Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

5 jours dans les Dolomites au Sud Tyrol en Italie

Lors de notre roadtrip de 3 semaines en Europe, nous avons découvert les Dolomites et sa région Sud Tyrol au nord-est de l’Italie près de la frontière autrichienne et slovène.

Les Dolomites proposent des paysages à couper le souffle avec des pics montagneux spectaculaires, des lacs à l’eau incroyable, des vallées verdoyantes et de très jolis villages.

Les Dolomites sont classées au patrimoine national de l’UNESCO et on comprend vite pourquoi en s’émerveillant devant cette nature impressionnante. Nous y avons trouvé des petits airs de Canada à certains endroits, et ce à quelques heures de route de la France.

Retrouvez toutes nos aventures en Italie : https://www.la-poze-travel.com/category/voyages/europe/italie/

Détail Dolomites

Nombre de jours : 5 jours

Moyen de transport : Notre propre de voiture

Logement : AirBnB et Hôtel Booking.com

Période de l’année : Juillet

Budget :  Environ 600 pour 2 personnes tout compris.

Itinéraire aux Dolomites

Jour 1 – Lago di Carezza

Le lac de Carezza est notre première étape dans les Dolomites, le premier aperçu de ce qui va nous attendre pendant 5 jours. Une balade d’une petite heure permet de faire le tour du lac de Carezza avec des points de vue sur le bleu hypnotisant de l’eau et le vert alpins des forêts. Une plateforme permet de prendre un peu de hauteur et de découvrir le paysage à sa juste valeur.

Conseil

Parking : Il faut savoir que le parking est payant au tarif de 1 euro par heure. Il y a une dizaine de places gratuites au plus près du lac, mais autant vous dire qu’elles sont prises d’assaut si vous n’arrivez pas très tôt, très tard ou si vous avez de la chance.

Tempête : Au printemps 2019, une tempête a dévasté les forêts près du lac et de nombreux arbres sont tombés et ont été arrachés. Ça n’enlève pas la magie, mais le site devait et sera plus beau avec les forêts retrouvées.

Jour 2 – Seceda & Alpe di Siusi

Passo del Sella

Sur la route entre Pozza di Fassa et Ortisei, nous avons fait un stop au Passo del Sella qui est un col à plus de 2200 mètres d’altitude et qui propose des vues magnifiques sur les pics montagneux et les vallées.

Seceda

Seceda nous aura marqués pour trois raisons. La première est que nous avons pu découvrir un paysage spectaculaire en haut de la station dans le Val Gardena avec des vues impressionnantes sur les monts Odle à plus de 2500 mètres d’altitude. Ça restera un must de notre voyage aux Dolomites.

La deuxième est que nous avons payé la modique somme de 71,5 euros pour monter en téléphérique depuis Ortisei en incluant le parking. Et oui, nous n’avons pas eu le choix, car nous ne trouvions pas les deux endroits alternatifs pour payer moins cher et nous n’avions pas le temps de randonnée.

Enfin la troisième est la météo qui était plus que capricieuse ce jour-là entre orages, pluies et…soleil. Nous avons presque eu les 4 saisons en une journée ce qui au final a ajouté de la magie au paysage.

Pour résumé, Seceda est vraiment un spot à faire lors d’un voyage aux Dolomites. Nous avons découvert de magnifiques montagnes recouvertes de prairies verdoyantes et colorées. Les paysages sont somptueux et le fait de pouvoir se trouver au plus près du vide tout au long du chemin augmente l’effet impressionnant. Il y a de multiples randonnées d’un côté comme de l’autre de Seceda qui ont l’air vraiment top si vous avez le temps.

