Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

Préparer son voyage dans l’ouest du Canada

Posted on 2 0 m read 105 views

Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pour organiser au mieux votre voyage au Canada et notamment dans l’ouest du pays. Nous sommes partis 25 jours entre Vancouver et Calgary au mois d’août 2018 lors d’un roadtrip mémorable.

La durée du voyage

Il est important de prendre en compte que le Canada est un grand pays aux longues distances pour créer son itinéraire et donc la durée de son voyage. Si vous souhaitez vous cantonner à une région comme par exemple les Rocheuses ou Vancouver et son île, il faut compter au moins 15 jours. Pour profiter un maximum du Canada et des différentes régions entre Vancouver et Calgary, un itinéraire de 25 jours n’est pas de trop et nous a permis de découvrir des spots indispensables comme les Rocheuses et Vancouver mais aussi des endroits un peu plus intimistes comme Revelstoke, Hope ou encore l’île de Vancouver.

canada voyage

La meilleure période pour partir dans l’ouest canadien

La meilleure saison pour découvrir l’ouest du Canada dépend de vos envies et de ce que vous souhaitez voir. La meilleure période pour une météo clémente est entre juillet et août mais la contrepartie est l’afflux touristique même si nous n’avons pas eu l’impression d’être les uns sur les autres. Le pays est tellement grand que vous trouverez toujours des endroits calmes et il suffit de faire quelques heures de marche pour se retrouver seuls sur certains spots.

Les mois de mai, juin, septembre et octobre sont des mois très sympas pour découvrir le Canada car les couleurs de la nature changent et cela rend les endroits encore plus beaux. Même si la météo est censée être clémente, elle est aussi aléatoire avec des possibilités de neige dès le mois de septembre notamment dans les Rocheuses.

Trouver son itinéraire

C’est la question primordiale avant de partir au Canada car selon la durée de voyage, il va falloir trouver la bonne combinaison pour profiter des paysages sans trop se presser. Pour construire notre itinéraire, nous avons utilisé le Lonely Planet spécifique à l’ouest canadien, des blogs sur la toile, le site de l’office de tourisme du Canada ou encore Authentik Canada.

Découvrez notre itinéraire détaillé sur notre article dédié : https://www.la-poze-travel.com/itineraire-25-jours-dans-louest-du-canada/

canada voyageLes billets d’avion

Après avoir comparé pendant plusieurs semaines les prix sur le web pour un vol direct entre Paris et Vancouver, nous avons opté pour la compagnie Air Transat avec un tarif de 783,07 euros par personne aller/retour. Les dates de nos vols étaient du jeudi 09 août au 02 septembre 2018. Nous avons commandé les billets début avril donc 4 mois avant ce qui a sans doute permis d’avoir un prix assez intéressant. Les autres compagnies aériennes populaires sur le trajet sont Air Canada ou Lufthansa. Ne pas hésiter d’aller sur aussi sur Skyscanner.

Nous sommes originaires de Vendée, nous avons donc ajouté au budget les billets de train aller/retour entre Nantes et Paris pour 80 euros pour deux personnes.

Location de voiture

Nous avons l’habitude de comparer les prix de location de voiture sur Rentalcar, mais même 4 mois avant le voyage les prix étaient extrêmement chers à partir de 850 euros pour 25 jours sans assurance ce qui était vraiment important sans doute à cause de la période du mois d’août. En cherchant sur le web, nous avons trouvé des prix très attrayants sur Authentik Canada qui au-delà de proposer des exemples d’itinéraires au Canada, propose aussi la location de voiture par leur biais en tant qu’intermédiaire. Et nous avons été conquis surtout par le prix de 685 euros pour 25 jours avec une voiture de petite catégorie et des options correctes dans le contrat. Au final, la location a été effectuée avec l’agence Thrifty sur place à l’aéroport qui propose des assurances supplémentaires (non obligatoire). Nous avons été surclassés avec un peu de chance avec une Kia Soul au lieu d’une Chevrolet Spark, parfait notamment au niveau du coffre et du confort. Au niveau de l’essence, elle est moins cher qu’en France, mais pas au point de l’Ouest américain. Nous avons payé 1,56 dollars au maximum et 1,19 dollars au minimum. Vancouver est la ville où l’essence était la plus chère alors que les alentours de Calgary ou même Hinton plus dans les terres étaient moins cher.

canada voyagePapiers administratifs

Évidemment, il ne faut pas oublier son passeport valide, mais il est très important de demander son visa AVE pour les ressortissants français qui est indispensable pour entrer sur le territoire canadien et très facile à obtenir. C’est un formulaire internet à remplir sur le site officiel du gouvernement. Le permis de conduire français suffit pour la conduite au Canada, mais si vous avez un permis international, n’hésitez pas à l’amener au cas où les lois changeraient entre temps.

Argent

La monnaie au Canada est le dollar canadien. Il est donc important d’anticiper à l’avance les potentiels problèmes au niveau des services bancaires. Notre carte bancaire française n’était pas affiliée au Canada et chaque retrait de billet ou de paiement en carte bancaire était soumis à des frais supplémentaires. Nous avons trouvé une solution simple et efficace pour contourner tous ces frais avec le banque en ligne N26 qui propose une carte bancaire gratuite ou tous les paiements ne comprennent aucuns frais et une possibilité de 5 retraits d’argent par mois. C’est la solution miracle et nous n’avons pas été déçus : Plus d’information sur leur site internet.

