Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

Conseils pour organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie

Avant de partir en Nouvelle Calédonie, nous vous donnons tous nos conseils pour organiser votre voyage sur les différentes îles. Pour information, notre voyage en Nouvelle Calédonie, nous a permis de découvrir la Grande Terre où se trouve Nouméa, l’île de Lifou qui fait partie des îles Loyauté et l’île des Pins. La Nouvelle Calédonie est une destination où nous en avons pris plein les yeux grâce à la diversité des paysages passant de lagons à l’eau transparente aux montagnes verdoyantes.

Comme avant chaque voyage dans un nouveau pays, il est toujours intéressant de prendre en compte quelques conseils et astuces. Vous allez découvrir dans cet article un bon nombre de conseils pour organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie mais aussi pour profiter à fond pendant votre roadtrip.

On vous conseille aussi d’aller voir notre itinéraire détaillé de notre voyage en Nouvelle Calédonie en cliquant ICI !

🧡 Cliquez ici pour découvrir les hôtels en Nouvelle Calédonie sur Booking.com !

🧡 Souscrivez à une assurance voyage pour votre séjour en Nouvelle Calédonie en cliquant ici !

Organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie

Papiers administratifs

Avant de partir en voyage et d’organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie, il est important de regarder les différentes modalités administratives pour entrer dans le pays de destination. Pour la Nouvelle Calédonie, il vous faudra seulement votre passeport valide.

Faites attention aux pays escales où vous allez vous arrêter avant d’arriver en Nouvelle Calédonie car certains demanderont des visas même si c’est seulement pour du transit (même démarche au retour). Par exemple, nous sommes passés en escale par l’Australie où un visa (gratuit) était demandé et par Singapour où il n’y avait pas de visas demandés.

Lors de notre passage, il n’y avait plus besoin de certificats ou tests PCR pour entrer sur le territoire de Nouvelle Calédonie mais selon vos escales cela pourra vous être demandé.

Assurance voyage / santé

Pour organiser son voyage en Nouvelle Calédonie et même si ce n’est pas obligatoire lors d’un voyage en Nouvelle Calédonie, nous vous conseillons de souscrire à une assurance voyage. Nous avons l’habitude pour tous nos voyages d’utiliser Chapka Assurance et notamment le contrat « Cap Assistance » pour les séjours de moins de 3 mois qui permet une assistance complète et une assurance rapatriement, voici les conditions en cliquant ICI !

Chapka Assurances est spécialisée dans l’assurance voyage pour vos différents voyages : Vacances & séjours de moins de 3 mois, Tour du monde et longs séjours, PVT (Passeport Vacances Travail), stages, au pair, études à l’étranger, expatriés et voyages d’affaires.

Pour les courts séjours, nous faisions habituellement confiance à notre carte Gold mais depuis la pandémie certains pays demandent des justificatifs plus poussés pour entrer sur leur territoire et dans ce contexte l’assurance Chapka est le meilleur moyen d’être tranquille.  On vous laisse prendre connaissance du comparatif entre Chapka Assurances et la carte Gold avant d’organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie pour prendre votre décision en cliquant ICI !

Itinéraire

L’itinéraire est un point important pour organiser son voyage en Nouvelle Calédonie car l’objectif est d’optimiser au maximum votre temps sur place pour profiter de cette belle destination.

Le top est de pouvoir combiné la Grande Terre et au moins une île pour voir les deux facettes. Mais ça va aussi et surtout dépendre de vos envies.

Les îles Loyauté (Lifou, Maré et Ouvéa) et l’île des Pins permettent un véritable dépaysement sur des distances courtes ce qui en fait des destinations où l’on en prend plein les yeux et où l’on peut en profiter à fond. 3/4 jours sur les îles est un minimum pour ne pas trop courir partout, profiter et surtout faire face aux potentiels aléas climatiques. Nous avons fait les îles de Lifou et des Pins et nous avons adoré. Lors de notre voyage, on nous a beaucoup dit aussi que Ouvéa était magnifique pour les plages.