Conseil

Se rendre à Seceda :

Vous avez 4 solutions pour aller au sommet de Seceda :

  • une randonnée qui part d’Ortisei ou d’autres points dans la vallée. Le dénivelé est assez fort depuis Ortisei et il faut compter 3/4h pour atteindre le sommet.
  • Le téléphérique depuis Ortisei pour 32 euros par personne qui vous amènera directement au sommet en 15/20 minutes
  • Prendre le téléphérique a un point intermédiaire à Furnes. Il faut taper « Furnes Seceda » sur Google Maps et vous garer dans l’impasse au bout de la route. De là, il faut randonner 30 minutes voir 1h pour atteindre le téléphérique de Furnes qui vous permettra d’économiser 19 euros par personne par rapport à un départ depuis Ortisei.
  • Par le Col Raiser qui vous amènera à Seceda par le biais de plusieurs téléphériques, mais nous ne connaissons pas les prix. À voir sur place, la faisabilité au niveau du village Dorives.

Se garer à Ortisei :

Le parking à Ortisei est payant ou limité dans le temps et ce n’est pas donné, nous avons payé 7,5 euros pour 4h de stationnement au niveau du téléphérique.

Alpe di Siusi

Non loin de Seceda, nous sommes arrivés à Alpe di Siusi qui est le plus haut plateau d’Europe et peut être aussi…le plus beau. Les vallées verdoyantes parsemées de couleurs sur les collines et en toile de fond les montagnes, quel kiff. De nombreux sentiers de randonnées commencent dans la ville de Seiser Alm. En fin de journée, nous avons privilégié la voiture pour découvrir les paysages et les différentes vallées et nous n’avons pas été déçus. Des couleurs magnifiques et encore plus avec le coucher du soleil. C’est un endroit à faire et qu’il vaut le détour.

Conseil

Les parkings à Seiser Alm sont payants ou avec une régulation sur un temps donné comme 120 minutes par exemple. Il y a un parking à 1km avant le village et un parking directement au village. Il y a aussi une véritable régulation dans les parkings selon la fréquentation où il est possible de passer en voiture seulement entre 9h et 17h pendant les grosses périodes.

Jour 3 – Lago di Braies & Cinque Torri

San Giovanni & Santa Maddalena

Deux villages et deux églises très mignonnes, mais attention tout cela a un prix. Et oui avec le caractère très instagramable de l’église de San Giovanni, il est obligatoire de payer 4 euros pour y accéder ce que nous n’avons pas fait. Nous sommes arrivés tôt le matin et une des propriétés tout juste à côté avait laissé ouvert l’accès pour voir l’église d’un point de vue différent. Après il est vrai que l’église est magnifique et que le cadre en arrière-plan est somptueux, mais de là à payer ce prix par personne, nous vous laissons votre propre avis.

Quant à l’église de Santa Maddalena, rien de spécial. Elle se trouve au bout d’un chemin étroit. Elle est belle surplombant le village et au milieu des prairies au plus près d’une propriété privée. Nous ne lui avons pas trouvé plus de charme que ça.

Le must dans les Dolomites est que vous trouverez des petites églises très mignonnes dans tous les villages lors de vos différentes escapades.

Conseil

L’église San Giovanni ne s’approche qu’en contrepartie de 4 euros par personne à toute heure de la journée et de la nuit par le biais d’un portique bien étudié. Les alentours de l’église sont plus ou moins clôturés.

L’église Santa Maddalena est gratuite et à moins de 5 minutes et San Giovanni. Elle reste moins belle et accessible sereinement à pied plutôt qu’en voiture à cause de la propriété privée.

Lago di Braies

Quelle beauté que le Lago di Braies. Nous nous sommes levés tôt le matin pour ce lac et nous avons été récompensés. Dès notre arrivée, nous avons été émerveillés par l’effet miroir du lac le temps que le soleil se lève. La cabane sur le lac de Braies, où il est possible de louer des canoës, donne un charme à l’endroit. Venez vraiment avant 8h, vous verrez l’apothéose de cet incontournables. Et que dire du paysage avec ses montagnes impressionnantes qui entourent ce lac à l’eau bleue caractéristique et assez spectaculaire. Wouahou

Nous avons continué notre découverte par le tour du lac de Braies qui prend plus ou moins d’une heure à pied. Vraiment cool de se promener et de découvrir les différents points de vue. Au bout du lac, vous pourrez croiser des vaches en liberté et des plages non aménagées qui vous permettront de profiter du moment. On retiendra ce petit air d’ouest canadien dans ce lac.

