Sign up with your email address to be the first to know about new products, VIP offers, blog features & more.

[mc4wp_form id="5"]

15 jours de roadtrip au Mexique dans la région du Yucatan

Le Mexique a été une révélation lors de notre voyage, une destination coup de cœur comme on les aime. Toujours difficile à décrire ce genre de sentiment. Il y a des pays qui nous marquent, qui nous correspondent plus que d’autres et le Mexique fut ce type de pays où l’on s’attendait à vivre une superbe expérience sans savoir que ça allait aller au-delà.

Fin janvier 2019, nous sommes partis à la découverte du Mexique lors d’un roadtrip de 15 jours sur la péninsule du Yucatan qui comprend trois régions : Quintana Roo, Campeche et le Yucatan. Au-delà de visiter le Mexique pour la première fois, c’est aussi la première fois que nous testions une destination ensoleillée pendant l’hiver européen.

Notre itinéraire de 2200 kilomètres nous a permis d’explorer les nombreuses facettes et la diversité des paysages de la péninsule du Yucatan. En effet et avec le soleil, notre roadtrip nous a amené sur l’île paradisiaque d’Holbox aux eaux transparentes, des villes colorées à l’ambiance typique comme Valladolid ou Campeche, des réserves naturelles protégées à la faune la flore assez spectaculaires comme Sian Ka’an ou Rio Lagartos, des cénotes (fameux gouffres d’eau douce) tels des oasis au milieu de nulle part et sur des parties historiques très fortes provenant de l’héritage des Mayas notamment avec des temples comme Chichén Itzá ou Uxmal. Un itinéraire où se mélangent des jours dynamiques avec la visite de nombreux lieux et des journées beaucoup plus tranquille pour se reposer et profiter.

Lors de ce roadtrip de 15 jours, nous avons loué une voiture (une Chevrolet Aveo) avec l’agence Avis de Cancún (notre aéroport d’arrivée) par le biais du site Rentalcars.com pour 160 euros. La voiture est un indispensable pour nous, car elle permet une véritable liberté et une flexibilité pendant le voyage. Au niveau des logements, nous ne sommes jamais restés plus de deux nuits dans un hébergement.  Nous avons privilégié des logements AirBnB où nous avons pu faire des économies contre une nuit en hôtel.

Il est aussi important de prendre en compte que la péninsule du Yucatan est présente sur deux fuseaux horaires avec à l’est moins 6 heures par rapport à la France et à l’ouest moins 7 heures. Le changement d’horaire sur une ligne verticale aux alentours de Valladolid.

Découvrez notre article dédié à nos astuces et conseils pour bien préparer son voyage au Mexique : https://www.la-poze-travel.com/conseils-et-preparation-de-votre-voyage-au-mexique/

Informations

Nombre de jours : 15 jours

Moyen de transport : Voiture de location

Logement : AirBnB et Hôtel

Période de l’année : Janvier/Février

Budget : Un peu moins de 3500 euros pour 2 personnes tout compris.

Itinéraire

Jour 1 à 3 | Holbox

Hébergement : Holbox Village – AirBnB

Pour notre première étape dans la région du Yucatan au Mexique, nous commençons par la magnifique île d’Holbox (prononcé Holboche) qui se trouve à 1h30 de voiture au nord de Cancún puis à 25 minutes de ferry depuis le port de Chiquilà.

En arrivant sur l’île, on comprend rapidement que l’endroit va nous ravir pour son côté chill mais aussi pour ses paysages de rêve. Dans le village d’Holbox, les voitures ne sont pas acceptées et on y voit seulement des golfettes qui jouent les taxis pour la population et les touristes sur les routes de sable caractéristique de l’île. Le meilleur rapport qualité/prix pour se déplacer sur l’île est le vélo.

3 jours et deux nuits parfaites pour débuter notre séjour au Mexique avec à la clé des plages paradisiaques et une ambiance posée et typique où se mélange la population, des backpackers et des touristes un peu plus aisés. Voici nos 3 spots incontournables à ne pas louper sur l’île d’Holbox.

Retrouvez notre article dédié sur l’île d’Holbox : https://www.la-poze-travel.com/2-jours-sur-lile-dholbox-au-mexique/

Le village d’Holbox

Le village d’Holbox n’est pas très grand, mais on s’y sent bien ! La grande place rectangle au milieu du village est vraiment parfaite pour se promener, flâner où boire un verre et manger sur les terrasses des nombreux restaurants. En se perdant dans les rues d’Holbox, on peut y voir un street art très prononcé avec quelques messages dissimulés, on y ressent une ambiance typique, on y voit la population vivre et pourquoi pas les jeunes au stade en plein match de baseball.

Les plages au nord du village avec leurs eaux transparentes sont très agréables et magiques pour un instant baignade. On y trouve une succession d’hôtel sur le front de mer du village avec quelques spots très sympas comme des balançoires et des hamacs dans l’eau ou encore des lettres Holbox à plusieurs endroits pour la photo. Les plages du nord sont aussi un bon spot pour le coucher de soleil.

Du côté du port où le ferry nous avait déposé, nous y revenons tôt le matin pour profiter du lever de soleil entre les mats des bateaux. Des plages se trouvent aussi à gauche et à droite du port, mais nous n’avons pas pu les atteindre à cause de chiens errants qui nous ont fait rebrousser chemin avant que le soleil se lève ahah.

Punta Mosquito

Sur la côte ouest de l’île d’Holbox, on accède à pied par la plage ou une langue de bancs de sable au large à Punta Mosquito qui est une réserve naturelle où des oiseaux et des flamants roses y prennent du bon temps. On vous conseille de faire l’aller en allant jusqu’au bout de la plage jusqu’à un bras de mer infranchissable, car vous y verrez de nombreux oiseaux et des limules.

Une fois au niveau du bras de mer, il faut traverser la mer jusqu’au banc de sable un peu plus haut qui permet de rejoindre Punta Mosquito et son banc de sable découvert. On pose notre serviette et on profite d’être seuls avec des eaux turquoise. Au retour, nous prenons le chemin par cette fameuse langue de bancs de sable où l’on se retrouve au milieu de la mer, au milieu de plusieurs couleurs d’eau où nous avons largement pied. Quel kiff d’être ici, parfait pour commencer un voyage dans la région.

Punta Coco

Un nouvel incontournable à l’est de l’île d’Holbox, Punta Coco avec ses eaux transparentes et sa jetée est un endroit où l’on se croirait le temps d’un instant en Polynésie. Nous sommes arrivés assez tôt le matin à Punta Coco pour nous retrouver seuls dans cet endroit paradisiaque. Au gré de la marée, on y voit des petits poissons ou d’imposantes étoiles de mer.

Un aménagement avec une succession d’hamacs est parfait pour chiller et ne se soucier de rien. Au fil de la journée, Punta Coco se dynamise avec des vendeurs de boissons ou de coco et quelques touristes venant profiter de la plage et des eaux chaudes. Il est possible de se promener en continuant plus au sud ou au nord par la plage. À savoir que des tortues ont l’habitude de pondre sur la plage un peu plus haut que Punta Coco où il faut bien regarder où l’on marche selon la saison.

