Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

3 semaines de Road Trip au Costa Rica

Le Costa Rica est un pays que nous avons eu la chance de découvrir lors d’un roadtrip de 3 semaines. Nous avons aimé le Costa Rica pour sa diversité de paysages et car il est assez facile d’aller de la plage à la jungle en passant par les volcans en quelques jours. L’atout du Costa Rica est sans hésitation les animaux, c’est sans doute dans ce pays que nous en avons vu le plus et souvent de très près.

Notre itinéraire de 3 semaines nous a permis de voir les différentes facettes du Costa Rica avec sa fameuse Pura Vida où les gens vivent simplement et avec une certaine bienveillance. Le must est qu’on s’y sent bien, chaque spot nous donne envie d’y rester plusieurs jours pour chiller et profiter. Nos spots préférés au Costa Rica auront été Rio Céleste, la côte Pacifique, le Mistico Park, le volcan Poás ou encore la Parc National de Cahuita.

Mais le Costa Rica n’est pas qu’un eldorado vert comme souvent il est décrit depuis la France ou par certains voyageurs. Il y a aussi un revers de médaille où la vie sur place est chère et la moindre chose est payante. Nous avons été surpris de voir que la nature est devenue un sacré business ici et que les prix n’arrêtent pas d’exploser sans contrepartie réelle derrière pour les voyageurs et même pour les résidents d’ailleurs. Ce ressenti est peut-être aussi le fait que notre voyage au Costa Rica était au programme de notre tour du monde et que nous avons pu comparer avec les autres pays et que ce même sentiment n’aurait pas été le même si nous avions fait un Costa Rica – France en aller-retour.

Au niveau de nos logements, nous avons essentiellement fait des hôtels sur Booking.com ou avec AirBnB. Quant à la voiture de location, nous sommes passés par ToutCostaRica avec un petit 4X4 Suzuki Vitara qui nous a permiS d’être libre dans nos déplacements et de faire le roadtrip que l’on souhaitait vraiment. Revers de la médaille, les 3 semaines de location de voiture, nous ont couté 1300 euros.

🧡 Cliquez ici pour découvrir les hôtels au Costa Rica sur Booking.com !

🧡 Souscrivez à une assurance voyage et économisez 5% pour votre séjour au Costa Rica en cliquant ici !

Informations Voyage au Costa Rica

Nombre de jours : 19 jours

Moyen de transport : Voiture de location

Logement : Hôtel

Période de l’année : Janvier

Budget : 3712 euros pour deux personnes (hors prix des billets aller/retour depuis et vers la France)

Notre itinéraire au Costa Rica

Jour 1 : Bahia Drake

Hébergement : Hôtel à Bahia Drake

Bahia Drake

Pour ce roadtrip de 3 semaines au Costa Rica, nous commençons par le sud-ouest car nous venons du Panama, le pays voisin. Après avoir passé la frontière terrestre à Paso Canoas, nous récupérons notre voiture de location et partons direction Bahia Drake. Bahia Drake est un petit village isolé sur la péninsule de Osa avec quelques rues non goudronnées, une longue plage et des hôtels/bars/restaurants. La plage de Bahia Drake possède un certain charme avec ses palmiers et sa baie à l’eau chaude. Cet endroit est aussi parfait pour se promener, voir des animaux ou encore admirer le coucher de soleil.

Conseils : il existe 3 possibilités pour se rendre à Bahia Drake : en avion, en bateau et en voiture. En voiture, la route n’est pas aisée sur le final car elle n’est pas goudronnée avec pas mal de nids de poule et deux cours d’eau à traverser (lors de notre passage). En bateau, il faut partir depuis le village de Sierpe en garant sa voiture dans un des parkings du village.

Jour 2 : Playa Cocalito

Hébergement : Hôtel à Bahia Drake

Playa Cocalito

Toujours à Bahia Drake, nous partons aujourd’hui pour une petite randonnée aux alentours du village vers les nombreuses plages isolées de la péninsule de Osa et notamment la plage de Cocalito. La plage de Cocalito est vraiment très sympa, plus intimiste que la baie de Bahia Drake. Le sentier de randonnée permet de se frayer un chemin entre l’océan et la jungle des ponts suspendus et quelques jolis points de vue jusqu’à la plage. Après Cocalito, il y a de nombreuses autres plages sur le chemin qui se trouvent à quelques minutes de marche les unes des autres.