Conseil

Parking : il faut payer 6 euros le parking sans limites de temps pour accéder au lac. Attention, venir tôt vous permettra d’aller au parking à deux pas du lac sans problème. Nous avons pu voir qu’à partir de 10h30/11h, il n’était plus possible de monter jusqu’aux parkings au plus près du lac, car ils étaient pleins. Il vous faudra donc prendre des bus dans les villages en amont. On vous conseille donc d’aller au Lago di Braies tôt le matin ou en fin de journée pour profiter pleinement du lieu.

Lago di Dobbiaco

On continue notre journée avec le lac de Dobbiaco qui est moins spectaculaire que le lac de Braies, mais qui est parfait pour se balader ou encore déjeuner. La promenade autour du lac est sympa pour profiter du soleil. La baignade est beaucoup plus difficile, car l’eau est glacée.

Conseil

Le parking est payant avec un tarif de 2 euros par heure.

Lago di Landro

Le Lago di Landro est sans doute l’un des lacs les plus accessibles des Dolomites. Au bord de la route, le lac est visible et le parking est gratuit. Il suffit de faire quelques mètres à pied pour se retrouver devant ce lac bleu avec ce paysage en arrière-plan très joli.

Conseil

Attention le sol au niveau de l’eau du lac est très glissant. C’est bon à savoir avant de chuter lourdement.

Cinque Torri

Cinque Torri restera comme l’un de nos coups de cœur aux Dolomites avec comme son nom l’indique 5 tours de pierre qui surplombent les vallées environnantes. Le paysage est exceptionnel et nous avons passé un super moment en fin de journée à marcher au plus près cet édifice rocheux. Le must est qu’il n’y avait pas grand monde, car le site n’est pas si facile d’accès et encore peu connu.

Les points de vue à 360 degrés sur les montagnes et les vallées sont époustouflants. On pourrait rester assis et sans parler ici pendant des heures.

Au-delà d’être un paradis pour l’escalade, nous avons été raisonnable en faisant le tour de Cinque Torri par le biais d’une randonnée d’une petite heure.

Conseil

Localisation : À quelques kilomètres de Cortina d’Ampezzo et après avoir roulé sur une route très étroite et pentue, vous arriverez au niveau du refuge Cinque Torri qui est l’endroit parfait pour débuter la randonnée. Le point important est qu’il faut continuer son chemin après avoir tourné sur la route entre Passo Falzarego et Cortina d’Ampezzo.

Les parkings se trouvent au niveau du refuge Cinque Torri. Ils sont difficiles d’accès et avec peu de places, mais ils sont gratuits.

Un musée grandeur nature sur la Grande Guerre se trouve à deux pas entre Cinque Torri et le refuge de Scoiattoli.

Jour 4 – Tre Cime di Lavaredo & Misurina

Tre Cime di Lavaredo

Tre Cime di Lavaredo est une sorte de symbole aux Dolomites, car c’est l’un des spots les plus connus. Quand on vous parlera des Dolomites, on vous montrera bien souvent ces 3 sommets au milieu de paysages magnifiques. Nous avons vite compris l’engouement autour de cet endroit qui nous aura émerveillés à notre tour.

Sans aucun doute, la randonnée est le meilleur moyen de découvrir les paysages et les nombreux points de vue de Tre Cime di Lavaredo. En effet, nous en avons pris plein les yeux lors d’une randonnée magique et matinale qui permet de faire une boucle autour de Tre Cime avec des pics montagneux, les lacs, les lamas, les montagnes, les prairies et tout ça sous un beau soleil que demander de mieux ?

Cette randonnée en boucle de 3h/3h30 passe au plus près de Tre Cime et permet de rejoindre le refuge Locatelli où se trouvent 2 lacs dans la vallée voisine. Tout au long de cette aventure, on ne se lasse pas de chaque panorama. On doit même avouer que nous avons tellement pris notre temps pour apprécier les nombreux décors que notre randonnée aura duré 6h ahah.

