Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Guatemala : 3 semaines de voyage hors du commun

Le Guatemala est un pays que nous avons adoré car il recense tout ce qu’on aime en voyage avec une diversité de paysages époustouflante, des expériences uniques à vivre, une population bienveillante et attachante, un aspect culturel important et surtout des facettes qui plairont aux plus grands nombres selon les envies de chaque voyageur.

De notre côté, le Guatemala était l’un des pays que nous attendions avec impatience lors de notre tour du monde. Et aujourd’hui, nous pouvons vous dire que nous n’avons pas été déçus et même que nous avons été encore plus surpris que ce que nous imaginions. Évidemment, notre ascension au volcan Acatenango et El Fuego restera comme l’une de nos plus belles expériences de voyage de notre vie mais au-delà de ça, nous avons été charmés par ce pays aux 1001 ressources.

Pour ce voyage au Guatemala, nous avons utilisé les bus qui permettent de circuler dans tout le pays plutôt facilement (même si la durée des trajets sont longs). Nous avons logé essentiellement dans des hôtels et une fois dans une famille guatémaltèque.

🧡 Cliquez ici pour découvrir les hôtels au Guatemala sur Booking.com !

🧡 Souscrivez à une assurance voyage et économisez 5% pour votre séjour au Guatemala en cliquant ici !

Informations Voyage au Guatemala

Nombre de jours : 20 jours

Moyen de transport : Bus

Logement : Hôtel

Période de l’année : Novembre/Décembre

Budget : 2000 euros pour deux personnes (hors prix des billets aller/retour depuis et vers la France)

Itinéraire voyage Guatemala

Jour 1 à 4 : Lac Atitlan

Hébergement : Hôtel à San Pedro de la Laguna

Mirador Mario Montenegro

Dès notre arrivée à l’aéroport de Guatemala City, nous voulions nous poser au lac Atitlan pour découvrir ce lieu incontournable. Avant d’arriver dans le village de notre hébergement (à San Pedro de la Laguna), notre chauffeur nous proposé de nous arrêter sur l’un des plus beaux points de vue sur le lac Atitlan. Effet wahouuu garanti avec ce panorama surplombant le lac entouré par les montagnes. Tout autour du lac, nous apercevons les quelques villages qui bordent Atitlan. Bref, le Guatemala commence bien avec un grand soleil et une très bonne première impression sur cet endroit où nous allons rester 4 jours.

Conseils : Depuis Guatemala City et l’aéroport La Aurora, nous avons mis à peu près 3h pour atteindre le lac Atitlan en Uber. Le trajet nous a coûté 500Q pour deux personnes.

Panajachel

Le village de Panajachel est la porte d’entrée du lac Atitlan. C’est ici que les bateaux (lanchas) vous permettront d’accéder aux villages tout autour du lac. Panajachel est un donc un point de passage obligatoire et personne ne s’y arrête vraiment. En passant en voiture, le village avait l’air coloré et plutôt dynamique.

Conseils : En arrivant à Panajachel, vous aurez sans doute l’occasion d’aller au port pour prendre une lancha. Demandez de prendre une lancha publico pour éviter les surcoûts non nécessaires. Ne vous inquiétez, il n’y a pas vraiment d’horaire en journée, ils attendent souvent de remplir la lancha pour partir. Au niveau des tarifs, un trajet Panajachel -> San Pedro de la Laguna coûte 25Q par personne et il nous a fallu une bonne trentaine de minutes pour l’atteindre car la lancha fait des arrêts dans les villages qui se trouvent avant. Selon le village d’arrivée souhaité, vous payerez plus ou moins chers.

San Pedro de la Laguna

San Pedro de la Laguna a été notre QG lors de nos 4 jours au lac Atitlan. Nous nous sommes vraiment sentis bien ici où l’ambiance se conjugue entre locaux et touristes. La rue principale face au lac et près de l’embarcadère est animée avec de nombreux restaurants, bars et magasins. Le reste du village sur les hauteurs est plus typique si on peut appeler ça comme ça avec des églises, un marché et des ruelles plus ou moins organisées. Les rives du lac à l’écart sont aussi plus désertes et souvent bordées par des terrains agricoles ou la nature. Pour la petite information, les villages du lac Atitlan se trouvent à 1500 mètres d’altitude.