Conseils : Ne faites pas comme nous prenez des baskets sur le sentier car certains passages peuvent être glissants en claquettes.

Jour 3 : Parc National Corcovado

Hébergement : Hôtel à Bahia Drake

Corcovado

Le parc national de Corcovado est l’incontournable si vous venez sur la péninsule de Osa. Nous partons donc aujourd’hui en bateau depuis Bahia Drake pour rejoindre le point d’entrée du Corcovado qui se nomme : La Sirena. Durant 4h de marche avec un guide nous arpentons la jungle à la découverte de la faune et de la flore. Nous avons eu la chance de voir des coatis, des crocodiles, un tapir, une chouette, un paresseux, des singes et de nombreux oiseaux. Nous avons eu aussi quelques explications par notre guide sur cet environnement assez particulier et que nous n’avons pas l’habitude de voir en Europe.

Conseils : L’excursion au parc national de Corcovado depuis Bahia Drake coûte 95 dollars par personne. Nous sommes passés directement par notre hôtel mais en vérité les prix sont à quelque chose près les mêmes pour chaque prestataire. Comptez 1h à 1h30 de bateau pour arriver au Corcovado (au point d’entrée, La Sirena). Le guide est évidemment inclus. La totalité de l’excursion commence à 6h du matin et nous sommes revenus à 14h. Le déjeuner était aussi inclus dans l’excursion à notre retour du bateau à Bahia Drake. Il faut savoir qu’il est aussi possible d’aller au parc national du Corcovado par le point d’entrée San Pedrillo, moins cher mais réputée plus pour la nature que les animaux. Notre ressenti sur le Corcovado est que ce parc est top et que c’est sans doute ici que nous avons vu le plus d’animaux lors de notre séjour au Costa Rica. Cependant, les prix des excursions sont exorbitants et ça gâche la magie de cet endroit. On va dire que le prix ne vaut pas l’expérience. Pour information, il est aussi possible de dormir sur place en ajoutant bien évidemment un peu de budget mais l’expérience doit valoir aussi le coup si ça vous tente.

Jour 4 : Uvita & Playa Hermosa

Hébergement : Hôtel à Uvita

Uvita

Après quelques heures de route, nous arrivons à Uvita qui est réputé pour sa plage et son parc national Marino Ballena. Et nous pouvons vous dire que sa plage est magnifique, une longue étendue de sable avec la jungle et des palmiers d’un côté et l’océan de l’autre. Mais le meilleur moment est d’aller voir la fameuse queue de baleine formée naturellement par le sable et la roche. Avec un peu de hauteur et grâce au drone, nous l’avons mieux vu mais même en marchant sur cette langue de sable, nous avons pu apercevoir la fameuse queue de baleine. Au passage elle est visible et accessible seulement à marée basse et il est possible de voir réellement des baleines depuis ce point de vue en saison.

Conseils : l’entrée sur la plage est payante car c’est un parc national et il vous en coûtera un peu plus de 6 dollars. Les parkings sont le plus souvent payants aussi à hauteur de 2000 colónes.

Playa Hermosa

En fin de journée, nous avons fait quelques kilomètres au nord d’Uvita pour se poser sur la plage Hermosa. Et c’était une très bonne idée car la plage est magnifique, parfaite pour se baigner et surtout pour un magnifique coucher de soleil.

Jour 5 : Nauyaca Falls & Playa Dominical

Hébergement : Hôtel à Dominical

Nauyaca Falls

Nouvelle journée et nouveau paysage avec la cascade Nauyaca qui se trouve non loin d’Uvita. La cascade de Nauyaca est vraiment magnifique car les chutes sur deux étages envoient vraiment forts. Il est possible de s’approcher de très près du premier étage de la cascade grâce à des points de vue et de se baigner au niveau du deuxième étage en contrebas. Nous avons passé une bonne journée ici à contempler cette cascade, à se baigner et à se promener au milieu de la jungle.