Nos astuces

En arrivant à Chiquilà, plusieurs rabatteurs vous feront des signes pour regagner leurs parkings privés. Vous ne pourrez pas échapper à prendre une place de parking qui coûte 50 pesos pour 24 heures. Nous vous conseillons de prendre un parking près du port pour éviter le long trajet avec les valises.

Pour le ferry, il existe deux compagnies qui réalisent la traversée quotidiennement avec des départs toutes les heures entre 7h du matin et 21h30 : Holbox Ferry, la compagnie aux bateaux rouges et 9 Hermanos, la compagnie aux bateaux bleus. Selon votre horaire d’arrivée, vous pourrez prendre l’un ou l’autre, mais nous vous conseillons de prendre la compagnie Holbox Ferry qui propose des bateaux plus récents et confortables. Le prix est de 150 pesos par personne pour un aller donc 300 pesos par personne pour un aller/retour.

Jour 4 | Valladolid et Cenote Suytun

Hébergement : Valladolid – AirBnB

Cenote Suytun

Après notre escapade de quelques jours sur l’île d’Holbox, nous continuons notre route vers Valladolid. Avant d’arriver dans la ville, nous faisons un stop dans l’un des cénotes qui nous donnait vraiment envie avant notre voyage : le cénote Suytun. Et autant vous dire que nous n’avons pas été déçus ! Pour rappel, les cénotes au Mexique sont des gouffres (trous) d’eau douce tous reliés entre eux se trouvant en grand nombre sur la péninsule du Yucatan et où il est possible de se baigner. Pour notre premier cénote a été un kiff.

Nous nous sommes retrouvés sous terre seulement tous les deux dans une sorte de grotte avec des stalagmites pour seule lumière un trou dans la roche au-dessus de nos têtes. Une ambiance assez indescriptible avec une certaine spiritualité et la beauté de ce décor irréel ! La faisceau de lumière projeté par le soleil sur le ponton au milieu du cénote est un must. Il est possible de se baigner (Valentin l’a fait), mais avec un gilet de sauvetage obligatoire remis à l’entrée du cénote.

Retrouvez notre top 6 des cénotes au Mexique : https://www.la-poze-travel.com/notre-top-6-des-cenotes-au-mexique/

Nos astuces

Il est difficile de se retrouver seuls dans le cénote, nous y étions à 14h30 et nous avons sans doute eu beaucoup de chance. On vous conseille d’y venir tôt dès l’ouverture ou entre midi et deux pour profiter de ce cénote sans trop de monde.

Le tarif du cénote est de 140 pesos par personne soit environ 6 euros.

Valladolid

Après cette pause baignade dans le cénote de Suytun, nous prenons la direction de Valladolid qui est une ville aux 1001 couleurs que nous avons vraiment adorées. Valladolid est aussi une bonne base pour découvrir la réserve de Rio Lagartos, les temples Chichén Itzá et Ek Balam et les cénotes aux alentours. Au-delà des couleurs arpentant toutes les façades des bâtiments de la ville, nous avons aimé Valladolid, car elle est à taille humaine et il y fait bon vivre. Nous n’avons pas résisté avec la chaleur à nous baigner dans le cénote Zaci présent au sein de la ville.

En fin de journée, nous avons profité du coucher du soleil pour découvrir la grande place du parc Francisco Canton Rosado où se mélange la population et les touristes avec en ligne de mire la belle église de San Servacio. La ruelle Calzada de los Frailes est un indispensable pour son ambiance, ses boutiques et restaurants et ses couleurs. Enfin, nous avons terminé notre parcours au couvent San Bernardino qui se dresse fièrement devant les lettres de la ville.

Retrouvez notre article dédié sur Valladolid : https://www.la-poze-travel.com/valladolid-et-ses-alentours-mexique/

Nos astuces

Le cénote Zaci est un espace aménagé où il y a pas mal de monde, mais elle reste agréable à toute heure de la journée, car elle est grande. Possibilité de sauter depuis plusieurs plateformes autour. Le tarif est de 30 pesos par personne soit 1,30 euros.

Nous vous conseillons un restaurant au sein de la Calzada de Los Frailes que nous avons bien apprécié : La Cafeina. Un lieu agréable pour prendre un verre ou manger avec une bonne ambiance.

Jour 5 | Rio Lagartos, Las Coloradas et Ek Balam

Hébergement : Valladolid – AirBnB

Rio Lagartos

Depuis Valladolid, nous arrivons à Rio Lagartos après 1h30 de route. En arrivant, vous trouverez de nombreux pêcheurs vous alpaguant pour explorer en bateau la réserve naturelle lors d’une excursion de 2 à 3 heures. Sans trop savoir, nous avons pris une excursion avec le premier pêcheur venu (par le biais d’un intermédiaire touristique sur place) sur le front de mer près du port qui nous propose l’excursion au tarif de 1200 pesos soit 55 euros pour deux personnes en mode privatisé alors que nous avions entendu des prix avoisinant 180 euros avant de partir.

Le pêcheur nous amène avec son bateau dans la mangrove pour découvrir les nombreux oiseaux de la réserve, mais aussi les crocodiles qui vivent sur ce territoire. On y voit aussi quelques pêcheurs embarqués sur leur barque en pleine pêche au filet bien évidemment autorisée.  Après un peu moins d’une heure, nous arrivons à un premier spot où nous mettons le pied à terre : le lac rose. Il nous avait promis de voir une partie du lac rose, mais ce jour-là et selon lui à cette saison, il était malheureusement loin d’être rose.

Un peu déçus, nous retrouvons vite le sourire et la couleur rose à la rencontre des nombreux flamants roses un peu plus loin, quelle beauté que ces oiseaux au milieu de la réserve naturelle. Après en avoir pris plein les yeux, nous repartons pour une expérience quelque peu insolite avec un bain de boue maya ou plutôt un masque de visage avec l’argile récolté après que notre guide ait creusé un peu. Le retour se fait par le même chemin qu’à l’aller et nous finissons par une douche pour enlever l’argile de nos corps au port de Rio Lagartos. Une excursion au top avec un pêcheur très sympa et en meilleurs souvenirs les flamants roses, les crocodiles et les paysages.

Retrouvez notre article dédié à Rio Lagartos : https://www.la-poze-travel.com/rio-lagartos-las-coloradas-au-mexique/

Nos astuces

En passant par le pêcheur en direct, nous avons pu obtenir un prix très correct et pour une excursion privatisée seulement à deux. Alors je ne sais pas ci c’est parce que nous sommes arrivés tôt ou selon la saison, mais ce fut la bonne surprise de cette journée.

Ne pas vous attendre à voir le lac rose ou à s’attendre à quelque chose de grandiose. On comprend vite que les pêcheurs ont l’autorisation de nous amener sur la propriété privée (gardée par des Mexicains), mais que c’est très encadré. Au final même si le lac aurait été rose, il est vrai que ce sont plutôt des bassins successifs qu’un lac à proprement dit.

Le pêcheur ne parlait véritablement qu’espagnol et quelques mots anglais même si les instructions n’étaient pas forcément utiles, il faut le savoir.

Las Coloradas

Après cette magnifique excursion et l’échec du lac rose, nous décidons d’aller à Las Coloradas (30 minutes de route depuis Rio Lagartos) pour découvrir ce fameux lac rose (conseillé aussi par le pêcheur du matin). On ne va pas se mentir, nous arrivons sur un parking où nous comprenons vite que la visite est encadrée et structurée. On doit se résoudre à payer 100 pesos par voiture pour fouler les abords du lac présent sur un terrain privé d’une usine de sel et bien sûr accompagner par ce fameux guide tout le long de notre visite.