Conseils : Ici, on se déplace à pied ou en Tuk Tuk. Nous avons été surpris par de grosses explosions en journée et en pleine nuit mais pas d’inquiétude, ce sont des pétards sur ou feu d’artifice pour annoncer des événements ou juste pour le plaisir des locaux. Il n’y a pas vraiment de supermarchés dans le village excepté des épiceries avec les denrées essentielles, il est donc souvent plus économique de manger au restaurant ou de faire une cure de noodles. A de nombreuses reprises, on aurait eu envie de se baigner dans le lac mais malheureusement il est très pollué et nous ne voulions pas choper une otite ou autres galères donc nous nous sommes abstenus. Pour les locaux, le lac sert à tout dans leur vie quotidienne que ce soit pour leur douche, leur machine à laver, leurs plantations etc.

Kayak sur le lac Atitlan

Lors de notre passage à San Pedro de la Laguna, nous avons fait une heure de kayak sur le lac Atitlan. Au-delà du fait que c’était assez cool de faire une activité directement sur l’eau, nous avons pu prendre un peu de distance par rapport au village et de le découvrir autrement en prenant notre temps. Nous avons ramé autour de San Pedro de la Laguna et San Juan de la Laguna. C’est assez fou de se dire que le lac Atitlan est l’un des plus profonds du monde avec plus de 350 mètres de profondeur.

Conseils : nous avons payé 20Q l’heure de Kayak. Le départ se trouvait juste avant l’hôtel Casa Blanca. Il y a pas mal de bateaux sur l’eau du lac Atitlan, il peut donc y avoir quelques vagues et le kayak est de temps en temps tancé.

Manger El Columpio

Nous avons trouvé un super spot à San Pedro de la Laguna au très bon rapport qualité prix mais surtout avec une vue magnifique sur le lac. Le restaurant/bar El Columpio est une sorte de jardin avec des hamacs et des balançoires face au lac Atitlan où l’on peut manger et/ou boire tout en prenant du bon temps.

Coucher de soleil à San Pedro de la Laguna

Nous avons deux spots pour le coucher de soleil à San Pedro de la Laguna. Le premier se trouve sur la plage playa Punta de Oro près de l’embarcadère. L’autre est sur les rives du lac près de Casa Kawoq.

Lac Atitlan (autres options)

Nous avons voulu rester 4 jours à San Pedro de la Laguna car nous nous sentions bien et que nous avions déjà pas mal vadrouillé au Mexique un mois auparavant et que le village se prêtait bien à la détente et au repos. Mais il est évidemment possible d’aller découvrir les autres villages autour du lac en prenant les lanchas publiques. Il faut savoir que les villages ont des ambiances plus ou moins différentes et vous pourrez donc découvrir le temps d’une journée ou de plusieurs d’autres moods.

Il y a aussi la randonnée menant au Indian Nose qui est un point de vue prisée notamment au lever ou au coucher de soleil. Beaucoup d’expériences avec des bandits sur le chemin qui te demandent de l’argent amènent souvent les touristes à prendre un guide et donc une excursion pour faire ce spot. Dans nos souvenirs, l’excursion était entre 150 et 200Q et donc trop chère dans le cadre d’un tour du monde surtout pour une excursion où l’on allait être avec beaucoup de personnes ce qui enlève la magie de le faire seul.

Le volcan San Pedro est aussi une option lors de votre passage au lac Atitlan. Nous avons eu des retours comme quoi l’ascension était loin d’être évidente mais avec la récompense d’un joli 360 degrés par beau temps.

Le Cerro Tzankujil est une petite réserve où il est possible de se promener avec des points de vue sur le lac Atitlan et la possibilité de sauter dans l’eau de 12 mètres de haut.

Jour 5 à 7 : Ascension Volcan Acatenango / El Fuego

On dort dans une famille guatémaltèque

L’ascension du volcan Acatenango et El Fuego était un rêve pour nous depuis de nombreuses années et nous n’avons pas été déçus, bien au contraire, l’expérience a été au delà de nos espérances et de nos rêves.

Avant de faire l’ascension du volcan Acatenango, nous avons passé la soirée de la veille dans la famille guatémaltèque de notre guide. De supers moments et déjà une belle expérience où nous avons préparé et manger avec la famille, danser sur de la musique guatémaltèque avec les tenues traditionnelles pour les filles et fini avec une bière sur le toit de la maison à regarder les étoiles.