Conseils : Nous avons payé 10$ par personne l’entrée à la cascade et ajouté 4 dollars pour le parking ! L’accès à la cascade se fait par le biais d’une randonnée de 6kms (12 aller/retour) depuis le ticket office. Si vous partez depuis le parking, ça vous rapprochera et vous aurez 4kms (8 aller/retour) pour rejoindre la cascade à pied. Attention il y a deux entrées pour accéder à la cascade Nauyaca et les deux ne sont pas au même prix et ne permettent pas d’avoir accès aux mêmes choses. Le point d’entrée Nauyaca Waterfall Nature Park coûte 30$ dollars par personne et permet d’aller tout en haut de la cascade, de marcher dans une forêt pluvieuse primaire en plus des autres possibilités. Notre point d’entrée à nous se nomme Nauyaca Waterfall tout simplement.

Playa Dominical

En fin d’après-midi, nous sommes revenus côté plage dans le village de Dominical pour profiter de la plage, se baigner, faire du body surf et profiter du coucher de soleil. La plage est agréable et l’ambiance du village est plutôt cool.

Jour 6 : Parc National Manuel Antonio

Hébergement : Hôtel à Quepos

Parc National Manuel Antonio

Nous continuons notre remontée de la côte Pacifique au Costa Rica avec un arrêt dans le très touristique parc national de Manuel Antonio ! Nous ne regrettons pas du tout notre venue ici car c’est l’un des seuls parcs nationaux au Costa Rica où tu peux te promener dans la jungle et profiter des plages à l’eau turquoise tout en observant des animaux. Les chemins menant dans la jungle vous amèneront vers des miradors au plus près de la nature et avec points de vue sur les plages aux alentours. Les plages sont vraiment sympas pour profiter du soleil et de l’eau chaude du pacifique. Nous avons vu de nombreux singes, des iguanes, une biche, un paresseux, une tortue et de nombreux oiseaux tout au long de la journée.

Conseils : L’achat du billet pour entrer dans le parc Manuel Antonio se fait exclusivement en ligne ICI. Le prix est de 16 dollars par personne. Les horaires sont de 8h à 16h et le parc est fermé le mardi (lors de notre passage). Il n’y a pas vraiment de parking à Manuel Antonio, il vous faudra donc payer un parking privé qui vous coûtera 4000 colónes la journée.

Jour 7 : Quepos & Playa Espadilla

Hébergement : Hôtel à Quepos

Quepos

La plage Espadilla se trouve au plus près du parc national Manuel Antonio. Une longue plage avec des petites vagues qui n’a rien à envier véritablement aux plages du parc national excepté le fait d’être pourvu d’activités diverses et variées. La Playa Espadilla est aussi un spot incontournable pour le coucher de soleil.

Conseils : Vous pourrez trouver quelques places de parking gratuites mais il sera sans doute plus simple et plus sécurisé de payer un parking payant et privé à hauteur de 4000 colónes la journée.

Quepos

Le village de Quepos n’a rien d’exceptionnel excepté peut être de se balader sur la promenade en front de mer jusqu’à la marina. Pour le reste, c’est l’endroit où vous trouverez toutes les commodités nécessaires et les logements au bon rapport qualité prix pour aller découvrir le parc Manuel Antonio.

Jour 8 : Santa Elena

Hébergement : hôtel à Santa Elena

Tarcoles

Sur la route entre Quepos et Santa Elena (Monteverde), nous avons fait un stop au fameux pont des crocodiles de Tarcoles. Vous vous arrêtez sur un parking juste après le pont puis depuis le pont vous pourrez apercevoir une dizaine de crocodiles en contrebas. Impressionnant et autant vous dire qu’on n’a pas vraiment envie que le pont s’effondre.

Santa Elena

Aujourd’hui, nous prenons la direction des terres costaricaines à Monteverde ou plutôt Santa Elena qui est au final le même endroit/village. Nous avons juste eu le temps de visiter et nous balader dans le village de Santa Elena et découvrir les points de vue depuis la montagne vers l’océan pacifique.

