formentor ou encore la capitale de l’île Palma de Majorque.

Dans cet article, nous allons vous dévoiler notre itinéraire jour par jour avec nos coups de cœur.

Retrouvez toutes nos destinations espagnoles : https://www.la-poze-travel.com/category/voyages/europe/espagne/

Détail Majorque

Nombre de jours : 6 jours

Logement : Hôtels sur Booking.com

Moyen de transport : Voiture de location

Période de l’année : Octobre

Budget : Approximativement 600 euros pour deux personnes

Itinéraire Majorque

Jour 1 : La route MA-10 et ses villages

Hébergement : Hôtel à Can Picafort

Premier jour à Majorque et le temps d’atterrir, de récupérer notre voiture de location et de manger, nous avons vraiment eu une demi-journée pour profiter et commencer la visite de l’île.

Nous décidons de débuter notre voyage à Majorque par la fameuse route MA-10 qui au-delà d’être sinueuse se trouve entre les montagnes et la mer et qui permet de découvrir de jolis petits villages et des panoramas magnifiques sur le littoral.

Clairement, nous avons été trop ambitieux de vouloir faire entre Andratx au sud-ouest jusqu’à Sa Calobra au nord-ouest. Nous aurions dû cibler une zone car nous avons fait beaucoup plus de voiture que de découverte sur cette demi-journée. Nous vous conseillons donc de prendre minimum une journée pour découvrir cette partie de l’île.

Estellencs

Estellencs est l’un des premiers villages que l’on traverse sur la MA-10 en venant du sud. Le village est mignon et typique. Juste avant d’y arriver vous pourrez aussi profiter du point de vue « Mirador Ricardo Roca » après avoir monté quelques marches. Le panorama est sympa.

Banyabulfar

Le village de Banyabulfar est construit en terrasse ce qui lui donne un charme. On y passe sans s’arrêter. Le point de vue « Torre del Verger » se trouve un peu avant le village de Banyabulfar et on a bien aimé le fait de pouvoir monter en haut de la tour permettant de voir de plus près le littoral et ce paysage en terrasses.

Valldemossa

Valldemossa est sans doute l’un des plus beaux villages de Majorque. Ses ruelles et son centre surélevés sur une colline lui donnent un côté typique et très mignon. Un point de vue en contrebas vous donne un aperçu du village perché sur la colline.

Conseil : la majorité des parkings sont payants mais nous avons réussi à trouver en se perdant dans les lotissements environnants des places gratuites.

Deia

Nous avons seulement été de passage à Deia qui est un village une nouvelle fois typique de l’ouest de Majorque perché sur une colline et cette fois ci dominant une crique un peu plus bas.

Sóller

Le village de Sóller est une belle étape surtout pour sa place centrale avec son église, ses terrasses de café et son tram historique. Nous en avons aussi profité pour aller voir le port de Soller un peu plus à l’ouest et autant vous dire qu’on n’a pas du tout aimé. La plage bétonnée n’a pas de charme et ne mérite même pas un arrêt.

Conseil : les parkings étaient gratuits ce dimanche mais les autres jours de la semaine, ils avaient l’air payants.

Sa Calobra

Ce qui nous a marqués à Sa Calobra, c’est la route pour s’y rendre. Une route sinueuse avec de nombreux virages en épingles à cheveux qui donne un style depuis les hauteurs et une belle expérience en voiture. En arrivant en bas du village de Sa Calobra, nous avons découvert le village et sa plage qui est sympa.

Conseil : le parking à Sa Calobra est payant et assez cher. 3,5 euros pour 1h15.

Torrent de Pareis

C’est l’étape incontournable lorsque vous êtes à Sa Calobra. A quelques minutes à pied et après avoir passé quelques tunnels sous la falaise, vous arriverez sur une vaste étendue ou d’un côté on aperçoit le torrent de Pareis et les montagnes environnantes et de l’autre une falaise coupée en deux en guise de plage permettant d’avoir accès à la mer. On n’est pas tombé sous le charme. C’était en fin de journée, il n’y avait plus trop de luminosité et encore beaucoup de monde. Peu importe, la magie n’a pas opéré.

Jour 2 : Cap Formentor

Hébergement : Hôtel à Can Picafort

Le Cap Formentor est l’endroit que nous avons préféré sur l’île de Majorque. Il y a tout pour s’y plaire avec des panoramas exceptionnels sur les falaises surplombant la mer, des randonnées pour rejoindre des criques de rêve, des longues plages de sable blanc et des points de vue entre mer et montagne.

Phare du Cap Formentor

Tout au bout de la route du Cap Formentor, nous arrivons à son phare qui est perché en haut d’une falaise. Il est imposant et on le trouve encore plus beau avec du recul un peu plus bas sur la route. Les vues sur les falaises depuis le phare sont vraiment tops.

Cala Figueira

Un coup de cœur pour cette crique à l’eau turquoise. On y accède après 20 minutes de marche depuis le parking. Cala Figueira est parfaite pour la baignade et profiter du soleil. Des boucs ont élu résidence sur cette plage, ne laissez pas votre déjeuner traîner.