Conseil

Il existe deux possibilités pour accéder à Tre Cime di Lavaredo :

  • La première est payante avec une sorte de péage au tarif de 30 euros par véhicule pour accéder directement au niveau du parking du refuge Auronzo au pied du Tre Cime où commencent les différentes randonnées
  • La deuxième est gratuite, mais il faut se garer avant le péage et monter à pied jusqu’au refuge Auronzo au départ des randonnées après plus ou moins 3h de marche.

Il existe de nombreux sentiers de randonnée et la plupart commencent au niveau du Refuge Auronzo. Le tour des Tre Cime est la plus populaire et se fait en 3h/3h30. Il existe aussi des randonnées avec des itinéraires alternatifs notamment depuis le refuge de Lavaredo.

Pour éviter le flux touristique dans cet endroit très populaire, il faut se lever tôt ou prendre des chemins alternatifs à la randonnée qui fait le tour des Tre Cime « Giro Delle Tre Cime ».

Lago di Misurina

Après la magnifique parenthèse du matin à Tre Cime di Lavaredo, nous reprenons la route vers Cortina d’Ampezzo. Mais avant, nous faisons un arrêt rapide au lac de Misurina qui possède un certain charme avec les bâtiments tout autour et les paysages montagneux.

Jour 5 – Lago di Sorapis

Le lac de Sorapis est un incontournable dans les dolomites pour une bonne raison : la couleur de son eau. Difficile à décrire, on croirait une eau bleue laiteuse si on peut l’appeler comme ça. Sans le savoir, nous avons pris un chemin alternatif pour accéder au lac et il s’avère qu’il nous a fait grimper à flanc de montagne pendant 2h intense, on en a chié tous les deux. La récompense a été encore plus forte en arrivant devant ce spot sublime. Les montagnes qui entourent le lac renforcent la magie de cet endroit au milieu de nulle part. Et c’est à ce moment qu’on se dit une nouvelle fois que la nature nous offre tellement de paysages hors du commun.

Conseil

Pour accéder à la randonnée, il existe deux possibilités :

  • La plus facile depuis le Passo Tre Croci avec peu de dénivelés et un chemin accessible pour tout le monde malgré quelques montées.
  • La plus difficile depuis l’ancien hôtel Cristallo où le chemin n’est qu’une succession de montée avec un fort dénivelé. Attention, notre ami Google Maps nous a amenés à ce point.

Informations Dolomites

Itinéraire & durée du voyage

Nous avons passé 5 jours dans les Dolomites ce qui nous a permis de découvrir les incontournables de cette région du Sud Tyrol au nord-est de l’Italie sans trop se presser. Évidemment, il est possible de passer moins de jours aux Dolomites, mais il faudra faire des choix. Nous pensons qu’une semaine est la durée idéale pour profiter pleinement des nombreux spots que comprennent les Dolomites. Il existe tellement de randonnées et de points d’intérêts que ce soit vers Cortina d’Ampezzo, Bolzano, Pozza di Fassa ou encore près de la frontière autrichienne et slovène.

L’itinéraire dans les Dolomites se fait assez facilement, car les points d’intérêt se trouvent à une distance raisonnable de voiture. Le meilleur conseil selon nous est de placer vos logements au plus près de vos points d’intérêts afin d’éviter les longues heures de voiture. Sur place, vous verrez que les routes sont montagneuses et qu’il est très facile de perdre du temps surtout l’été. Cortina d’Ampezzo et Bolzano sont les localités les mieux placées pour se loger à des prix raisonnables et comme point de départ vers les incontournables les plus populaires.

Côté Bolzano, vous pourrez accéder en moins d’une heure à Seceda, Alpe di Siusi et le lac Carezza.

Coté Cortina d’Ampezzo, vous pourrez accéder en moins d’une heure à Tre Cime di Lavaredo, lago di Sorapis, Cinque Torri et le lago di Braies.

La meilleure période pour partir dans les Dolomites

Comme beaucoup de destinations touristiques, il est plus agréable d’explorer les Dolomites en dehors de juillet et aout tout en ayant conscience que l’hiver est aussi une période où certains endroits ne sont pas forcément accessibles. Les meilleures périodes restent à la fin du printemps ou au début de l’automne.