En complément, nous avions pris 300 euros en dollars canadien pris à la banque avant de partir (anticiper 1 mois à l’avance pour être sûr).

canada voyageMétéo

Le mois d’aout est le plus propice à une bonne météo dans l’ouest canadien même si des précipitations peuvent se produire. Lors de notre voyage, nous avons tout eu de 34 degrés à Vancouver jusqu’à 4 degrés dans les parcs nationaux tôt le matin. Le temps change vite et d’un grand soleil, on peut vite passer à la pluie et au temps gris. Lors de notre voyage, il a fait beau la plupart du temps.

Autre phénomène lors d’un voyage dans l’ouest canadien et qui est complètement aléatoire, ce sont les feux de forêts qui détruisent des hectares de terrain tout au long de l’été. Nous n’avions pas conscience de ce phénomène avant de partir et il est important de le prendre en compte. En effet, plus de 600 feux sévissaient lors de notre voyage, et nous avons eu quelques jours où la visibilité à cause de la fumée des feux était très réduite. Selon le vent et la puissance des feux, il est possible de ne rien voir à quelques mètres et donc d’impacter le voyage. On ne vous parle pas de la qualité de l’air qui était au summum sur une échelle de 1 à 10. Lors de notre voyage, la région de l’Okanagan et une partie des rocheuses étaient impactées. Même s’il est impossible de l’anticiper avant un voyage dans l’ouest canadien, il peut être intéressant de rester flexible.

Logements

À chaque voyage, on essaye au maximum de rester flexible et nous prenons nos logements souvent à la dernière minute pendant notre roadtrip. Au Canada, nous n’avons pas pu le faire, car les logements partent comme des petits pains pour deux raisons : Le mois d’août est sans doute le plus touristique et les endroits les plus touristiques sont bien souvent des petits villages sans trop d’hébergement ou bien très chers. Pour info, le secteur des rocheuses est le plus difficile pour se loger et donc le plus cher.

Nous avons donc réservé au mois de juillet la majorité de nos hébergements sur booking.com et AirBnb en privilégiant les annulations gratuites (1 à 2 jours avant l’arrivée pour Booking.com et souvent 2 à 5 jours pour AirBnb).

Un peu comme dans l’ouest américain, nous avons réussi à faire pas mal d’économies en prenant des logements un peu à l’écart des lieux touristiques. On préférait souvent faire un peu plus de route et payer moins cher. Après il faut faire attention au rapport entre la fatigue et le fait d’économiser. Tous les lieux des hébergements de notre roadtrip au Canada sont dans l’itinéraire. Pour information, nous avons payé en moyenne 80 euros la nuit avec un intervalle entre 45 euros et 160 euros.

Avec le recul, le seul bémol aura été de prendre trop de nuits dans la ville de Calgary pour visiter le parc national de Banff. C’était vraiment loin et nous avons accumulé beaucoup de fatigue à faire les 200 kms aller tous les jours pendant 2/3 jours.

canada voyageLa Nourriture

Ce n’est pas vraiment notre priorité en voyage mais il faut savoir deux choses. Dans les restaurants (excepté les « fast-food »), il est de coutume de donner un pourboire à hauteur de 10 à 15% du montant de l’addition. Pour le reste, vous trouverez de nombreux supermarchés dans les différentes villes.

Drone

Il est important de regarder les règles liées au drone avant de partir dans un pays étranger. Ce qu’il faut savoir avant tout pour le Canada, c’est qu’il est interdit de faire voler son drone dans tous les parcs nationaux du pays. Pour le reste, les règles sont plus ou moins similaires à l’Europe. Voici le site avec toutes les informations http://www.tc.gc.ca/fr/services/aviation/securite-drones.html

Attention à ne pas oublier vos adaptateurs pour les prises électriques pour pouvoir recharger tous vos appareils.

Parcs nationaux

Il faut acheter un pass par personne et non par voiture pour accéder aux parcs nationaux. Le prix est de 68 dollars par pass pour l’accès à tous les parcs nationaux sur l’année.

canada voyage

Forfait internet

Lors de chaque voyage, nous aimons bien acheter un forfait internet pour ne pas se résoudre seulement à la Wifi des hôtels et pouvoir l’utiliser quand on le souhaite. Au Canada, nous avons pris un forfait FREE pour 19,90 euros qui permet d’avoir plus de 50Go d’Internet dans le pays, des appels et SMS illimités entre les deux pays. Une aubaine pour nous et le réseau était plutôt bon tout au long du roadtrip.

Décalage horaire

Dans la partie ouest du Canada, il y a entre 8 et 9h de décalage horaire par rapport à la France car cette partie est entre deux fuseaux. Entre Vancouver et les rocheuses, vous aurez 9h de décalage horaire et à partir des rocheuses, vous aurez 8h de décalage horaire.

Au niveau du décalage horaire, nous avons eu du mal à nous en remettre en revenant en France. Il a fallu près d’une semaine pour retrouver notre rythme normal.

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Comments
  • Gaëlle de Smoothie Bikini
    novembre 1, 2018

    Article super complet et votre voyage me fait rêver, ces parcs ont l’air vraiment incroyable !

    • la-poze
      novembre 1, 2018

      Oh merci ça nous fait plaisir ! Mais oui l’ouest canadien est vraiment un kiff ! On espère que tu pourras le faire bientôt !