Il y avait un seul lac rose et nous pouvions fouler seulement 500 mètres avec une ligne à ne pas dépasser. Une expérience mitigée selon nous, mais qui peut vraiment valoir le coup si c’est votre premier lac rose. Si vous ne souhaitez pas passer par toute la démarche du guide obligatoire au niveau du parking, vous trouverez un spot 500 mètres avant Las Colaradas où vous apercevrez la couleur unique du lac.

Les plages de l’autre côté de la route sont assez sublimes avec des couleurs bleues comme le Mexique peut en proposer. Il y avait pas mal d’algues à cette époque.

Retrouvez notre article dédié sur Las Coloradas : https://www.la-poze-travel.com/rio-lagartos-las-coloradas-au-mexique/

Ek Balam

La journée bien entamée, nous faisons un arrêt à Ek Balam sur la route du retour vers Valladolid à la découverte du fameux temple du même nom et du cénote. Le temple est vraiment superbe pour une première expérience avec l’histoire du Mexique et des mayas. La zone archéologique est grande avec plusieurs temples où il est possible de monter tout en haut. La vue depuis le plus haut temple est vraiment exceptionnelle. Les temples ou les cénotes ferment assez tôt et nous n’avons donc pas pu aller profiter du cénote tout près du temple.

Nos astuces

Le tarif pour accéder au temple Ek Balam est de 181 pesos par personne . Il faut savoir que l’accès aux cénotes comprend un supplément entre 30 et 90 pesos selon nos souvenirs (à plus ou moins de deux kilomètres de distance). Depuis le 2 février 2019, le tarif est de plus de 450 pesos suite à une hausse réalisée par le gouvernement du Yucatan.

Jour 6 | Chichén Itzá & Izamal

Hébergement : Mérida – AirBnB

Chichen Itza

Aujourd’hui, nous nous levons tôt pour arriver dès l’ouverture sur la zone archéologique de Chichén Itzá, le temple le plus connu du Mexique. Pour éviter le flux touristique, il est préférable d’arriver dès 8h (et même avant 7H40 pour nous) pour prendre les billets.

Comment vous décrire cet endroit…le fameux temple de Chichén Itzá est splendide par son architecture, mais aussi par son emplacement au milieu d’un parc verdoyant. C’est magnifique et on profite d’être quasi seul pour découvrir les détails et faire le tour du temple. On consacre une bonne partie de notre découverte devant le temple avant l’arrivée massive des groupes de touristes et leur guide. Les iguanes prennent leur dose de soleil sur les pierres pour notre plus grand plaisir.

La suite de la visite parcourt les différentes autres curiosités de la zone archéologique avec les autres temples qui sont parfaits une fois que les groupes ont assailli le temple principal et on peut aussi y voir aux extrémités du site deux cénotes où il n’est pas possible de se baigner, mais où la connotation historique est très forte.

Retrouvez notre article dédié sur Chichen Itza : https://www.la-poze-travel.com/chichen-itza-yucatan-mexique/

 Nos astuces

Il faut être présent dès l’ouverture pour être les premiers sur le site et profiter de la zone archéologique. Nous vous conseillons d’y être pour 7h45 maximum afin d’avoir le temps de vous garer sur le parking et de faire partie des premiers chanceux de la file d’attente pour les tickets. Le parking coûte 30 pesos et l’entrée sur la zone archéologique de 242 pesos soit près de 10 euros par personne. Depuis le 2 février 2019, le tarif est de plus de 450 pesos (480 pesos) suite à une hausse réalisée par le gouvernement du Yucatan.

Un guide peut-être intéressant notamment à Chichén Itzá si c’est votre premier temple maya ou si vous n’avez jamais pris de guide pour le côté historique. De notre côté, nous avons utilisé le Lonely Planet pour la documentation.

Cenote Ik Kil

Au bout de 3 heures de visite, nous reprenons la voiture direction le cénote Ik Kil qui à 12h30 était loin d’être vide. Elle est située à quelques minutes de Chichén Itzá et nous avons passé un bon moment pour la baignade et, car malgré le côté aménagé, le cénote est très beau et agréable. Il est possible de nager aisément même avec le flux touristique et surtout sauter d’un spot de plus de 5 mètres. Le coût est de 70 pesos par personne.

Retrouvez notre top 6 des cénotes au Mexique : https://www.la-poze-travel.com/notre-top-6-des-cenotes-au-mexique/

Izamal

Sur la route nous menant à Mérida, le détour dans la ville d’Izamal a été l’une de nos meilleures décisions. Nous arrivons dans une ville au Mexique où toutes les ruelles et tous les bâtiments sont jaunes. Magnifique. Surnommée la Golden City, la promenade sur la place principale et le fameux couvent San Antonio sont des musts. Après avoir mangé une glace, nous décidons d’arpenter la pyramide Kinich Kakmo et ses nombreuses marches pour avoir une vue tout en hauteur et à 360 degrés sur la ville.

Jour 7 | Merida, Cenote Noh Mozon et Progresso

Hébergement : Mérida – AirBnB

Mérida

Une nouvelle journée au Mexique avec la ville de Mérida. On ne savait pas trop à quoi nous attendre en visitant la ville et nous avons vite compris que malgré ses 1 million d’habitants, Mérida ne possède pas une grande importance touristique. Cependant, il est intéressant de prendre le temps de se balader en ville sur la Plaza Grande qui est LA place de la ville avec ses beaux bâtiments qui l’entourent et sa grande cathédrale.

Nous avons continué en remontant la calle 60 qui arbore une nouvelle fois des couleurs surprenantes sur les façades avec de nombreuses places où des églises et des spectacles de rue se mélangent. Ici ou là, nous avons découvert des marchés en plein air. En arrivant sur le Paseo de Montejo qui est plus communément appelé les Champs-Élysées de Mérida, nous nous sommes arrêtés jusqu’au Palacio Canton.

Nos astuces

Pour se garer, il existe des parkings un peu partout dans la ville qui sont gardés et le plus souvent payants à l’heure.

Notre ressenti sur Mérida aura été plutôt bon excepté la pollution sonore assez importante en pleine journée.

Cenote Noh Mozon

Ohlala quelle expérience que ce cénote ! Après 1h30 sur les routes du Mexique depuis Mérida et une grande partie sur des chemins de terre chaotique où se succèdent 4 barrières qu’il faut enlever et remettre après son passage. On arrive au final au milieu de nulle part au-dessus d’un cénote profond accessible par un escalier tremblotant. L’eau est claire, turquoise et parfaite pour se baigner. Et le must est que nous sommes tous seuls. Sur la route, nous avons rencontré essentiellement des Français.

Retrouvez notre top 6 des cénotes au Mexique : https://www.la-poze-travel.com/notre-top-6-des-cenotes-au-mexique/

Nos astuces

Le tarif pour accéder au cénote est de 40 pesos par personne.

La route n’est pas aisée surtout les 4 derniers kilomètres, mais malgré tout accessible pour les voitures (à voir selon la météo et la pluie).