La Grande Terre est le passage obligatoire car vous allez atterrir à l’aéroport de La Tontouta près de Nouméa. Ce sera à vous de gérer votre temps sur la Grande Terre car l’île est bien plus importante que ses petites sœurs avec plus 400 kilomètres de longueur pour 50 kilomètres de largeur. Pour information, le tour de l’île est faisable en environ une semaine mais en faisant beaucoup de route chaque jour. 10 jours à 2 semaines sont plus adaptés pour ne pas trop se presser et faire tous les points d’intérêt possibles. Si vous devez faire des choix, le sud et l’est sont les plus touristiques de Nouméa à Koné. À l’ouest, le village et les alentours de Hienghène sont le point d’orgue pour les points d’intérêts. Tout au nord, les paysages sont encore différents et vous pouvez faire le détour pour le bain d’argile à Poingam.

Si vous avez 15 jours, nous vous conseillons de faire la Grande Terre, une ou 2 îles et les alentours de Nouméa.

Si vous avez 3 semaines, nous vous conseillons de faire toute la Grande Terre et 2 îles.

Si vous avez plus de 3 semaines, nous vous conseillons de faire la Grande Terre et les îles.

Il est aussi important de garder un peu de flexibilité par rapport aux conditions climatiques car la météo peut devenir capricieuse sur une même journée.

Très important, ne finissez pas votre itinéraire par une île car les vols internes peuvent s’annuler au dernier moment à cause des conditions climatiques et vous pourriez louper votre vol international retour. C’est très important à prendre en compte pour organiser son voyage en Nouvelle Calédonie.

Les journées s’établissent souvent entre 6h et 18h alors profitez dès le matin car le temps passe vite et les distances peuvent être longues même sur les îles.

Pour créer votre itinéraire en Nouvelle Calédonie, vous pouvez vous inspirer du nôtre en cliquant ICI !

Billets d’avion

Les billets d’avion sont un point important pour organiser son voyage car obligatoire pour venir découvrir la Nouvelle Calédonie. Nous avons payé 500 euros par personne notre vol retour vers la France avec une escale à Singapour avec AirCalin puis Qatar Airways jusqu’à Paris. Notre vol aller était depuis la ville de Brisbane en Australie et nous avons payé 275 euros par personne avec AirCalin. Sachez que les prix ont pas mal augmentés et qu’il ne faut pas hésiter à vous y prendre à l’avance si vous connaissez en amont vos dates de voyage. Nous avons acheté nos billets environ 1 mois avant notre départ.

Les vols internationaux au départ et à l’arrivée de Nouvelle Calédonie sont effectués essentiellement par AirCalin tandis que les vols en interne se font exclusivement par AirCalédonie. Comme pour les billets internationaux, n’hésitez pas à vous y prendre à l’avance pour les vols interne et inter-iles afin d’avoir le plus de possibilités.

Nous avons l’habitude de comparer les prix des billets d’avion sur Skyscanner puis de les prendre directement sur les sites des compagnies aériennes ou sur le site Ulysse. (Notre code promo de 10 euros : PER2U052M).

Aéroport et douane

En arrivant en Nouvelle Calédonie, vous arriverez au seul aéroport international, la Tontouta qui se trouve à environ 45 minutes de Nouméa. Rien de spécial à votre arrivée en tant que français excepté des contrôles sanitaires et l’obligation de déclarer toutes importations de nourriture, végétaux ou autres éléments pouvant perturber l’écosystème sur place.

Pour les aéroports internes entre les îles ou entre les villes de la Grande Terre, c’est beaucoup plus simple avec moins de contrôle. Attention quand même aux bagages en cabine qui ne doivent pas dépasser 5 kilos et les bagages en soute qui ne doivent pas dépasser entre 20 et 23 kilos. Tout est géré avec AirCaledonie pour les vols internes et les aéroports sont plutôt des aérodromes. Les avions sont aussi beaucoup plus petits et accueillent en général une centaine de personnes maximum.