Jour 9 : Monteverde

Hébergement : Hotel à Monteverde

Réserve Biologique Monteverde

Pour ce deuxième jour à Monteverde ou plutôt notre première vraie journée ici car hier nous avons fait pas mal de route, nous décidons d’aller visiter la réserve biologique de Monteverde. La forêt de nuage (Cloud Forest) est parfaite pour se balader à la découverte des animaux mais aussi de la nature. L’ambiance avec les nuages est très sympa et d’ailleurs depuis les miradors nous ne voyons effectivement pas grand-chose excepté un brouillard épais essayant de se frayer un chemin entre les arbres. Il y a plusieurs sentiers qui vous amèneront aux 4 coins de la réserve de Monteverde avec notamment une petite cascade sympa sans être impressionnante. Nous n’avons pas vu beaucoup d’animaux excepté des coatis et des colibris. L’icône de la réserve est son pont suspendu rouge qui lors de notre passage était en rénovation et donc inaccessible.

Conseils : le prix d’entrée pour la réserve de Monteverde est de 25$ par personne. Il faut environ 2/3h pour visiter toute la réserve. Il y a un parking payant officiel et des places gratuites sur le côté de la route juste avant l’entrée du parc. Il y a beaucoup d’autres activités à faire autour de Monteverde et Santa Elena comme des tyroliennes ou d’autres promenades dans la nature.

Jour 10 : El Arenal

Hébergement : Hôtel Montana de Fuego

Volcan El Arenal

Ce roadtrip au Costa Rica nous amène maintenant aux alentours du volcan El Arenal. Sur la route, nous découvrons le lac Arenal qui est un lac artificiel qui permet au Costa Rica de produire 20 à 25% de l’électricité du pays. Pendant 2 jours, nous avons l’occasion de séjourner à l’hôtel Montana de Fuego qui a la particularité de se situé en face du volcan El Arenal. Le volcan El Arenal est visible entièrement à peu près 60 jours par an, le reste du temps les nuages l’entourent.

Montana de Fuego

Mais le must est donc d’être à Montana de Fuego qui propose bassins thermaux au sein de son établissement grâce à l’activité volcanique de El Arenal. Ces sources d’eau chaude sont composées de 3 bassins qui vont du plus froid au plus chaud avec au milieu la possibilité de se faire un bain de boue à l’aide de pinceaux mis à disposition. Toujours agréable de se baigner dans ce type de lieu avec tous les bienfaits associés. Si vous n’êtes pas trop fan des sources d’eau chaude, il y a aussi plusieurs piscines « basiques » pour satisfaire tout le monde. Lors de ce séjour à Montana de Fuego, nous avons eu la chance d’être logés dans une des « Suite Junior » en tout inclus grâce au restaurant présent dans l’établissement.

Jour 11 : Du cheval à Montana de Fuego

Hébergement : Hôtel Montana de Fuego

Montana de Fuego

Aujourd’hui, nous partons pour une activité cheval dans la nature autour du Rio Arenal. Nous avons vraiment adoré cette session cheval qui nous a amenés dans la jungle à la découverte de la faune et la flore. Nous avons d’ailleurs eu la chance de voir un toucan, un paresseux et des coatis. Nous avons aussi traversé la rivière avec nos chevaux et pu découvrir une jolie cascade. Au milieu de l’activité et en guise de pause culturelle, nous avons été à la rencontre de la communauté Maleku qui a pu nous en dire plus sur leurs traditions et leur façon de vivre. C’est la première fois que l’on faisait du cheval à deux et nous avons bien rigolé.

De retour à notre hôtel Montana de Fuego, nous avons testé leur Spa avec à la clé une séance de sauna et deux massages (gommage et soin du corps) toujours en relation avec le volcan El Arenal, la nature costaricaine et les bienfaits des éléments naturels de cette région. Parfait après l’activité cheval.