Le dernier village avant le chemin de terre peut être le théâtre d’enfants vous suivant en vélo ou vous demandant de les suivre pour avoir à la fin un pourboire. Il faut le savoir.

Progresso

Au lieu de retourner à Mérida après le cénote, nous avons décidé de faire un peu de route au nord pour accéder à Progresso qui est une ville côtière vraiment moche pour être honnête, mais qui nous a permis de découvrir notre premier vrai coucher de soleil au Mexique et c’est bien là le principal.

Jour 8 | Cenote XBatun, Uxmal et Campeche

Hébergement : Campeche – Hôtel

Cenote XBatun

Une journée comme on les aime avec une diversité de paysages et des endroits où l’on s’émerveille sans trop de monde. Nous partons tôt le matin de Mérida au Mexique pour arriver en premier au cénote XBatun qui est à ciel ouvert et complètement irréaliste tel un décor où nous étions seuls. Un vrai kiff. On en profite pour se baigner et profiter tout simplement.

Retrouvez notre top 6 des cénotes au Mexique : https://www.la-poze-travel.com/notre-top-6-des-cenotes-au-mexique/

Cenote Dzonbacal

À quelques mètres du cénote XBatun se trouve le cénote Dzonbacal qui à contrario de Xbatun est un cénote fermé aux nombreux oiseaux (chauves-souris ?) et poissons permettant une fish pédicure gratuite ahah ! Un style différent, mais tout aussi stylé qui se complète avec le cénote précédent.

Retrouvez notre top 6 des cénotes au Mexique : https://www.la-poze-travel.com/notre-top-6-des-cenotes-au-mexique/

Nos astuces

Il faut s’enregistrer obligatoirement dans le village de San Antonio Mulix et payer par la même occasion à un tarif fixe de 50 pesos par personne.

Uxmal

Sur la route vers Campeche au Mexique, nous faisons un stop dans la zone archéologique d’Uxmal qui nous a émerveillée. Le site est immense avec dès le début un temple vraiment magnifique et tout en hauteur. Le parcours permet de passer par de nombreux temples et curiosités où se mêlent nature, histoire et animaux.

Uxmal a la chance de se trouver sur des collines ce qui rend le panorama et les vues encore plus impressionnantes. On a vraiment eu un coup de cœur pour cet endroit.

Retrouvez notre article dédié sur Uxmal : https://www.la-poze-travel.com/uxmal-la-belle-decouverte-maya-dans-le-yucatan/

Nos astuces

Le tarif est de 203 pesos mais nous avons eu un supplément par rapport à la zone archéologique d’une centaine de pesos. Depuis le 2 février 2019, le tarif est de plus de 450 pesos suite à une hausse réalisée par le gouvernement du Yucatan au Mexique.

En bonus, il est possible de continuer son chemin vers les temples Kabah, Sayil, Xlapak et Labna sur la fameuse Ruta Puuc mais malheureusement, nous n’avons pas eu le temps.

Campeche

On ne savait pas si notre décision d’intégrer Campeche à notre itinéraire dans la région Yucatan au Mexique serait un regret et une perte de temps. On peut vous répondre aujourd’hui : NON ! Cette ville est magique, colorée, fortifiée et près de la mer. La balade dans la ville fortifiée est vraiment à faire pour ressentir l’ambiance de la ville et surtout profiter des magnifiques couleurs de la ville. En fin de journée, le coucher de soleil sur le front de mer est un must à ne pas louper.

Jour 9 | Becan

Hébergement : Bacalar – AirBnB

La route entre Campeche et Bacalar est longue avec quelques 7 heures de route. Quoi de mieux qu’un petit arrêt dans un temple pour faire une pause ? Nous devions nous arrêter à Calakmul dans un premier temps, un temple qui paraissait magnifique au milieu de la jungle à la frontière entre le Mexique, le Belize et le Guatemala ! Mais le détour était trop long alors nous nous sommes rabattus sur le temple de Becan qui a l’avantage d’être sur la route et surtout d’être aussi très beau. On peut monter en haut des temples et la zone archéologique est une nouvelle fois assez grande.

Nos astuces

Le tarif est de 50 pesos par personne pour l’entrée du temple Becan

Calakamul parait aussi un super spot, mais il faut trouver un endroit pour dormir sur la route, car le détour est assez long.

Sur la route entre Campeche et Bacalar au Mexique, vous verrez au kilomètre 106 un panneau avec une chauve souris. Tous les jours à 17h10 précise des milliers de chauve souris s’envolent dans le paysage.

Jour 10 & 11 | Bacalar

Hébergement : Bacalar – AirBnB

Non, mais sérieux, quelle merveille que Bacalar au Mexique ! Comment décrire cet endroit paradisiaque. Prenez une lagune d’eau douce, un camaïeu de bleu et la chaleur des Caraïbes, voilà vous y êtes…Bacalar est le petit paradis mexicain. Difficile à décrire, car il faut y aller pour le croire ! Les eaux polynésiennes nous avaient fait rêver et Bacalar est dans le même esprit. C’est vraiment fou ce que peut nous proposer la nature. On a passé 3 jours de rêve à Bacalar que ce soit grâce à notre logement avec direct à la lagune, aux spots tout au long du village ou encore à cette excursion en voilier privatisée qui restera comme un souvenir mémorable.

Le village est loin d’être grand, mais il est très sympa avec le fort San Felipe qui domine la lagune et donne un spot assez fou au coucher de soleil. Quelques restaurants avec accès à la lagune ou encore le street art très présent donnent un état d’esprit à part.

Aux alentours, on y retrouve cénotes et des spots à couper le souffle. Nous pensons de suite à l’anse de Cocalitos avec son eau où l’on peut tomber amoureux en deux secondes, des balançoires et des hamacs où il fait bon profiter. Le cénote Azul est très proche avec son eau noire qui tranche complètement avec la lagune.

Mais que dire de cette excursion en voilier privatisée en dehors du sentier touristique connu amenant au canal des pirates, l’île des oiseaux ou encore le cénote Bruja. Notre capitaine nous a proposé de partir à l’opposé où vous êtes seuls et où vous gérer vos propres arrêts pendant les 4h de navigation. Au menu du programme, baignade, aventure près de la mangrove, un peu de culture et surtout un coucher de soleil digne de ce nom depuis la lagune. Qui dit voilier dit vent et nous n’avons eu aucun problème pendant le trajet excepté après le coucher de soleil où les rames nous ont été d’une véritable utilité pour revenir au port.

Notre séjour à Bacalar au Mexique s’est terminé sur le spot de Los Rapidos qui comme son nom l’indique est une succession de rapides plus ou moins aménagées. L’accès par le restaurant reste prisé et vous n’éviterez sans doute pas le monde que ce soit les locaux ou les touristes. Nous pensons que les autres accès à Los Rapidos sont sans doute plus authentiques, mais nous vous laissons les découvrir.

Retrouvez notre article dédié à Bacalar : https://www.la-poze-travel.com/bacalar-le-paradis-aux-7-nuances-de-bleu/

Nos astuces

Le tarif pour accéder à l’anse de Cocalitos est de 75 pesos par voiture.