Location de voiture

La location d’un véhicule en Nouvelle Calédonie est indispensable sur la Grande Terre et assez recommandé sur les autres îles pour plus de liberté et de flexibilité sur place.

De notre côté, nous avons loué nos voitures avec les Agences Hertz sur place. Pour la Grande Terre, nous avions une gamme SUV (MG RX5) pour plus de confort mais il faut savoir que dans la plupart des endroits la gamme classique (type Citroën C3) aurait pu faire l’affaire. Pour les alentours de Nouméa, nous avons loué une voiture électrique (BYD Dophin) avec une autonomie de 400 kilomètres ce qui était parfait. Nous avions une Citroën C3 sur l’île de Lifou et enfin nous n’avions pas de voitures sur l’île des Pins.

Hertz est une agence que l’on vous recommande en Nouvelle Calédonie car tout est bien organisé sur place, la logistique est bien ficelée à vos départs et retour de la Grande Terre, ils sont de bon conseil et les équipes sont tops. Réservez votre voiture en cliquant ICI !

Pour l’anecdote, nous avons eu une vitre cassée à Nouméa et Hertz a été très réactif pour nous remplacer la voiture et nous permettre de continuer notre voyage sans prise de tête.

Le permis international

Pas besoin de permis international pour rouler en Nouvelle Calédonie. Votre simple permis français fera l’affaire.

Si vous pensez découvrir l’Australie ou la Nouvelle Zélande non loin de la Nouvelle Calédonie sachez que le permis international est obligatoire pour pouvoir conduire dans ces pays. Point très important, les délais d’attente en France pour obtenir le permis international sont très longs de plus ou moins 6 mois alors n’hésitez pas à faire la demande le plus tôt possible. Il est valable 2 ans et il est totalement gratuit.

Si vous ne recevez pas à temps votre permis international, il vous reste une dernière solution : la traduction de votre permis sur place en Nouvelle Zélande ou en Australie. Il y a pas mal d’entreprises qui le propose notamment dans les grandes villes et il vous en coûtera environ 50 dollars. Vérifiez bien que la traduction est éligible pour les traductions des permis français et surtout éligibles par le gouvernement de Nouvelle Zélande et d’Australie.

Essence

Maintenant que vous avez un véhicule, il est toujours sympa de connaître combien pourrait vous coûter vos pleins d’essence. La majorité des véhicules sont en sans plomb et les stations-services sont disséminées un peu partout sur les îles. L’essence est réglementée en Nouvelle Calédonie ce qui veut dire que le prix est le même dans toutes les stations-services. Lors de notre passage, l’essence coûtait autour de 49 francs le litre. Les stations-service se payent le plus souvent directement en station et il existe assez peu de station 24h/24 excepté vers l’aéroport international de la Tontouta et Nouméa.

La circulation & les routes

Tout d’abord, les routes sont en plutôt bon état sur tout le territoire malgré quelques nids de poule par ci par là. Il existe bien des routes non goudronnées dès que vous sortez des routes principales et leur état est soumis aux conditions climatiques des derniers jours. Dans les villes et villages, il y a souvent des dos d’âne pour faire ralentir les véhicules ou des gros cordages qui secouent presque plus les voitures au niveau des tribus que vous traversez (surtout sur la partie Est de la Grande Terre et quelques îles).

La réputation en Nouvelle Calédonie est que les habitants roulent vite. Ce n’est que partiellement vrai et notre retour d’expérience est que ça ne nous a pas plus choqué que ça.

Attention aux gens sur le bord de la route ainsi qu’aux animaux qui traversent la nuit et en pleine journée. Soyez vigilant.