Jour 12 : Ecologico Park

Hébergement : Hôtel Montana Fuego

Ecologico Park

Pour notre dernier jour à l’hôtel Montana Fuego, nous partons direction l’Ecologico Park qui se trouve à environ 2 kilomètres d’ici. L’Ecologico Park est un grand espace naturel en contrebas du volcan El Arenal où il est possible de s’adonner à différentes activités. De notre côté, nous avons fait une randonnée avec un guide dans la jungle jusqu’à une ancienne coulée de lave du volcan El Arenal (la dernière éruption date de 2010). Les explications du guide sur la faune et la flore ainsi que l’histoire du volcan El Arenal et ses alentours étaient vraiment au top. Malheureusement, nous n’avons vu aucun animal ce jour-là. Nous avons aussi eu l’occasion de faire du paddle sur la lagune verte du parc écologique mais par manque de temps nous avons annulé.

Jour 13 : Rio Celeste

Hébergement : Hôtel à La Fortuna

Rio Celeste

Rio Céleste aura été l’un de nos coups de cœur au Costa Rica. Dans le parc national du Volcan Tenorio en plein milieu de la nature, il est presque inimaginable de trouver cette cascade qui se déverse dans une sorte de lagon à l’eau turquoise. Mais ce n’est pas tout car au-delà de la cascade, nous avons pu découvrir des lagunes à l’eau azul, des bains bouillonnants et surtout une ambiance vraiment magnifique avec les couleurs de la nature, les ponts suspendus et la fameuse rivière. D’ailleurs, il y a un point d’orgue à la fin de la randonnée de 4km environ où vous verrez le mélange des deux rivières (marron et azul) et le phénomène naturel qui permet au bleu de remporter la partie. Au passage, nous avons vu des singes hurleurs juste au-dessus de la cascade dès notre arrivée.

Conseils : il faut arriver tôt dès l’ouverture du parc national pour éviter les foules. L’entrée nous a coûté un peu plus de 13 dollars par personne et le parking est à 2000 colónes. Il y a environ 4kms de randonnée et nous vous conseillons de venir avec des chaussures au moins basket car le terrain peut être glissant. La cascade Rio Céleste est le premier point d’intérêt de la randonnée à environ 1,5kms de l’accueil. Attention et c’est important, la rivière peut devenir marron après certains jours de pluie ou à cause de mauvaises conditions. Essayer de privilégier les jours de beau temps. Petite astuce si vous voulez être sûr de voir le Rio Céleste bleu azul, n’hésitez pas à demander aux rangers la couleur de l’eau avant de rentrer dans le parc national car ils font les éclaireurs avant l’entrée des touristes et postent d’ailleurs des photos sur leur page Facebook tous les jours à 8h. Ça peut valoir le coup d’aller y jeter un œil pour être sûr que vous y êtes le bon jour.

Rio Celeste Free Pool

Le Rio Celeste Free Pool est le seul spot où tu peux te baigner gratuitement dans cette eau de folie. Il se trouve à quelques minutes en voiture de l’entrée du parc national Volcan Tenorio. Il suffit de taper « Rio Celeste Free Pool » sur Google Maps pour trouver l’endroit. Rien de très glamour d’ailleurs car le spot se situe sous un pont avec une sorte de parking sur le bas-côté. Rien d’aménagé autour de la rivière mais quel plaisir de se baigner dans cette eau qui n’est pas très chaude mais qui fait du bien.

Conseils : une autre alternative pour se baigner dans le Rio Celeste, mais cette fois-ci payante, est de se rendre au Sendero Las Sorpresas. Le coût est de 6 dollars par personne l’entrée.

Jour 14 : Mistico Parc

Hébergement : Hôtel à La Fortuna

Mistico Parc

Le Mistico Parc aura été aussi un coup de cœur lors de notre roadtrip au Costa Rica. L’entrée est assez chère (environ 27 dollars par personne) mais nous avons adoré nous promener dans cette jungle aménagée de nombreux ponts suspendus de longueurs et hauteurs différentes. L’ambiance y est vraiment sympa, nous avons vu de nombreux oiseaux et notamment l’emblématique MotMot. Au milieu du parcours, il est aussi possible de voir une cascade qui est plutôt sympa. Le must est de se retrouver sur les longs ponts suspendus au-dessus de la canopé. Le Mistico Parc permet aussi d’avoir un joli point de vue sur le volcan El Arenal une nouvelle fois.