Le logement en AirBnB était tout simplement sublime avec nos hôtes Marta et Daniel (une Polonaise et un mexicain) qui seront vous mettre à l’aise en proposant des brunchs typiquement mexicains, une chambre avec vue sur la lagune et toutes les installations pour profiter au mieux de Bacalar comme petit paradis : (Voici le lien)

L’excursion privatisée a été réservée par le biais de l’établissement Las Velas (recommandation de notre AirBnB) pour 1800 pesos pour deux personnes (contre 1200 pesos pour deux personnes si vous êtes en excursion « collective » à 4). Notre guide Ramon qui parle espagnol, Anglais et quelques mots français était tout simplement parfait (voici son site ou WhatsApp : +52 2 71 185 854 7)

Nous vous recommandons le restaurant Playita en plein centre du village qui dégage une ambiance très sympa, mais nous vous déconseillons le Kai Pez qui excepté sa vue n’a rien d’exceptionnel.

Jour 12 & 13 | Tulum

Hébergement : Tulum – AirBnB

Oh Tulum, on en avait tellement entendu parler que c’était un arrêt obligatoire dans notre itinéraire dans la région du Yucatan au Mexique ! Verdict, on est plutôt d’accord même si c’est loin d’être notre endroit préféré dans cette région. Il faut savoir qu’il y a 3 zones à Tulum : Les ruines, le village et la zone côtière.

On se lève tôt ce matin pour arriver les premiers aux ruines de Tulum. Notre premier ressenti est qu’elles ne sont pas forcément exceptionnelles par rapport au reste de la péninsule, mais elles ont l’avantage d’être bien placées sur des falaises en front de mer. Nous avons découvert plusieurs spots très sympas en face de la mer ou plus reculés sur le site avec notamment une butte vraiment parfaite pour contempler toute la zone archéologique. Après les iguanes aperçus au sein de nombreux temples, nous avons fait la connaissance du Coati dans les ruines de Tulum. Toujours ici, il est possible de descendre sur la plage et pourquoi pas se baigner. Nous ne l’avons pas fait, car le phénomène des algues était encore très présent ce jour-là et apparemment quotidien selon les locaux depuis quelques mois.

La plage publique est accessible à pied à quelques mètres en sortant du temple et plutôt agréable pour poser sa serviette. Il est possible de prendre une excursion snorkeling pour partir à la découverte des tortues et raies près de la barrière de corail. Nous attirons votre attention sur le fait que l’afflux touristique peut gâcher l’expérience selon des retours de français rencontrés à Tulum.

Retrouvez notre article dédié sur Tulum : https://www.la-poze-travel.com/tulum-dans-la-region-du-yucatan-au-mexique/

Gran Cenote

Autre incontournable près de Tulum au Mexique, c’est le fameux Gran Cenote où l’on vous conseille d’arriver très tôt pour éviter la foule. Deux « bassins » sont séparés par une sorte de tunnel sous-marin, l’eau et la profondeur du cénote sont vraiment folles et on peut y apercevoir des tortues dans certains espaces dédiés à leur protection. Les alentours du cénote sont aménagés pour se poser, manger ou prendre un verre.

Retrouvez notre top 6 des cénotes au Mexique : https://www.la-poze-travel.com/notre-top-6-des-cenotes-au-mexique/

Nos astuces

Le tarif est de 180 pesos par personne soit un peu plus de 8 euros.

Tout proche du Gran Cenote se trouve un autre cénote : Le Calavera

Tulum village et plages

Tulum, que ce soit côté village ou côté plage avec tous les hôtels, est une ville agréable où il fait bon se balader ou se poser. Dans la majorité des cas (et même si il existe des accès publics), il faut passer par les hôtels pour profiter de la plage et/ou des installations. Une nouvelle fois, des algues étaient présentes sur la plage, mais ça n’empêche pas une baignade dans cette eau turquoise.

Nos astuces

Attention à votre dress-code pour entrer dans certains hôtels, mais ce n’est pas en majorité. Notre exemple est l’établissement Azulik.

Jour 14 | Réserve naturelle de Sian Ka’an

Hébergement : Tulum – AirBnB

Notre retour vers la France commence à se rapprocher alors quoi de mieux que se changer les idées dans une réserve naturelle au Mexique. Près de Tulum, il est possible de passer une journée entre histoire, jungle, mangrove et plage à Sian Ka’an.

La visite débute par la découverte de la jungle (forêt humide) par un chemin en bois avec à la clé quelques oiseaux, des cénotes et les grands arbres autour de nous. Le must est de monter tout en haut d’un perchoir se dressant comme une tour d’observation en bois assez raide pour une vue à 360 degrés assez exceptionnelle sur la jungle et au loin la réserve et ses couleurs turquoise.

On continue après quelques mètres de marche par l’exploration des temples de Muyil qui possède un charme, car ils sont en plein milieu de la jungle. On y croise aussi des singes hurleurs et araignées passant d’arbre en arbre en hauteur. Une belle récompense après avoir arpentés les hauteurs pendant quelques minutes.

Après avoir mangé un plat typique mexicain préparé par notre guide français, nous prenons place sur un bateau à la découverte des 12 kilomètres de canaux au milieu de la Mangrove jusqu’au delta de Boca Paila amenant à la mer des Caraïbes. Dans un des canaux, on fait un stop baignade très agréable où l’on se laisse porter par le petit courant.

On reprend le bateau afin d’arriver sur une grande étendue d’eau entre jungle et mer où par chance nous avons aperçu plusieurs lamantins. Ces fameux animaux marins se distinguent avec leur « nez » ressemblant à une sorte de trompe que l’on découvre à chacune de leur respiration. On se fond de nombreux « wouahhhh » ou « ooohhhh » à chacune de leur apparition.

En continuant notre découverte de la biosphère près de la mer, nous arrivons nez à nez face à un crocodile de plusieurs mètres. Impressionnant de voir cette tête et ses yeux qui émergés te regarde à quelques mètres devant le bateau.

En milieu d’après-midi, nous arrivons au delta de Boca Paila où l’on retrouve la mer et la plage qui ne donne pas très envie de se baigner avec les algues, mais où l’on se sent seuls au monde. Le moment parfait de prendre un bon apéro avant de faire demi-tour.

Sur la route du retour, quel kiff ! Le propriétaire du bateau se faufile à grande vitesse à travers les canaux avant de s’arrêter au milieu de la biosphère avec comme toile de fond le coucher de soleil. Nous restons là, calme sans bruit à profiter du changement de couleurs dans le ciel.

Retrouvez notre article dédié sur la Biosphère de Sian Ka’an : https://www.la-poze-travel.com/la-biosphere-de-sian-kaan-dans-la-region-du-yucatan-au-mexique/

Nos astuces

Le prix de l’excursion est de 130 euros par personne pour la journée en tout compris avec boissons et repas.

Nous sommes passés par l’agence : Martine Dufour Excursions

Voici le contact : martinedufour.excursions@hotmail.com | WhatsApp : +52 1974 166 3570 | Instagram

Jour 15 | Playa Del Carmen & Cancun

Hébergement : Playa Del Carmen – AirBnB

Dernier jour de notre roadtrip dans la région du Yucatan au Mexique, nous visitons très rapidement Playa Del Carmen et Cancún avant de prendre notre avion. Les deux villes sont vraiment touristiques avec une succession d’hôtels et beaucoup plus d’installations. Cancún propose de belles plages, mais sans trop de charme. Notre passage éclair ne nous a pas dérangés. Ce qu’on a vu avant pendant 14 jours correspondait beaucoup plus à nos attentes.