Logement

Les logements en Nouvelle Calédonie ne sont pas très nombreux dans le sens où le choix peut être vite limités donc ne pas hésiter à réserver assez tôt. En termes de logements, vous avez :

  • Des hôtels réservables par le biais de Booking.com. Les hôtels sont plutôt de bonne qualité et il y a plusieurs gammes allant de la chambre double classique au haut de gamme (comme par exemple le Méridien).
  • Des logements chez l’habitant en tribu ou en gîte/maisons d’hôtes. Les réservations se font le plus souvent par mail ou par téléphone. Les conditions de confort peuvent être plus ou moins rustiques.
  • Possibilité de planter sa tente dans les campings aux 4 coins des différentes îles. Réservation par mail, téléphone ou directement sur place.
  • Des hébergements réservables par le biais de Airbnb surtout dans les grandes villes.

Les prix passent du tout au tout selon le confort que vous choisirez dans votre voyage en Nouvelle Calédonie. D’un point de vue général les prix restent quand même assez élevés.

Le coût de la vie

La vie en Nouvelle Calédonie reste chère comme souvent sur les îles. Il est possible d’amortir certains coûts comme la nourriture en achetant des produits locaux.

Les paiements

C’est très simple car tout se fait par carte bancaire. On vous conseille tout de même de retirer un peu d’argent sur place pour certaines activités, les guides ou autres imprévus. Le top est qu’il n’y a pas de frais avec les cartes bancaires françaises. Si vous avez l’idée d’aller découvrir d’autres pays en Océanie ou en Asie et pour ne pas avoir de frais, nous vous conseillons de prendre une carte sans frais à l’international comme Boursorama Banque ou le Crédit Mutuel Océan.

La nourriture

Au niveau de la nourriture, vous trouverez à peu près tout dans les supermarchés ou les restaurants mais la Nouvelle Calédonie possède quelques spécialités comme :

  • Le bougna, une sorte de ragoût de viande ou de poissons accompagnés de maniocs, taros, ignames ou encore patate douce.
  • La langouste
  • Les escargots sur l’île des Pins
  • Crabe de cocotier

Les supermarchés

Vous trouverez des supermarchés plus ou moins grands sur toutes les îles, villes et villages. Ce sont à peu près les mêmes enseignes qu’en métropole avec Carrefour, Korail (Intermarché) ou encore Leader Price.

Dans les petits villages, il est aussi possible de trouver des épiceries. Sachez aussi que les stations-services sont un bon moyen de faire de petites courses et même de trouver des plats déjà tout préparés.

Le décalage horaire

Il y a 9h ou 10h de décalage horaire avec la France selon que l’on soit l’été ou l’hiver.

La langue

Nous sommes sur un territoire d’Outre-Mer ce qui a l’avantage que tout le monde parle français.

Il existe aussi beaucoup de langues locales. Si vous allez dormir dans des tribus, vous pourrez avoir quelques cours de langue.

Argent

La monnaie en Nouvelle Calédonie est le franc pacifique. 1000 francs XPF sont équivalent à 8,38 euros. On vous conseille de télécharger une application de conversion accessible hors ligne pour plus de simplicité sur place.

Internet

Les forfaits français ne fonctionnent pas en Nouvelle Calédonie ou reviennent très chers. Pour ce voyage, nous avons fait un mix de deux choses :

  • NCPocketWifi pour la data. C’est un boîtier wifi qui fonctionne dans toute la Nouvelle Calédonie et qui permet d’avoir le wifi et du réseau à peu près partout sur toutes les îles. Plus d’informations en cliquant ICI ! Selon les offres et la data associée que vous prenez, les prix vont de 9,90 euros à 176 euros.
  • La Tourism Card proposé par l’OPT de Nouvelle Calédonie permet d’avoir un peu de forfait appel et SMS pour contacter les logements ou activités sur place ce qui peut être très pratique. Il faut savoir que lors de notre passage, peu de professionnels avaient WhatsApp.

La dernière option est de profiter du wifi dans vos hébergements. Cependant, il faut savoir que le wifi est en place seulement dans les hôtels, difficile d’en trouver dans les campings ou chez l’habitant dans les tribus.