Nous avions la chance d’être avec 3 autres français ce qui pour nous était top étant donné notre piètre niveau d’espagnol. Notre guide nous a aussi amené un peu plus tôt voir un joli coucher de soleil près du village de San José Calderas où il habite. Bref à 22h, nous étions au lit après s’être fait checker nos sacs à dos afin d’être sûr de ne rien oublier pour demain.

Ascension vers le camp de base

Le lendemain, après un petit déjeuner consistant préparé par notre famille guatémaltèque, nous partons aux alentours de 9h/9h30 pour le début de l’ascension du volcan Acatenango avec pour premier objectif le camp de base à 3600 mètres. Le départ se situe à 2400 mètres d’altitude et les 3/4 de cette première randonnée qui dure entre 4h et 6h selon les groupes n’est pas aisé car le dénivelé est constant. Heureusement que des pauses toutes les 20/30 minutes permettent de prendre son rythme tranquillement et de réussir plutôt facilement cette montée. Les paysages autour du chemin deviennent aussi de plus en plus beaux avec de jolis panoramas sur le volcan El Agua et ses alentours. Après 4h de randonnée, nous arrivons au camp de base à 3600 mètres d’altitude vers 13h30 où par chance le volcan El Fuego nous accueille avec une grosse éruption ! Moment magique ! Nous découvrons en même temps notre toile de tente prévue pour cette nuit. Après avoir pris un déjeuner que nous avait préparé une nouvelle fois notre famille guatémaltèque, nous avons fait une petite sieste puis profiter des vues au fil des éruptions de El Fuego.

El Fuego au coucher de soleil

Il est 16h30 et nous repartons pour une nouvelle randonnée direction El Fuego, au plus près du volcan pour le coucher de soleil. Le sentier est différent de ce matin avec beaucoup de poussières et surtout 3h de marche aller/retour avec au programme une descente et une montée jusqu’à El Fuego puis une nouvelle descente et une nouvelle montée pour revenir au camp de base. Avec l’accumulation de ce matin, la randonnée est loin d’être facile mais nous oublions vite la difficulté avec les magnifiques paysages qui nous entourent, les couleurs du coucher de soleil et surtout El Fuego qui redouble d’intensité. En arrivant au plus près du volcan, nous assistons à un spectacle comme jamais nous l’avons vécu, le volcan El Fuego crache de la lave pour notre plus grand plaisir. Les couleurs, les bruits, les tremblements, tous nos sens sont en éveil et le moment est juste magique. Nous restons en haut pendant environ 1h avant de faire la marche retour de 1h30 dans la nuit à la frontale. Un retour qui s’avérera assez pénible surtout pour Pauline qui clairement s’est surpassé et même puissé au-delà de ses forces. Retour au camp avec pas mal de fatigue et au programme un plat de pâtes bolognaises. À 21h, nous partons nous coucher dans la tente emmitouflé dans nos 3 couches de vêtements et notre sac de couchage.

Lever de soleil au volcan Acatenango

Il est 3h45 et la nuit fut courte à cause du vent et surtout du bruit du volcan qui a redoublé en intensité. Elle fut courte aussi car Pauline a été malade avec plusieurs vomis à son actif sans doute à cause de l’épuisement et d’un petit mal de montagne. Bref, il est 3h45 et Valentin part seul faire l’ascension finale du volcan Acatenango pour le lever de soleil. Pauline reste quant à elle « au chaud » dans la tête pour récupérer de cette nuit agitée et être en forme le lendemain matin. Pour Valentin, il faut 1h30 pour faire les 300 derniers mètres de dénivelé séparant le camp de base au sommet du volcan Acatenango. 2 kilomètres qui paraissent interminables dans la nuit à la frontale car le sentier est raide et glissant. La dernière portion est la plus dure et intense et ce sont les éruptions de El Fuego que l’on voit et entend tout au long du chemin qui motive. Arrivé au sommet du volcan Acatenango, le vent est fort, il fait froid malgré toutes les couches de vêtements mais le panorama à 360 degrés est juste exceptionnel. En face de nous, El Fuego nous montre qu’il est beau dans toutes les conditions. Au fil des minutes, couleurs du lever de soleil tapissent le ciel et les nuages. On en prend plein les yeux, la nature est belle et il faut en profiter au maximum. Le retour au camp de base est plus facile car il suffit de se laisser glisser dans le sable poussiéreux du volcan et il aura fallu 15/20 minutes pour rejoindre nos tentes.