Mirador Es Colomer

Le Mirador Es Colomer est l’une des photos les plus connues de Majorque avec ce point de vue assez impressionnant sur les falaises. La hauteur est vertigineuse et la balade est très cool.

Tour Albercutx

La journée se termine par la tour d’Albercutx qui donne un panorama à 360 degrés sur tout le Cap Formentor. Un endroit à ne pas rater. Ici, il y a mois de monde et les vues sont vraiment magnifiques. Le petit plus est qu’il est possible de monter en haut de la tour (ce n’est pas trop sécurisé mais ça se fait). Nous avions prévu un coucher de soleil d’anthologie mais 30 minutes avant l’heure, un orage et de la pluie auront eu raison de notre sunset.

Jour 3 : Coll Baix, Alcudia & Cap Formentor

Hébergement : Hôtel à Can Picafort

Coll Baix

Cette crique est un kiff. Vous avez toujours rêvé vous retrouver tel Robinson Crusoé sur une plage déserte et presque isolée ? Oui, alors il faut aller à Coll Baix (enfin assez tôt quand même car vous serez rejoints par d’autres touristes après 10/11h). On descend pendant 30 minutes un chemin en pleine forêt dans un premier temps puis on longe le bas de la falaise avant d’arriver sur une crique de galets et à l’eau cristalline. Il ne vous reste plus qu’à profiter de ce moment et de vous baigner.

Alcudia

La ville d’Alcudia aura été une belle surprise notamment pour sa vieille ville entourée de remparts. Un marché par ici, de jolies places par-là, une église et des ruelles colorées, voici comment résumer Alcudia. Un spot parfait pour une pause déjeuner.

Cala Sant Vincent

Bétonnée et balnéaire, nous n’avons pas accroché avec ce village et ses 3/4 criques (Cala Molins ou Cala Carbo par exemple) sans véritable charme excepté peut être la vue sur les falaises au loin.

Plage de Formentor

On retourne à Formentor pour profiter de la plage, une longue avec beaucoup de monde mais l’eau est superbe.

Conseil : Le parking est payant pour environ 3 euros de l’heure ce qui n’est pas donné.

Cap Formentor

En fin de journée, nous retournons au Cap Formentor pour voir le coucher de soleil. On se dirigeait vers la tour d’Albercutx que nous avions découvert le jour précédent mais en pleine montée (et un peu par hasard), nous avons trouvé un autre spot où la vue est tout simplement superbe sur le port de Pollença en contrebas et sur le soleil qui se couche derrière les montagnes. Un kiff !

Jour 4 : Cala Torta, Artà & Cala Agulla

Hébergement : Hôtel à Portocolm

Aujourd’hui, nous partons direction l’est de Majorque pour découvrir de nouveaux paysages de l’île.

Cala Torta

Cala Torta est une magnifique plage de sable à l’eau cristalline. Je crois qu’on a tout dit avec ça. Cet endroit est très prisé en toutes saisons, vous ne serez donc pas seuls ici. Peu importe, on ne se laisse pas prier pour se baigner et profiter de ce moment. C’est d’ailleurs ici que nous avons tourné la vidéo d’annonce de notre tour du monde que vous pouvez retrouver ici : https://youtu.be/0G3Y-W7XvzA

Cala Mitjana & Estreta

La loose de la journée ! Nous avions repéré ces deux criques sur le web et elles paraissaient incontournables. Le problème est que les photos que nous avions vues étaient des plages au même nom sur l’île de…Minorque. Autant vous dire que celles devant nos yeux n’avaient rien à voir avec des algues et peu de charme.

Artà

Le village d’Artà restera comme Alcudia, une belle surprise. On ne s’attendait à rien et nous avons été agréablement surpris avec de jolies ruelles dans la vieille ville et des points de vue depuis les hauteurs du sanctuaire et de l’église. Très sympa pour une pause déjeuner.

Cala Agulla

Cala Agulla est souvent nommée comme l’une des plus belles plages de Majorque et nous sommes plutôt d’accord. Même si en plein mois d’octobre à 16h, la plage est bondée et perd de son charme. Nous avons trouvé un petit spot en retrait sur les rochers où nous étions seuls pour se baigner et profiter comme il se doit de l’endroit. Notre plus belle surprise aura été de découvrir Cala Agulla avec notre drone depuis le ciel et autant vous dire qu’on comprend l’engouement pour cet endroit. Nous pensons que le meilleur spot est au niveau de la séparation où se trouvent les bateaux dans les photos ci-dessous.

Conseil: Le parking officielle au plus près de Cala Agulla coûte 5 euros à la journée. Nous n’avions rien payé en nous garant dans la ville de Cala Agulla puis en marchant 5 minutes.