La population

La Nouvelle Calédonie est un véritable melting-pot où cohabitent des populations différentes. On retrouve en majorité des Mélanésiens (Kanak), des Européens, des Asiatiques et des Polynésiens. Le point commun de toutes ces populations, c’est l’amour qu’ils ont pour la Nouvelle Calédonie.

Nous avons trouvé les gens sur place gentils et attachants. Ils peuvent aussi être assez curieux ce qui permet de lancer des discussions.

Nous avons aussi souvent senti une sorte de froideur au premier abord chez certains sans doute à cause d’une certaine timidité ou d’une méfiance. Mais, le sourire arrive vite quand on s’intéresse à eux et qu’on entre dans une véritable discussion.

Dernier point par rapport aux tribus et à leurs différentes coutumes. Il est très intéressant de pouvoir apprendre et connaitre les traditions et de pouvoir y faire face sur place aussi. Cependant, certaines situations nous ont mis quand même mal à l’aise sur place alors que nous pensions bien faire par manque d’information et de communication. Il n’est pas toujours évident de savoir ce que nous avons véritablement le droit de faire ou pas dans les tribus, à qui demander l’accord et si l’accord a été donné, est ce de la bonne personne. Nous avons notamment eu cette situation lors d’une randonnée au cap des Pins sur l’île de Lifou. Nous avons demandé si nous pouvions faire la randonnée à 3 personnes de la tribu du village où se trouve le départ de la randonnée (comme notre hôtel nous l’avait recommandé). Nous avons eu l’accord de ces personnes et l’échange était vraiment très sympa. Cependant en pleine randonnée, un guide de la tribu revenant de la randonnée nous a interpellés pour nous dire que c’était interdit d’y aller sans guide et qu’il fallait que nous fassions demi tour ou de la payer pour passer. Bref, difficile de connaitre les vraies raisons entre coutumes et business et tout ça seulement par manque d’information. Un panneau au départ de la randonnée avec le numéro du guide, le prix à payer ou des informations auraient été beaucoup plus simples pour comprendre. Bref, nous avons eu quelques situations où nous ne nous sommes pas sentis à l’aise. Le fait de demander les autorisations ou de ne pas savoir si nous sommes dans notre bon droit par rapport à leurs traditions aura été difficile à comprendre sur certaines situations.

La Sécurité/Police

Nous nous sommes sentis en sécurité dans la plupart des étapes de notre voyage en Nouvelle Calédonie. Évidemment comme partout dans le monde, il faut faire attention. Nous n’avons pas trop vu la présence des gendarmes et de la police. Un conseil important surtout dans la ville de Nouméa est de veiller à ne rien laisser en apparence dans votre voiture. Nous avons eu la mésaventure d’avoir notre vitre cassée à Nouméa et on nous a dérobé des vêtements et du matériel.

La nature

La nature est belle en Nouvelle Calédonie. On a adoré sa diversité et le fait qu’elle est de plus en plus protégée aux 4 coins des différentes îles. Quel kiff de passer d’une plage paradisiaque, à la jungle en passant par des randonnées et des cascades. Il est possible de faire une grande majorité des spots naturels gratuitement et en autonomie ce qui est toujours plaisant. Les parties payantes sont les parcs provinciaux ou les zones où le passage se fait par un terrain privé.

D’ailleurs pour les spots passant sur un terrain privé, renseignez-vous avant à savoir si vous devez y aller obligatoirement avec un guide ou le simple fait de payer vous permet d’y aller en autonomie (exemple de la randonnée vers les Marmites du cap des Pins sur l’île de Lifou).

Drone

Les lois drone en Nouvelle Calédonie reprennent les mêmes bases qu’en France dans le cadre des drones de loisirs. Vous pouvez télécharger l’application « NC Drones » pour voir les zones où vous pouvez voler ou non selon votre localisation. C’est important pour organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie si vous utilisez un drone.