Conseils : Comme dans de nombreux spots au Costa Rica, n’hésitez pas à venir dès l’ouverture pour avoir plus de chance de voir des animaux et surtout profiter de l’endroit tranquillement. Le prix n’est pas donné mais nous n’avons pas été déçus de l’avoir fait. Comparativement à Monteverde qui est à peu près au même prix, nous avons plus apprécié le Mistico Park.

Jour 15 : Volcan Poas & Caterata del Toro

Hébergement : hôtel à Grecia

Volcan Poas

Ce matin, nous nous sommes levés à l’aube pour aller découvrir le volcan Poas et son lac acide. La condition presque indispensable pour aller voir le volcan Poas est d’avoir du beau temps car il n’est pas rare que les nuages gâchent l’expérience en recouvrant le cratère et devinez quoi le soleil est bien présent ce matin. Nous arrivons dès l’ouverture à 8h du matin au parc national du volcan Poas. On nous équipe de casque et on nous installe dans un amphithéâtre pour les règles de sécurité. Car oui le volcan Poas est en activité et malgré une surveillance accrue on n’est jamais à l’abri. Les conditions pour accéder au volcan sont assez strictes car il n’est possible de rester en haut du cratère que 20 minutes. Depuis l’accueil, il faut un quart d’heure pour arriver au point de vue (sans difficulté) qui est au final une plateforme aménagée. De là, nous surplombons tout le cratère et nous découvrons le magnifique lac acide et sa couleur bleue mais aussi le panorama

Conseils : attention, il faut réserver son billet d’entrée en ligne. Le prix est de 15$ par personne et le parking coûte une nouvelle fois 2000 colónes. Regarder bien la météo avant de réserver et privilégier le matin pour éviter les nuages, il serait dommage de mettre le prix et ne rien voir.

Catarata del Toro

Dans l’après-midi, nous avons fait un peu de route pour rejoindre la catarata del Toro. Après nous être garé et avoir payé le droit de passage du terrain privé, nous partons pour une petite heure de randonnée aller. Nous commençons par la partie haute qui longe la falaise. Les points de vue sur la cascade se succèdent et nous donnent de magnifiques premières impressions. La catarata del Toro est impressionnante et le décor autour l’est tout autant. Puis il faut descendre plus de 350 marches pour arriver en bas de la cascade et contempler cette merveille de la nature. Un super moment et un coup de cœur pour cet endroit. Au passage, la remontée des 350 marches est le moment où l’on rigole beaucoup moins ahah

Conseils : la route en voiture est un peu chaotique sur la dernière partie avant d’arriver à la cascade. Le prix est de 14 dollars par personne. Il est possible de coupler avec la cascade Las Gemelas pour un tarif de 25 dollars. Pour information, il est possible de se baigner à la cascade Las Gemelas. Sur la route et dans les environs de la catarata del toro vous trouverez de nombreuses cascades (la plupart payantes), vous aurez juste à faire votre choix selon vos envies.

Jour 16 : Volcan Irazu & Turrialba

Hébergement : hôtel à Turrialba

Volcan Irazu

Les volcans du Costa Rica font partie du paysage et nous adorons ce type d’environnement. Nous avions prévu aujourd’hui une randonnée nous menant en haut du cratère du volcan Turrialba mais malheureusement ce dernier a été le théâtre de plusieurs explosions 3 jours avant. La randonnée a donc été annulée comme quoi les volcans sont bien en activité dans le pays.

Bref, nous nous rabattons sur le volcan voisin Irazu et ses cratères. L’endroit est très joli surtout que nous avons la chance de le voir sans les nuages. Les paysages autour sont aussi magnifiques. Nous sommes ici au point le plus haut du Costa Rica et ça se ressent au niveau des températures. Une belle expérience pour se balader et contempler la nature que nous propose le Costa Rica.

Conseils : les billets d’entrée au volcan Irazu se prennent une nouvelle fois en ligne et le prix se situe à 15$ par personne. Le parking coûte 2000 colónes. La route pour arriver au volcan Irazu est montagneuse et sinueuse mais goudronnée donc facilement accessible en voiture.