Météo

En montagne, la météo change très vite à n’importe quel moment de l’année. En plein mois de juillet, il annonçait tous les jours des orages et nous avions la météo réelle qu’au jour le jour. Au final, nous avons eu un temps plutôt agréable avec du soleil malgré un ou deux orages qui ont sévi, mais jamais tout au long de la journée. Il est donc difficile de prévoir en avance et il faut garder une flexibilité sur votre itinéraire.

 Dans les paysages montagneux, une météo capricieuse peut aussi être très intéressante pour donner un autre caractère à certains endroits. Par exemple, quand nous étions à Seceda, le temps est passé de la pluie à la brume en passant par le soleil et à chaque moment le spectacle était grandiose entre mystère, émerveillement et aventure.

Les touristes

On ne va pas vous mentir, en plein mois de juillet, il y avait déjà pas mal de monde dans les Dolomites. Le meilleur conseil que nous pouvons vous donner est de vous lever tôt pour profiter à fond et être seuls ou quasiment seuls. Au lago di Braies ou à Tre Cime di Lavaredo, nous étions moins d’une dizaine, car nous étions présents entre 7h et 8h et même de temps en temps plus tôt. À partir de 9h/10h, vous sentirez que le flux touristique commence vraiment à arriver. L’autre solution est d’y aller en fin d’après-midi jusqu’au coucher de soleil, car les gens aiment bien rentrer plus ou moins tôt le soir dans leur logement pour se préparer et manger tranquillement.

L’autre avantage du début et de la fin de journée, ce sont les couleurs qui donnent souvent un autre aperçu du spot.

À partir de 10h, certains sites ne sont plus accessibles en voiture. Prenons l’exemple du lago di Braies où il n’est possible de prendre que les navettes quand les parkings du haut sont engorgés. On se rappelle d’une journée où nous sommes partis en voiture vers 10h, il y avait véritablement des bouchons dans les villages ce qui fait perde du temps sur la route.

Après si vous n’avez pas envie de vous lever tôt, il faut vous dire que les espaces restent immenses, qu’il existe de nombreux spots aux Dolomites et qu’excepté pour les incontournables, vous ne serez pas non plus les uns sur les autres.

Condition des routes

Comme dit précédemment, les Dolomites sont des sommets montagneux donc vous aurez évidemment des routes en lacets au fort dénivelé, mais il y aussi des parties beaucoup plus tranquilles dans les vallées où la route est plate et sans encombre.

Point important : Dans chaque village, vous apercevrez un ou plusieurs radars bien souvent de couleurs orange. Plus dissuasifs que les dos-d’âne français, veillez à respecter la limitation de vitesse à 50 km/h en ville et à suivre les panneaux tout au long de votre chemin pour ne pas avoir de surprise en rentrant.

Comment se rendre aux Dolomites

Évidemment comme toutes destinations proches de la France, vous avez plusieurs solutions :

  • Votre propre voiture, car au final le nord-est de l’Italie n’est pas si éloigné et vous pourrez faire d’autres arrêts sur la route que ce soit à Milan, les lacs du nord ou encore Venise.
  • L’avion où vous devez atterrir à Venise qui est l’aéroport le plus proche et louer une voiture pour plus de praticité et de liberté. Sans la voiture de location, il est sans doute possible de rejoindre les Dolomites en train ou en bus. Sur place, il existe un réseau de bus, mais nous ne savons pas s’il est performant.
  • Le train est sans doute aussi un moyen en arrivant dans un premier temps à Milan ou Turin depuis la France avant de faire le trajet vers Bolzano ou Calalzo Pieve Cadore Cortina une nouvelle fois en train.
  • Le bus avec les compagnies comme Flixbus ou autres qui proposent des trajets jusqu’à Bolzano ou Cortina d’Ampezzo depuis la France

Les parkings

Les parkings, c’est le point noir des Dolomites. On en trouve, ce n’est pas le problème, mais ils sont tous payants et souvent avec des prix astronomiques en pleine journée. C’est un budget à prendre en compte notamment si vous faites les incontournables.