Jour 5 : Cala Des Moro, cala Llombards & Cala Magraner

Hébergement : Hôtel à Portocolm

Cala Des Moro

Ce matin, nous nous levons tôt pour aller découvrir comme ce qui s’annonce comme la plus belle crique de Majorque. Et effectivement, on comprend vite que la Cala Des Moro est une pépite. Une sorte de calanque avec un camaïeu de bleu étonnant et un petit espace de sable pour mettre sa serviette après avoir descendu un chemin hasardeux. Les vues depuis les hauteurs sont sublimes. Cala Des Moro était à l’ombre quand nous sommes arrivés à 8h30. Elle est beaucoup plus belle vers 10h quand le soleil est plus haut et dévoile les couleurs de l’eau.

S’Almonia

On ne serait trop comment décrire cet endroit. A deux pas de la Cala Des Moro, un petit village (avec quelques maisons) surplombe une eau cristalline et fait face à une petite crique de sable. C’est mignon alors on y fait une pause goûter et on profite du soleil.

Cala Llombards

Cette crique est une nouvelle fois très belle avec des maisons typiques, une eau cristalline parfaite pour la baignade et de jolies vues sur les falaises un peu plus loin. La baignade ici est parfaite.

Cala Magraner

La Cala Magraner est une crique accessible après une randonnée de 45 minutes. Elle fait partie d’une succession de 4 criques sur le littoral mais nous avons jeté notre dévolu sur la Cala Magraner qui nous donnait plus envie. Nous n’avons pas été déçus car nous étions presque seuls car les 45 minutes de marche doivent en démotiver plus d’un. C’est une plage de galet qui ressemble une nouvelle fois à une calanque avec des deux hautes falaises de chaque côté. On en profitera aussi pour aller au point de vue Cala Pilota pour avoir un point de vue différent sur la Cala Magraner et ses alentours.

Jour 6 : Mondrago National Park, Cala Pi & Palma

Hébergement : Hôtel à Portocolm

Mondrago Natural Park

Pour notre dernière journée sur l’île de Majorque, nous avons été découvrir le parc naturel de Mondrago. On vous met dans l’ambiance avec des criques, des rivières, des belvédères, des eaux cristallines et une forêt.

Un itinéraire vous permet de voir la Cala des Borgit qui est une crique assez intime et parfaite pour la baignade. Puis, le chemin vous amènera sur deux criques assez semblables, la Cala Mondrago et la Cala S’Amarador, avec des eaux turquoise et des plages de sable fin.

Conseil : Le parking pour découvrir le parc naturel de Mondrago coûte 5 euros.

Cala Pi

Cala Pi aura été un coup de cœur de notre semaine à Majorque. Une eau turquoise avec accès depuis les hauteurs de la ville et des vues à couper le souffle sur les falaises. Des petites maisons sur le côté donnent un charme à cet endroit, par contre les méduses du jour dans l’eau nous auront démotivés pour se baigner. Autant vous dire que ce n’était pas l’envie qui nous manquait.

Palma de Majorque

Tout le monde connait de nom Palma de Majorque. La ville est connue pour être la capitale de l’île de Majorque. Mais c’est aussi une très jolie escapade à pied notamment la visite de la vieille ville, de ses remparts, de son château et de sa cathédrale. On y a passé un bon moment avant de prendre notre avion du retour.

Informations Majorque

Billets d’avion

Pour ce séjour à Majorque, nous sommes partis avec la compagnie Volotea depuis l’aéroport de Nantes. Nous avons payé 45 euros par personne aller/retour. Il est assez facile de trouver des bons plans vols pour aller à Majorque notamment en hors saison.

La location de voiture

Nous avons loué une voiture par le biais du site Rentalcars avec la société OK Rent A Car. Nous avons payé 18 euros la location pour une semaine puis 102 euros pour l’assurance complète ce qui revient à 120 euros au total. Attention, comme d’habitude les loueurs ne prennent pas forcément les cartes de débit et vous pourrez être obligé de prendre l’assurance complète si vous n’avez pas de carte de crédit.

Le prix de l’essence est assez équivalent avec la France et nous avons fait le plein une seule fois pour faire le tour de l’île.

Les logements

Nous avons pris trois logements lors de notre roadtrip autour de l’île de Majorque. Le premier hôtel se trouvait près de l’aéroport car nous avons atterri à 23h. Les deux autres hôtels se trouvaient au nord dans le village balnéaire de Can Picafort et le deuxième dans la ville de Portocolm. Les trois réservations se sont faites sur Booking.com pour un tarif de 50 euros par nuit.

Notre itinéraire

Notre itinéraire sur l’île de Majorque a été simple car nous avons fait le tour de l’île. Les points d’intérêt se trouvent tout autour de Majorque surtout près du littoral que ce soit les villages ou les calas. Une semaine permet de découvrir les principaux spots de Majorque tout en prenant son temps pour profiter. Si vous avez moins d’une semaine, il vous faudra choisir des régions de l’île, nous vous conseillons les incontournables du nord avec le cap Formentor et les plages du sud-est.

Alors un petit tour à Majorque ça vous tente ?

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Retrouvez toutes nos aventures :

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.