Vous l’aurez compris le Mexique aura été un véritable coup de coeur. On y retrouve une diversité de paysages et la bienveillance de la population donne envie d’y rester. On s’est senti comme chez nous et on espère y retourner pour découvrir de nouvelles régions.

Est-ce que le Mexique et plus particulièrement la péninsule du Yucatan vous donne envie ? Dites nous tout en commentaire.

Découvrez tous nos voyages : https://www.la-poze-travel.com/category/voyages/

Pauline & Valentin – Instagram : @la_poze

Retrouvez toutes nos aventures sur les réseaux sociaux :

Share this article

What do you think?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

54 Comments
  • Clem Gativera
    février 21, 2019

    Quel bel itinéraire vous avez fait!
    Ça donne tout simplement envie de s’envoler pour le Mexique! J’ai déjà hâte de lire vos prochains articles sur ce beau pays!
    Au passage la première photo de la Cenote Noh Mozon est absolument magnifique!

    • la-poze
      février 21, 2019

      Oui c’était vraiment top comme itinéraire où l’on en a pris plein les yeux tout au long des 15 jours ! C’est vrai que Noh Mozon mais au final tous les cenotes ont un charme unique !

  • Little frenchy
    février 21, 2019

    Il est trop bien votre article !!!
    Je le garde bien près de moi pour la fin de mon trip dans l’état du Yucatan 😉
    Et vos photos sont magnifiques comme toujours…
    Vous avez fait un boulot de dingue !!

    • la-poze
      février 21, 2019

      Oh merci beaucoup ça nous fait plaisir ! On espère d’y coup qu’il va t’aider pour la fin de ton trip. On a tellement kiffé le Mexique c’était un super voyage !

  • Gaelle de Smoothie Bikini
    février 21, 2019

    C’est absolument magnifique !!! Les photos de drone sont ouf. Merci pour cet itinéraire hyper détaillé et intéressant. Ça vous a fait de sacrées vacances

    • la-poze
      février 21, 2019

      Oui c’était un voyage de rêve même si on s’attendait à kiffer on ne pensait pas autant ! Vraiment une superbe destination. C’est vrai que le drone et notamment à Bacalar a fait la différence ahah

  • Drexiia
    février 21, 2019

    Magnifique cet itinéraire!!! Ça donne vraiment envie de découvrir ce pays… Merci 1000fois pour tous ces conseils !

    • la-poze
      février 21, 2019

      Oh merci à toi ! On a adoré ce voyage c’était vraiment magique et on le conseille 1000 fois !

  • Kikimagtravel
    février 21, 2019

    Très bel article ! L’itineraire est génial je m’y vois déjà, tout a l’air dingue ! Si un jour je vais au Mexique il est très possible que je revienne squatter par ici ! Vos photos forcément sont exceptionnelles comme je vous l’ai dit sur Instagram ! Merci pour cette belle parenthèse avant que j’aille au dodo … j’espère faire de beaux rêves hihi

    • la-poze
      février 21, 2019

      Merci c’est gentil, ça fait plaisir ! Mais on te le conseille comme jamais c’est vraiment une magnifique région avec une diversité de paysage, du soleil, un mélange nature et histoire ! On a vraiment adoré ce voyage et on espère y retourner rapidement pour découvrir de nouvelles régions ! Fais de beau rêve du Mexique alors ! Bisous.

  • Notre monde à deux
    février 21, 2019

    Votre article est vraiment top ! Le Mexique nous fait rêver depuis un moment il faut vraiment qu’on se décide à y aller 😉

    • la-poze
      février 21, 2019

      Merci les amis c’est gentil ! On vous le conseille les yeux fermés et c’était la période idéale pour y aller !

  • Stefy
    février 22, 2019

    Il est génial votre article, très complet avec des photos qui font rêver ♥️

    • la-poze
      février 22, 2019

      Merci Stefy ! On a tellement adoré cette région du Mexique c’était magique.

  • Marieke (les 3M)
    février 22, 2019

    Quel article bien complet. Merci pour toutes les astuces aussi. J’espère bien retourner au Mexique un jour et y emmener ma petite famille . Ça aidera fortement

    • la-poze
      février 22, 2019

      Merci à toi ça fait plaisir ! Oui le Mexique en famille ça doit être top aussi ! On y retournera aussi j’espère visiter les autres régions de ce beau pays.

  • Elsa
    février 22, 2019

    Un tout grand bravo pour ce magnifique article ! Grâce à vous j’ai voyagé rien qu’en vous lisant, et aussi bien par vos sublimes photos que par votre itinéraire si bien décrit. Vos conseils et astuces sont top !
    Vous me confortez dans mon envie d’y aller.
    Merci pour ce bel article !

    • la-poze
      février 22, 2019

      Merci beaucoup c’est gentil ! Si on a réussi à te faire le temps d’une lecture c’est parfait ! On espère vraiment que tu pourras y aller un jour car c’est vraiment une région magnifique au Mexique, un endroit qu’on a adoré et que l’on conseille à tout le monde.

  • Clémentine
    février 22, 2019

    Je comprends tellement pourquoi c’était un coup de cœur en voyant toutes ces photos! Les sites mayas, les cenotes, la côte sublime, ces villes colorées, difficile de ne pas tomber amoureux du Mexique! On prépare actuellement un tour du monde, on pensait commencer par le Mexique, et vous venez de nous le confirmer ahah !

    • la-poze
      février 22, 2019

      Tu as vraiment tout résumé, c’est exactement ça ! C’est vrai que c’est une belle destination pour commencer un tour du monde et pourquoi pas aller voir les régions un peu plus à l’est de la péninsule du Yucatan qui ont l’air très sympas aussi !

  • Sven
    février 24, 2019

    Super les pozés !! Votre article va me servir j’ai hâte

    • la-poze
      février 24, 2019

      Ah trop bien c’est top alors ! Tu m’étonnes on serait autant pressé à ta place !

      • Sven
        février 27, 2019

        En tout cas votre article est super bien détaillé et vos photos me font rêver ! Je pense que ça veut dire que c’est réussi

        • la-poze
          février 27, 2019

          Oh merci Sven c’est gentil ! On espère qu’il te servira dans ton TDM !

          • Sven
            février 28, 2019

            C’est sûr que ça va me servir

  • tania
    février 25, 2019

    j espère que cet article me servira vite
    franchement c est vraiment ce que j aimerais faire
    moi ça sera en bus
    alors entre Campeche et Mérida vous avez préférez Campeche ??

    • la-poze
      février 25, 2019

      On espère aussi que tu pourras découvrir ce pays et cette belle région ! C’est tellement beau. Oui on a préféré Campêche même si c’est un peu plus excentré, la ville est vraiment plus belle !