Les logements

Lors de notre séjour aux Dolomites, nous avons pris deux logements en privilégiant l’économique ce qui nous a couté 50 euros par nuit en moyenne en dernière minute sur AirBnB et Booking.com. Nous avons fait l’erreur de prendre notre premier logement à Pozza di Fassa qui était vraiment éloigné de nos points d’intérêt. Le deuxième logement à Cortina d’Ampezzo (la localité exacte était Borca di Cadore) était mieux placé. Si vous voulez faire dans l’économique, nous vous conseillons de prendre deux logements, un aux alentours de Bolzano qui se trouve à moins d’une heure de route de Seceda, Alpe di Siusi et le lac de Carezza et un autre logement aux alentours de Cortina d’Ampezzo qui vous permettra d’être au plus près de Tre Cime di Lavaredo, lago di Sorapis, Cinque Torri ou encore le lago di Braies.

Vous trouverez aussi de nombreux logements dans les villages stations et près des incontournables, mais le prix à la nuit sera sans doute plus cher.


Vous l’aurez compris, nous avons eu un coup de coeur pour les Dolomites. Cette destination est spectaculaire avec une diversité de paysages à couper le souffle. On a adoré explorer les Dolomites grâce aux nombreuses randonnées et découvrir les points de vue exceptionnelles sur les montagnes, les lacs, les vallées ou encore les villages. Après cette belle expérience, nous avons pris la direction du nord de la Croatie et de la Slovénie.

Connaissez vous cette destination ?

Retrouvez tous nos voyages en Europe : https://www.la-poze-travel.com/category/voyages/europe/

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Retrouvez toutes nos aventures sur les réseaux sociaux :

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 Comments
  • Adeline
    août 13, 2019

    Merci pour toutes les informations et les précieux conseils qui peuvent éviter des mauvaises surprises, notamment les parkings Ahahah 😉
    Grâce à vous, nous allons découvrir les Dolomites fin septembre !! Merci 🙂

    • la-poze
      août 13, 2019

      Merci à toi ça fait plaisir ! Oh trop bien, vous allez kiffer et surtout profitez à fond de cette nature et des ces paysages hors du commun !

      • Audrey
        août 16, 2019

        Lire ce genre de blog de bon matin y’a rien de mieux pour commencer la journée en ayant l’esprit rêveur !! J adore votre blog, c est hyper complet et les photos sont à couper le souffle. Merci pour le partage !!

        • la-poze
          août 16, 2019

          Hello Audrey ! Merci beaucoup ça nous fait vraiment plaisir et on espère que du coup ça te donne envie d’aller découvrir cette destination.

  • Marieke (les 3M)
    août 17, 2019

    Merci pour ce bel article qui nous rappelle notre voyage dans les Dolomites. Mais c’était en Janvier, sous la neige. Et les paysages valent également le coup aussi en hiver, sauf les lacs, qui sont gelés . En tout cas, vos photos nous donnent envie d’y retourner au printemps.

    • la-poze
      août 17, 2019

      Merci ! Du coup nous ça nous donne envie de découvrir ces paysages en hiver. Et on y a vu de nombreuses stations de ski aussi qui peuvent sans doute être tops.

  • Mariam
    août 19, 2019

    Merci pour ce voyage avec le vrai voyage..
    Bravo pour votre courage et merci pour les photos et les tips

    • la-poze
      août 19, 2019

      On espère que ça t’a donné envie d’aller découvrir cette région !

  • Michel
    août 19, 2019

    C’est magnifique, merci de nous faire découvrir ses superbes spots. Vais y aller le prochain printemps 🙂

    • la-poze
      août 19, 2019

      Je pense qu’au printemps ça doit être top aussi notamment pour les couleurs de la nature

  • Hana
    août 19, 2019

    Article 1000% utile, merci beaucoup pour votre partage, j’ai trop aimé votre itinéraire , je vais le suivre à la lettre , thanks again, waiting for your next trip..

    • la-poze
      août 19, 2019

      Merci beaucoup, tu vas voir ça va être top ! Nous on a adoré surtout pour la diversité des paysages. Enjoyyy.