Attention aussi aux lois et coutumes locales. Par exemple sur l’île des Pins, il est interdit de faire voler son drone sans l’autorisation du chef de tribu du fait de leurs croyances liées aux esprits dans le ciel. Nous avons donc dû avoir l’accord du chef de tribu pour pouvoir le faire voler.

Les touristes

C’est l’un des atouts de la Nouvelle Calédonie, il n’y a pas beaucoup de touristes. Et on ne va pas se mentir c’est un plaisir de se retrouver seuls ou quasiment sur des spots de rêve. Après comme sur toutes les destinations, vous serez sûr d’être vraiment tous seuls si vous vous levez tôt. De notre côté, nous sommes partis au mois d’avril. Il y a peut-être des moments de l’année avec plus de monde mais même les locaux nous disaient qu’il était facile de se retrouver sans personne sur les spots aux 4 coins des îles de Nouvelle Calédonie.

La météo

La météo est toujours aléatoire dans un pays mais quand même important pour organiser son voyage en Nouvelle Calédonie. Il faut savoir qu’en Nouvelle Calédonie, c’est à peu près toujours les mêmes conditions même s’il faut retenir qu’il y a deux saisons :

  • La saison chaude de décembre à mars avec des températures élevées mais un risque de cyclone sur le mois de février et mars.
  • La saison fraîche de juin à septembre avec des températures plus basses et potentiellement plus de pluie.

Les mois d’octobre et novembre sont souvent mis en avant comme les périodes idéales en intersaison. De notre côté, nous étions en Nouvelle Calédonie en avril et nous avons eu en majorité un super temps et de bonnes conditions.

Les animaux

Qui dit Nouvelle Calédonie dit surtout animaux marins et nous en avons pris plein les yeux notamment avec les tortues, les raies Manta, les requins à pointe noire ou encore les nombreux poissons.

Nous avons aussi pu voir des serpents tricots rayés qui se trouvent aussi bien dans l’eau que sur terre. Ces serpents sont très venimeux mais ils n’attaquent pas l’humain.

Sur terre, nous avons pu voir l’emblème de la Nouvelle Calédonie avec le fameux Cagou qui est un oiseau qui ne vole pas. Nous avons pu voir aussi des roussettes un peu partout sur les îles.

Point important sur les requins. Il y a toujours eu des requins autour des îles de Nouvelle Calédonie et les attaques restent très rares. De notre côté, nous avons vu seulement des requins qui ne représente aucun danger pour l’homme comme les pointes noires, les pointes blanches, les dormeurs, les citrons et les gris de récif. Nous vous conseillons tout de même de ne pas trop vous éloigner du bord de la plage pour vous baigner et d’être entouré par des professionnels quand vous partez au large pour des sessions snorkeling ou plongée. Ces derniers mois, il y a eu 3 attaques de requins causés par des requins tigres ou requins bouledogues notamment près de Nouméa ce qui a causé des interdictions de baignade sur les plages de la ville. Des filets vont sans doute être installés dans les prochains mois à Nouméa pour éviter aux requins de s’approcher trop près des côtes. Comme en Australie, le sujet est pris au sérieux par les autorités et dès l’approche et le repérage de requins tigres ou bouledogue près des côtes, des arrêtés sont mis en place. Plus d’information sur les requins en Nouvelle Calédonie en cliquant ICI !

Électricité

Pour l’électricité, pas besoin d’adaptateurs car les prises sont les mêmes qu’en France. On vous conseille d’amener une multiprise ça peut toujours être utile.


On espère que cet article vous aura été utile pour organiser votre voyage en Nouvelle Calédonie. N’hésitez pas à nous dire en commentaire votre ressenti sur le pays et vos conseils supplémentaires si vous avez déjà voyager en Nouvelle Calédonie.

Découvrez tous nos articles sur notre voyage en Nouvelle Calédonie en cliquant ICI !

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Share this article

What do you think?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

No Comments Yet.