Retour à San José Caldeiras

9h du matin et l’expérience n’est pas finie car il faut descendre les fameux 1200 mètres de dénivelé que nous avons monté hier. La descente reste longue (2h30/3h) surtout moralement après l’accumulation des efforts, l’envie de rentrer et parce qu’il n’y a plus vraiment d’objectifs. Nous étions à Antigua Guatemala entre 13h et 14h

Conseils :

  • Notre premier conseil est sans doute ce qui a rendu notre expérience exceptionnelle : la météo ! Nous vous conseillons vraiment d’attendre que la météo soit la plus clémente possible quitte à attendre un ou deux jours avant de faire l’ascension. Nous avons eu la chance d’avoir un ciel toujours dégagé et que ce soit de jour ou de nuit, cela a rendu tous ces moments magiques.
  • Notre deuxième conseil est de passer par notre agence V-Hiking pour faire l’ascension. Les guides sont attentionnés et aux petits soins et on peut vous dire que c’est important tout au long des 2 jours. Pouvoir dormir dans la famille guatémaltèque du gérant la veille aura aussi été une expérience à part entière et qui restera gravée. Ce que nous avons le plus apprécié avec V-Hiking, c’est le package total sans fausse note. Nous avons payé 450Q par personne. Le coucher de soleil à El Fuego est en extra et cela coûte 200Q supplémentaire si vous souhaitez le faire. Agréable aussi de se voir prêter des vêtements, gants ou encore bonnets gratuitement.
  • Notre troisième conseil est d’écouter votre corps pendant ces 2 jours. L’ascension du volcan Acatenango n’est pas facile mais elle reste accessible à tout le monde. Il suffit d’y aller à son rythme. Il faut bien prendre en compte les conseils des guides avant de partir (vêtements, chaussures, nourriture, eau etc). Prenez des médicaments type paracetamol, contre les nausées et maux de ventre au cas où. Pauline avait pris des bâtons sur place et la location était de 5 pesos par bâton s’ils étaient en bois ou 10 pesos par bâton s’ils étaient en aluminium.
  • Depuis le Lac Atitlan, nous avons payé 400Q pour deux pour faire Panajachel à San José Caldeiras (ou Antigua Guatemala)

Jour 5 à 7 : Lanquin & Semuc Champey

Hébergement : AirBnB à Lanquin

Lanquin

Après 9h de bus depuis Antigua Guatemala, nous arrivons à Lanquin, un petit village non loin de Coban mais en réalité perdu au milieu de nulle part. La visite du village se fait rapidement en arpentant ses quelques ruelles. On y trouve le nécessaire avec des épiceries, un marché, des restaurants et quelques hôtels disséminés ici et là.

Conseils : nous avons payé 500Q pour deux personnes le trajet entre Antigua Guatemala et Lanquin. Le restaurant Kalula est une adresse sympa pour manger.

Semuc Champey

Semuc Champey aura été notre deuxième belle surprise après l’ascension du volcan Acatenango. Comment ne pas tomber sous le charme de cette succession de bassins à l’eau turquoise et transparente. Nous avons commencé notre découverte de ce spot par un mirador que l’on atteint en 30 minutes de marche et qui permet d’avoir un point de vue magnifique sur tout le site de Semuc Champey.

Puis, nous redescendons au niveau des bassins pour nous baigner. L’eau est bonne, transparente et des petites cascades s’écoulent lentement. Autant vous dire que c’est l’endroit parfait pour profiter. Il y a différents niveaux de bassins et pour tous les avoir testés, nos préférés sont ceux qui se trouve les plus en bas du site. Il y a ici les plus belles couleurs et des coins où l’on peut facilement se retrouver seuls.

La particularité de Semuc Champey est qu’en dessous des magnifiques bassins se trouvent une rivière rugissante comme si le site s’était construit naturellement sur deux étages. Vous pourrez d’ailleurs voir les rapides et les grandes cascades aux deux extrémités du site.