  • Cerri
    février 27, 2019

    Super article qui donne vraiment envie de visiter le Mexique.j espère y aller l année prochaine.superbes photos .peux tu le donner le lien sur la location à tulum merci .faites nous encore rêver

  • Nathalie
    mars 3, 2019

    Suis-je la seule à n’être jamais allée au Yucatan?
    Il me semble que beaucoup de blogeurs y sont allés dernièrement. En tout cas, ça donne terriblement envie. Vu avez vu de très belles choses durant ces 15 jours. Merci pour le partage 🙂

    • la-poze
      mars 3, 2019

      Ahah c’est vrai que cette région commence à être de plus en plus touristique ! On a vraiment adoré avec une diversité de paysages et la chaleur des Caraïbes en janvier ! Merci à toi

  • mehdy.S
    mars 6, 2019

    hello pauline et Valentin
    très beau blog et merci pour les tuyaux 😉
    vendredi on part pour 3 semaines avec ma femme pour un Road trip dans le Yucatan
    je voulais savoir si vous vous souvenez du taux de change sur place ?? pour savoir si je change ici ou la bas.

    merci à vous

    • la-poze
      mars 6, 2019

      Hello Mehdy, merci à toi c’est gentil !
      On ne se souvient plus du taux de change sur place car nous avons retirer de l’argent dans des DAB directement ! Je me souviens que nous avons retiré 6000 pesos à notre arrivée à l’aéroport et qu’en euros ça faisait 296,46 euros ! Profitez bien en tout cas

  • Le Chaton Chiffon
    mars 6, 2019

    Je rêve d’y aller et votre article me donne encore plus envie !
    Normalement l’année prochaine je ferais une toute première incursion au Mexique avec Cozumel mais en croisière. Cependant j’espère en voir davantage avec un long voyage un jour !
    XoXo Le Chaton Chiffon

    • la-poze
      mars 6, 2019

      Nous n’avons pas fait Cozumel mais ça doit être top aussi ! Le Mexique c’est vraiment magnifique en tout cas la péninsule du Yucatan est un petit joyau avec cette diversité de paysages ! On espère que tu pourras le faire un jour !

  • Fabienne
    mars 7, 2019

    merci pour vos précieux conseils ! vos photos sont magnifiques !
    Hâte d’y être la semaine prochaine
    Bye

    • la-poze
      mars 7, 2019

      Merci beaucoup ! Profites à fond, le Mexique est vraiment un super pays, on est presque sûr que tu vas adorer !

  • camelcar
    mars 28, 2019

    Merci bien!

  • Notre monde à deux
    mars 31, 2019

    Au top cet article ! On le garde de côté parce que c’est une destination qu’on va forcément faire

    • la-poze
      mars 31, 2019

      Merci beaucoup ! Oh oui on vous le conseille c’est une destination à faire, un pays coup de cœur pour nous ! On pense vraiment que vous kifferez là bas.

  • Clementine
    mai 30, 2019

    Ça fait vraiment rêver !
    Nous y allons pour 8 jours, en atterrissant à Cancun est ce que ça vaut vraiment le coup d’aller à Bacalar ? J’hésite vraiment car tout le monde a l’air de dire que c’est canon mais j’ai peur que ça nous fasse trop de trajet pour seulement 8jours sur place.
    Si vous aviez à réduire le temps de votre séjour qu’est ce qui aurait pu être « évité »?
    Merci beaucoup !
    Clementine

    • la-poze
      mai 30, 2019

      Vraiment ça dépend de votre itinéraire mais Bacalar est un must, un endroit qui marque ! Ça fait un détour mais c’est fou ! Il faudrait sans doute connaître votre itinéraire car au Mexique c’est toujours bien de faire un mix entre histoire, villes et plages ou îles

  • Maïwen Bondu
    juin 23, 2019

    Bien inspirant tout ça ! A prévoir pour février 2020 ! Merci de partager avec nous tout vos bons plans

    • la-poze
      juin 23, 2019

      Merci beaucoup ! C’est vraiment une belle destination, parfaite pour février 2020 ce sera la bonne période ! Vous allez adorer.

  • Après avoir vu vos photos sur Instagram, je suis venue lire ce superbe article ! Nous partons bientôt au Mexique, mais peut-être pas dans la même région. J’aimerais aller dans le sud du pays, même si je dois dire que ça donne vraiment envie d’aller dans le Yucatan!

    • la-poze
      août 5, 2019

      Merci beaucoup c’est gentil ! Je dois avouer que maintenant que nous avons fait la région du Yucatan, nous avons très envie de découvrir tout le pays qui a l’air tout aussi beau de part et d’autres.

  • Sarah
    octobre 11, 2019

    Bonjour,
    merci beaucoup pour cet article très bien détaillé et avec les petites astuces pour chaque lieu visité. Je vais honnêtement m en inspirer pour prévoir notre sejour de février 2020.
    J ai deux questions ?
    Concernant les plages, etaients elles toutes envahies d algues? Ca me fait un peu peur. J hesite beaucoup à aller à Holbox juste pour les belles plages alors que je n avais pas prévu coté d’y aller.
    Et côté location de voiture, comment avez vous réussi à avoir un tarif si competitif? Tous les loueurs m affichent des tarifs 2 a 3 fois plus importants, est ce que vous aviez un seul conducteur ? Et dernière question, les loueurs de voitures ont ils exigés une ‘credit card » alors qu en France nous avons majoritairement des ‘debit card’?
    Encore merci pour ces belles photos et ce récit qui donnent envie

    • la-poze
      octobre 11, 2019

      Hello Sarah ! Merci pour ton message. Vous devrez être pressé d’être en février 2020 du coup ça va être la folie !

      Pour répondre à tes questions : il y avait des algues sargasses entre Tulum et Cancun lors de notre passage et un peu sur Holbox un peu après une tempête ! Ça doit dépendre des courants etc en janvier 2019 c’était vraiment à Tulum qu’il y en avait.

      Pour la location, nous avons du avoir de la chance peut être au niveau de la période c’était entre janvier et février. Tu n’es pas la seule à nous dire qu’on a eu un super prix par rapport à ce qu’il se fait habituellement. Oui nous avions un seul conducteur et nous avions pris la compagnie Avis à Cancun. Il faut savoir que nous avons eu ce prix en dernière minute aussi. Nous avions pris une autre compagnie avec annulation gratuite au début et nous regardions souvent sur Rentalcars et nous avons trouvé cette opportunité moins cher avec Avis.
      Pour la carte, c’est toujours le même problème. Ils prennent en majorité la credit card alors qu’en France nous avons des debit card. Sache que nous Avis, nous a accepté la debit card sans être obligé de prendre l’assurance complète. C’était début 2019 donc ça a pu changer. Si il n’accepte pas la debit card ils te demanderont de payer l’assurance à 100%. On te conseille de te renseigner avec la compagnie que tu vas choisir et aussi avec Rentalcars voir sur les avis de l’agence choisie.

      On espère avoir répondu à tes questions.
      Surtout profitez à fond, c’est un super pays !

      • Sarah
        octobre 20, 2019

        Merci beaucoup pour ta réponse.
        Oui on a hâte mais encore tellement de choses à reserver! (Tous les hotels…)
        Et surtout je n arrive à decider du sens dans lequel faire le tour, j ai peur de faire le mauvais choix…mais nous avons décidé des sites majeurs et des étapes !
        Pour la carte de crédit, mon mari en a une! Sauvés car je ne savais même pas !
        J ai quand même demandé à des loueurs (bsp auto et rentalcars) qui m ont dit que je pouvais réservé et payé la location de voiture avec ma carte de débit, et qu il fallait une carte de crédit au nom du conducteur principal pour payer la caution au moment du retrait sur place. Donc à priori ca devrait être ok pour nous.
        Encore merci pour ce super article,
        Sarah

        • la-poze
          octobre 20, 2019

          Top ! Profitez à fond de ce voyage, c’est tellement beau

  • kirsch didier
    octobre 26, 2019

    Bonjour
    Nous devons aller au Mexique en avril et je souhaite emporter un drone (Dji Spark 300g). Quel conseil ? Est-ce possible de rentrer au Mexique avec un drone ? J’ai cru comprendre que les étrangers ne pouvaient plus. Quels sont les impératifs administratifs ? Immatriculation ? Déclaration à la douane ? Déclaration à la DGAC ? Taxe de douane ? etc …..Comment ça c’est passé pour vous à la douane ?