Jour 17 : Puerto Viejo

Hébergement : hôtel à Puerto Viejo

Puerto Viejo

Pour nos derniers jours au Costa Rica, nous décidons de partir du côté des Caraïbes au sud-est est du pays. Nous arrivons donc à Puerto Viejo qui est un petit village à l’ambiance chill & surf. Nous profitons toute la journée de la plage Cocles qui est agréable quoi qu’un peu dangereuse avec les vagues et les courants lorsque le vent est présent.

Jour 18 : Parc National Cahuita

Hébergement : hôtel à Puerto Viejo

Kelly Creek

Le parc national de Cahuita est un incontournable au Costa Rica et nous avons eu un coup de cœur pour cet endroit. D’un côté, vous avez la jungle et les nombreux animaux qui y habitent et de l’autre l’eau turquoise des Caraïbes et les palmiers. Il y a deux points d’entrée dans le parc national : Kelly Creek et Puerto Vargas.

Kelly Creek se trouve dans le centre du village de Cahuita et l’entrée se fait par le biais d’une donation. Vous donnez donc ce que vous voulez. Le chemin longe la plage et la jungle sur un sentier plutôt bien aménagé de 4kms jusqu’à la Punta Cahuita ou 8kms jusqu’au point d’entrée de Puerto Vargas. Nous avons vu pas mal d’animaux ce jour-là comme un paresseux, des singes, des coatis ou encore des ratons laveurs. Les plages ne sont pas en restent sur cette partie et vous aurez envie de poser vos serviettes pour vous baigner dans cette eau turquoise.

Conseils : de ce côté du parc national, il vous faudra le plus souvent payer un parking privé à hauteur de 2000 colónes la journée. Aucune difficulté sur le chemin de randonnée. Vous pourrez d’ailleurs aller à pied jusqu’à puerto vargas puis revenir en bus à Cahuita. Si vous ne voulez vraiment pas payer, vous pouvez aussi faire Kelly Creek – Puerto Vargas en aller retour (16kms). Attention aux animaux sur les plages qui essayent de piquer votre nourriture ou vos affaires.

Puerto Vargas

Puerto Vargas se trouve plus au sud du parc national de Cahuita et l’entrée est payante de ce côté-là. Par rapport à Kelly Creek, la première partie du chemin est en plein milieu de la jungle que l’on transperce par le biais d’une sorte de passerelle aménagé. Au bout de ce passage dans la jungle, nous arrivons sur une deuxième partie avec les plages du parc. La jungle est vraiment belle et il faut être attentif pour voir les animaux. Niveau plage, nous les avons trouvées plus belles à certains endroits que sur Kelly Creek comme par exemple à la pointe de Puerto Vargas et avec un peu moins de monde. Niveaux animaux, nous avons une nouvelle fois pu voir pas mal de singes, de nombreux oiseaux, un serpent et des ratons laveurs.

Conseils : l’entrée est de 5 dollars par personne. La balade dure environ 4km jusqu’à Puerto Vargas et 8km jusqu’à Kelly Creek. Attention aux animaux sur les plages qui essayent de piquer votre nourriture ou vos affaires.

Jour 19 : Playa Punta Uva

Hébergement : hôtel à Puerto Viejo

Punta Uva

Pour notre dernier jour à Puerto Viejo, nous avons fait une journée tranquille à la plage de Punta Uva qui est très jolie. Parfait pour se détendre, se baigner et se balader.

Résumé de notre voyage au Costa Rica

Le Costa Rica est une jolie destination, une destination axée sur la découverte de la nature et la diversité de ses paysages. Nous avons adoré nous balader dans les réserves naturelles, voir les volcans ou se poser sur les plages. Le seul bémol du Costa Rica est que la nature est devenue un business trop important ce qui gâche de nombreuses expériences et vous contraint à faire pas mal de choix excepté si vous avez un gros budget.

Découvrez tous nos voyages en cliquant ICI !

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Share this article

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

No Comments Yet.