Conseils : il est possible de faire Semuc Champey en autonomie ou par le biais de guides ou d’agence touristique. Nous vous conseillons de le faire en autonomie pour plus de liberté exceptée si vous souhaitez faire les grottes aux alentours de Semuc Champey ou d’autres activités similaires. Le prix avec agence se situe entre 150 et 200Q par personne. En autonomie, il vous en coutera 200Q pour deux personnes (50Q aller/retour par personne + 50Q par personne l’entrée à Semuc Champey). En autonomie, les pickups pour atteindre Semuc Champey vous attendront au niveau du restaurant Martinez au centre du village de Lanquin. Le trajet dure une grosse demi-heure et n’est pas très confortable à l’arrière du pickup debout sur des routes non goudronnées.

Jour 8 à 11 : Flores & Tikal

Hébergement : Hôtel à Flores

Flores

Flores est une presqu’île située au nord-est du Guatemala et entourée par le lac Peten. La ville n’est pas très grande et on peut aisément la visiter en 1 journée. On découvre Flores au travers de ces ruelles colorées, de sa grande place sur les hauteurs (Parque Central) ou encore sur la promenade en bord de mer. Le coucher de soleil est un moment sympa à Flores pour les couleurs mais aussi parce que c’est à ce moment-là que la ville s’anime.

Conseils : pour arriver à Flores depuis Lanquin, nous avons mis 10h de bus pour un tarif de 150Q par personne. Niveau restaurant, nous pouvons vous conseiller Casa Amelia, Capitain Tortuga ou encore Casa Blanca ! Il faut savoir que de nombreux octobre à Février c’est la saison des pluies sur ce côté des Caraïbes. Nous y étions début décembre et les journées se ressemblaient avec des alternances de beau temps et de pluie et une très forte humidité.

San Miguel

San Miguel est le village en face de Flores. Le village en lui-même n’a rien d’exceptionnel mais il vous donne une vue différente sur Flores. Autre atout il y a pas mal de choses à faire aux alentours.

Conseils : Le trajet en lancha entre Flores et San Miguel coûte 5Q par personne et vous serez sur l’autre rive en moins de 5 minutes.

Mirador de Canek

À environ 15 minutes à pied de San Miguel sans véritable indication, nous arrivons au mirador de Canek. Une personne vous demander de vous enregistrer sur un papier puis vous pourrez monter les escaliers qui amènent au mirador. De là-haut, la vue est juste magnifique sur Flores et ses alentours.

Conseils : le mirador est en accès libre et gratuit. Pour trouver le mirador, nous avions utilisé MapsMe depuis San Miguel (il existe deux chemins possibles).

Playa Chechenal

Nous avons rejoint la Playa Chechenal depuis le mirador de Canek en 20 petites minutes à pied. La plage privée est bien aménagée avec des tables, des parasols et un ponton. L’eau est chaude et surtout elle est claire ce qui rend l’endroit vraiment cool pour se baigner quand il fait chaud et humide.

Conseils : L’entrée à la Playa Chechenal coûte 5Q par personne car elle est privée. Il est aussi possible de venir en bateau à la Playa Chechenal.

Tikal

Tikal est sans doute la zone archéologique la plus impressionnante du Guatemala. D’ailleurs, on vient à Flores surtout pour découvrir le site de Tikal. Au milieu de la jungle, nous avons pu découvrir les nombreux temples de ce site mayas et les nombreuses constructions de cette cité. Il est possible de monter en haut de certains édifices et d’avoir une vue époustouflante sur la jungle et les autres temples aux alentours. Qui dit jungle dit aussi animaux et nous avons notamment pu voir nos premiers toucans.

Conseils : il faut au moins une demi-journée pour visiter le site de Tikal car il est grand. Nous avons payé 85Q par personne le transport de Flores jusqu’à Tikal et 150Q l’entrée au site par personne. Un guide a été assigné à notre groupe d’une dizaine de personnes mais il n’était pas top et nous a pas mal ralenti pour des futilités. Nous aurions préféré être en autonomie. Si vous souhaitez prendre un guide ce qui peut être top, essayer de voir les avis avant de le prendre.

Jour 12 à 20 : Antigua Guatemala

Hébergement : Hôtel à Antigua Guatemala

Conseils restaurants : Quesos y Vino, la lune de miel, El Bosque !

La ville d’Antigua

La ville d’Antigua aura été notre ville coup de cœur au Guatemala sans doute car nous y sommes restés pas loin d’une semaine et que nous commencions à avoir nos habitudes. Mais au-delà de ça, la ville est magnifique avec son ambiance, ses ruelles colorées, ses nombreux édifices religieux et sa localisation entourée par les volcans. La ville a souvent été ravagé par les tremblements de terre mais on comprend qu’elle a toujours réussi à se relever. Antigua est une étape incontournable lors d’un séjour au Guatemala et vous êtes quasiment sûr de vous y sentir bien et de recharger les batteries comme il faut.