    Bref si vous avez des informations sur le sujet je suis preneur

    D’avance merci

    Cordialement

    • la-poze
      octobre 26, 2019

      Bonjour, alors pour nous c’est assez simple il n’y a eu aucun problème et rien à faire de spécifique ! Mais attention c’était en janvier 2019 mais en vrai il n’y avait quasiment pas de loi sur le drone lors de notre passage ! Où avez vous trouvé l’information que les étrangers n’avaient plus le droit ?

      • K didier
        octobre 27, 2019

        https://uavcoach.com/drone-laws-in-mexico/

        General Rules for Flying a Drone in Mexico
        Based on our research and interpretation of the laws, here are the most important rules to know for flying a drone in Mexico.

        All drones weighing over 250 grams (.55 pounds) must be registered with the DGCA. Registration requires an official ID proving Mexican citizenship, therefore prohibiting registration by foreign persons. Learn more about registering your drone in Mexico here.
        Fly only in daylight.
        Keep the drone within your visual line of sight and no farther than 1,500 feet away from the operator.
        Do not fly higher than 400 feet above ground level.
        Do no fly over people or animals.
        Do not fly at historical sites such as Chichen Itza.
        Drones must stay 9.2 kilometers (5 nautical miles) away from any aerodrome.
        Do not exceed the maximum operating speed for the drone based on its maximum takeoff weight.
        Drones must not drop objects that may cause damage to people or property.
        Be sure to follow the drone policies for the hotel or resort at which you are staying.
        Authorization for photography and recording in areas, monuments, and museums of INAH
        Permission is required to take photographs, film, or record in areas, monuments and museums of the National Institute of Anthropology and History for professional or commercial purposes. There is also a large fee for taking photo or video in INAH areas, up to $10,905.00 mxn/day. To apply for permission to take photo and video in INAH areas, you will need to provide the following to INAH:

        Script, storyboard, or dummy sketch
        Written document addressed to the National Coordination of Legal Affairs with a brief synopsis of the project
        Application form INAH-01-001
        Begin your application process online here. The final portion of the application will need to be completed at the INAH service offices.

        New Regulations for Commercial Drone Operations in Mexico
        Multiple Mexican publications have stated that commercial drone operators will be required to obtain a license in order to fly a drone in Mexico, and that these regulations will go into effect on Dec. 1, 2018. However, the DGCA has not yet shared information on how to obtain a license. We will update this page when the information becomes available. What we’ve gathered for now is that in order to obtain a drone license in Mexico you must:

        Be at least 18 years old
        Be Mexican by birth
        Provide your military release card
        Have a high school diploma
        Be in good health
        For more information on Mexico’s drone laws, see this document containing legislation issued by the Mexican government.

        Know something we don’t about drone laws in Mexico? Send us an email at support@uavcoach.com. We are not international aviation attorneys and do our best to keep this page up-to-date for drone pilots, but the reality is that given the pace of the small unmanned aerial system (sUAS) industry and how governments are responding, drone regulations in Mexico can change throughout the year, and those changes can be hard to track. If we missed something, please reach out to let us know.

        traduction en français

        Règles générales pour piloter un drone au Mexique
        Sur la base de nos recherches et de notre interprétation des lois, voici les règles les plus importantes à connaître pour piloter un drone au Mexique.

        Tous les drones pesant plus de 250 grammes doivent être enregistrés auprès de la DGAC. L’enregistrement nécessite une pièce d’identité officielle prouvant la citoyenneté mexicaine, interdisant ainsi l’enregistrement par des étrangers. En savoir plus sur l’enregistrement de votre drone au Mexique ici.
        Volez seulement en plein jour.
        Gardez le drone dans votre champ de vision et pas plus de 1 500 pieds de l’opérateur.
        Ne volez pas à plus de 400 pieds au-dessus du sol.
        Ne survolez pas les gens ou les animaux.
        Ne volez pas sur des sites historiques tels que Chichen Itza.
        Les drones doivent rester à 9,2 kilomètres (5 milles marins) de tout aérodrome.
        Ne dépassez pas la vitesse maximale de fonctionnement du drone en fonction de sa masse maximale au décollage.
        Les drones ne doivent pas laisser tomber d’objets susceptibles de causer des dommages à des personnes ou à des biens.
        Assurez-vous de suivre les politiques en matière de drones pour l’hôtel ou la station dans laquelle vous séjournez.
        Autorisation pour la photographie et l’enregistrement dans des zones, monuments et musées de l’INAH
        Une autorisation est nécessaire pour prendre des photos, filmer ou enregistrer dans des zones, monuments et musées de l’Institut national d’anthropologie et d’histoire à des fins professionnelles ou commerciales. La prise de photos ou de vidéos dans les zones INAH est également payante, jusqu’à 10 905,00 USD / jour. Pour demander l’autorisation de prendre des photos et des vidéos dans les zones INAH, vous devez fournir les éléments suivants à l’INAH:

        Scénario, scénario ou maquette
        Document écrit adressé à la Coordination nationale des affaires juridiques avec un bref résumé du projet
        Formulaire de candidature INAH-01-001
        Commencez votre processus de demande en ligne ici. La dernière partie de la demande devra être complétée dans les bureaux de service INAH.

        Nouvelle réglementation pour les opérations de drones commerciaux au Mexique
        Plusieurs publications mexicaines ont indiqué que les exploitants de drones commerciaux devront obtenir une licence pour piloter un drone au Mexique et que cette réglementation entrera en vigueur le 1er décembre 2018. Toutefois, la DGAC n’a pas encore communiqué d’informations sur comment obtenir une licence. Nous mettrons à jour cette page lorsque les informations seront disponibles. Ce que nous avons compris pour le moment, c’est que pour obtenir une licence de drone au Mexique, vous devez:

        Avoir au moins 18 ans
        Être mexicain de naissance
        Fournissez votre carte de libération militaire
        Avoir un diplôme d’études secondaires
        Être en bonne santé
        Pour plus d’informations sur les lois mexicaines sur les drones, voir ce document contenant la législation émise par le gouvernement mexicain.

        Vous savez quelque chose que nous ne connaissons pas à propos des lois sur les drones au Mexique? Envoyez-nous un email à support@uavcoach.com. Nous ne sommes pas des avocats de l’aviation internationale et nous faisons de notre mieux pour tenir cette page à jour pour les pilotes de drones, mais la réalité est qu’étant donné le rythme de la petite industrie des systèmes aériens sans pilote (SUAS) et la réaction des gouvernements, la réglementation en matière de drones Le Mexique peut changer tout au long de l’année et ces changements peuvent être difficiles à suivre. Si nous avons oublié quelque chose, contactez-nous pour nous le faire savoir.