Iglesia de la Merced

Il y a plusieurs points d’intérêt à faire à Antigua et nous avons commencé par la jolie place où se trouve l’église de la Merced. Nous avons aimé son architecture et ses couleurs. La place s’anime en soirée et les week-ends.

Arco Santa Catalina

L’Arco Santa Catalina est sans doute l’endroit le plus connu de Antigua Guatemala. Au détour d’une rue, on découvre cette jolie arche jaune avec son horloge. Le véritable must est de voir le volcan en arrière-plan. Ce spot est magnifique à toute heure de la journée mais plus vous irez tôt et moins il y aura de monde.

Parque Central

Le Parque Central est une très jolie place avec son kiosque et entourée de bâtiments culturels et religieux. Le kiosque au milieu de la place est assez commun au Guatemala mais c’est surtout l’ambiance de la ville qu’on peut ressentir ici.

Cathédrale San Joseph

La cathédrale San Joseph en impose depuis le parque central. Nous l’avons trouvé très sympa que ce soit de l’extérieur ou de l’intérieur. Pour info, il est aussi possible d’aller découvrir une autre partie de la cathédrale qui était payante (et fermée lors de notre passage) où l’on peut voir d’anciennes arches photogéniques.

Palacio de los Capitanes

Le Palacio de los Capitanes se trouve lui aussi au niveau du Parque Central. Le bâtiment est joli avec ses arches et son architecture. Nous en avons aussi profité pour visiter le musée qui se trouve à l’intérieur qui est gratuit et retrace l’aspect culturel et historique d’Antigua et du Guatemala. Il y a aussi une jolie vue depuis le premier étage du palacio sur le Parque Central.

Iglesia San Agustin

L’église San Augustin n’a rien d’exceptionnel excepté le fait de retracer le passé et l’histoire d’Antigua Guatemala. L’église est en ruine et il reste la devanture et quelques murs.

Colegio de la compana de jesus

Voici un endroit sympa à Antigua avec une nouvelle fois son église en ruine mais bien conservée notamment la partie devanture. Mais il ne faut pas rester seulement sur la place, il faut rentrer dans le colegio de la compana de jesus qui est libre d’accès et où l’on peut découvrir des jardins et des musées. L’entrée est gratuite.

Covento Santa Clara

Le couvent Santa Clara est connu à Antigua Guatemala et nous avons décidé de le visiter. L’entrée est payante et c’était 40Q par personne. Le couvent comprend plusieurs parties avec des jardins et les ruines d’anciennes parties du lieu il y a quelques années. On peut admirer la jolie fontaine au milieu de la place et les arches tout autour du couvent. Que ce soit pour la visite ou pour se poser tranquillement dans un lieu calme et paisible, le couvent Santa Clara est une bonne option. Pour information, certains bâtiments étaient en rénovation lors de notre visite.

Sanctuaire San Francisco El Grande

Juste à côté du couvent Santa Clara, vous pouvez aller jeter un œil au sanctuaire San Francisco El Grande qui possède une belle architecture.

Tanque La Union

Cette place se trouve juste à côté du couvent Santa Clara et nous l’avons trouvé jolie pour son lavoir coloré, ses palmiers et son église au bout.

Cerro de la Cruz

Cerro de la Cruz est le dernier incontournable d’Antigua Guatemala pour avoir une superbe vue sur toute la ville. Ce point de vue en hauteur surplombe Antigua et ses alentours avec notamment les volcans. Un spot parfait toute la journée mais si vous pouvez n’hésitez pas à le faire en fin de journée pour le coucher de soleil.

Résumé de notre voyage au Guatemala

Le Guatemala aura été un pays coup de cœur pour nous, on a tout simplement adoré ! La diversité des paysages est vraiment top, la population est bienveillante et attachante et nous avons fait plein de belles rencontres. On ne va pas vous mentir, certains trajets sont longs mais on oublie tout une fois sur les spots à en prendre plein les yeux. Le volcan El Fuego aura été l’apothéose de ce voyage car nous avons réalisé un de nos rêves avec cette ascension.

Découvrez tous nos voyages en cliquant ICI !

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Share this article

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

No Comments Yet.